Publicité 1

dimanche 1 mars 2020

Gnocchis à la ricotta de Jackie Kai Ellis...


Il y a quelques mois j’ai reçu une livre de l’auteure Jackie Kai Ellis. Propriétaire de Beaucoup Bakery à Vancouver ainsi que d’une boutique en ligne APT La Fayette. Son récit La Mesure de mes Forces peut faire penser au livre Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert puisque tout comme celle-ci, c’est à la suite d’une profonde dépression que Jackie Kai Ellis est partie à l’aventure afin de se retrouver.


Sans vous raconter toute l’histoire, je dois dire que je me suis beaucoup identifiée à elle en parcourant le livre. D’abord, toutes les deux nous avons étudié en design de mode. Si de mon côté j’ai poursuivi la route dans cette voix, tout en jouant du coude quelques fois, je m’estime chanceuse d’aimer encore mon métier, et ce, après plus de 20 ans. Ce qui n’a pas été le cas pour Jackie à qui la vie aura joué de mauvais tours. Suite à sa dépression, c’est dans une cuisine à Paris que Jackie retrouvera la paix et une confiance en elle. De mon côté, je ne peux pas dire avoir vécu une dépression, mais je peux dire que cuisiner dans ma petite cuisine à Québec est pour moi une forme de méditation donc je comprends pourquoi ça l’aura aidé. Il n’y a rien de mieux que de faire fi du monde extérieur en se concentrant uniquement sur le pétrissage d'un pain ou encore sur l’élaboration du mélange d’épices parfait qui donnera tout son sens à un plat. Dans son cas, elle en fera une profession et tout ce que j’espère c’est qu’un jour je puisse me rendre à sa pâtisserie de Vancouver afin de goûter à ses fameux croissants qui m’ont tant fait saliver en lisant la description ! Puis il y a les voyages qui nous inspirent toutes les deux, ceux qui nous font grandir autant personnellement que professionnellement.


Chaque chapitre du livre se termine par une recette qui a marqué une époque de sa vie. Certaines sont très simples et d’autres un peu plus compliquées comme celle des fameux croissants que je ne suis pas encore prête à affronter. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas pu résister à me lancer dans sa recette de gnocchis à la ricotta ! J’avais déjà fait quelques tentatives, mais sans succès. Cette recette fut la bonne, merci Jackie ! J’ai moi aussi pu enfin reproduire ces petits nuages savoureux et beaucoup plus facile à faire que je le croyais. J’essayerai certainement sa recette de barres de noix de macadamia ou encore son gâteau aux carottes ! 

En attendant, en plus de partager la recette de gnocchis que j’ai adaptée pour en faire des proportions plus réalistes pour une personne vivant seule, je vous propose une recette classique pour accompagner ces petits nuages bien dodus ! Il n'y a rien de mieux qu'un beurre noisette à la sauge dans lequel vous ferez sauter les gnocchis afin de créer un repas des plus délicieux et digne d’un restaurant italien ! (Disons que cette fois-ci j’ai laissé l’humilité aux oubliettes)



GNOCCHIS À LA RICOTTA AU BEURRE NOISETTE ET À LA SAUGE
Pour environ 4 portions



INGRÉDIENTS POUR LES GNOCCHIS :
400 GR DE RICOTTA
50 GR DE PARMESAN RÂPÉ
2 GROS œufs
1 GOUSSE D’AIL CONFITE
100 GR DE FARINE TOUT USAGE *
1ML DE SEL


INGRÉDIENTS POUR LA SAUCE :
45ML (3.C À SOUPE) DE BEURRE SALÉ
16 À 20 FEUILLES DE SAUGE FRAÎCHES
PARMESAN FRAIS RÂPÉ
POIVRE ROSE CONCASSÉE
FLEUR DE SEL

NOISETTES CONCASSÉES (FACULTATIF)

*Vous aurez peut-être besoin d’un peu plus de farine pour obtenir une texture de pâte plus facile à manipuler.


LES GNOCCHIS
  • La veille, placer la ricotta dans un coton fromage ou un tamis fin et placer au-dessus d’un bol et faire égoutter pendant au minimum une nuit.
  • Préchauffer le four à 350°F.
  • Dans un petit bol allant au four, couvrir d’huile une gousse d’ail. Couvrir d’un papier d’aluminium et mettre au four environ 45 minutes ou jusqu’à ce que la gousse soit assez tendre pour en faire une purée.
  • Le lendemain, dans un bol, combiner la ricotta, le parmesan, les œufs et l’ail confit et bien mélanger à l’aide d’une spatule en caoutchouc.
  • Intégrer lentement la farine jusqu’à obtenir une texture de pâte. Elle ne doit pas être ferme et elle sera collante. Elle doit toutefois avoir une texture aérée.
  • Couvrir le bol d’une pellicule plastique et laisser reposer environ 30 minutes.
  • Fariner une surface de travail propre.
  • Prendre une boule de pâte de la taille d’un abricot et rouler la pâte en un petit boudin d’environ 1cm de diamètre.
  • À l’aide d’un couteau, découper des petits morceaux d’environ 2cm de long.
  • Bien les fariner afin qu’ils ne collent pas ensemble et déposer sur une plaque à biscuits recouverte d’un papier parchemin.
  • Il est possible de congeler les gnocchis directement sur la plaque à biscuits.

BEURRE NOISETTE À LA SAUGE
  • Remplir une grande casserole d’eau salée et porter à ébullition.
  • Ajouter la quantité de gnocchis voulue (frais ou congelés).
  • Les gnocchis sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.
  • Retirer les gnocchis à l’aide d’une cuillère trouée et bien les égoutter, réserver dans un bol.
  • Pendant que les gnocchis cuisent, faire fondre le beurre avec la sauge à feu moyen dans une poêle antiadhésive.
  • Lorsque le beurre ne mousse plus et qu’il prend une légère coloration, y ajouter les gnocchis cuits et les faire sauter jusqu’à ce qu’ils soient un peu dorés.
  • Au moment de servir, garnir avec les feuilles de sauge frites ainsi que de poivre rose, de fleur de sel, de parmesan frais et de noisettes concassées si désirées.



**********************************
Merci à Roy Turner Communication qui m’a offert le livre La Mesure de mes Forces de Jackie Kai Ellis.

Aucun commentaire: