Publicité 1

dimanche 9 février 2020

Portland, Oregon — Partie 3


Après quelques jours à l’extérieur de la ville, j’étais de retour afin de découvrir une autre facette de celle-ci. Après quelques jours au centre-ville, j’avais besoin d’une vie de quartier et j’ai été servie !

HÉBERGEMENT
Le Airbnb choisi était dans Hawthorne, un quartier grouillant réputé pour son ambiance bohème. Une bonne partie des meilleurs restaurants de la ville se retrouvent dans là ainsi que plusieurs boutiques. C’est un quartier où jeunes adultes, étudiants et petites familles se côtoient. Mon Airbnb était situé dans le sous-sol d’un bungalow jaune pâle avec un porche à faire rêver ! Vous savez le type de galerie couverte avec de grosses colonnes avec une balançoire que l’on voit dans les films  ? Ceci dit, il n’y avait pas que le porche qui était parfait, l’appartement aussi. 


La déco était digne de Pinterest et Siobhan, l’hôte avait fait en sorte que je m’y sente comme chez moi. Dans le frigo, on y trouvait des œufs, du lait et des boissons locales (bières, vin et cidre). Dans le garde-manger, il y avait du thé, du café, du gruau et tout ce dont j’avais besoin pour le petit déjeuner. Le lit était hyper confortable, la salle de bain magnifique avec sa douche soulignée de noir et les tuiles de marbre blanc. L’appartement ne manquait de rien et était d’une propreté exemplaire en plus d’un voisinage sympathique qui vous salue le verre de vin à la main quand vous marchez sur la rue! J’avais même ma petite terrasse à moi avec un barbecue. J’avais loué l’endroit en prévision de visiter les marchés locaux et de cuisiner, mais finalement, je n’ai pas eu le temps. Siobhan a été hyper accueillante et aurait pu devenir une amie si j’y étais restée plus longtemps. Pour tout vous dire, je garde l’adresse précieusement au cas où je déciderais de retourner à Portland.



VISITER
Le quartier Hawthorne est réputé pour son côté bohème et aussi pour sa clientèle plus jeune. Sur le Southeast Hawthorne Blvd on y retrouve une multitude de commerces qui passe de la boutique de vêtements jusqu’à la boutique d’antiquités aux allures 70s en passant par des autobus à deux étages transformés en café. L’endroit est plus inspirant que le centre-ville et ce beau mariage éclectique me fait penser à l’ambiance du quartier East Side de Londres.  


À partir de Southeast Hawthorne Blvd en vous dirigeant vers l’ouest, vous arriverez à une petite montagne où vous y trouverez des sentiers pédestres et un parc de basketball. Vous êtes au Parc du Mont Tabor, un ancien volcan qui surplombe la ville de Portland. Si vous êtes chanceux, vous pouvez voir le Mont Hood… ce qui n’a pas été mon cas encore cette fois.


À environ 2,5 km du Mont Tabor, se trouve le magnifique Parc Laurelhurst. Je dis magnifique et avec raison puisqu’en 1919 il a été nommé comme le plus beau parc de la côte ouest américaine et qu’en 2001 il a été le premier parc à faire partie de la liste du National Register of Historics Places. Si le parc était beau en 1919 aujourd’hui, avec ses immenses arbres il impressionne. Les gens viennent se prélasser pour se cacher du soleil et chercher un peu de fraîcheur ou encore de petites familles viennent y jouer au ballon. Malheureusement, le lac qui était autrefois rempli de poissons est maintenant considéré comme un plan d’eau mort dû aux algues bleues qui l’ont envahi et qui donne une couleur bleutée à l’eau. Certes, ma photo est magnifique, mais elle l’est un peu moins quand on sait d’où vient la couleur de l’eau. Ceci dit, l’endroit vaut une visite ou plutôt, une promenade !



MANGER !
Si vous êtes toujours dans le coin du Mont Hood et que vous avez une petite fringale, j’ai exactement l’endroit pour vous ! Coquine m’a été recommandé par un ami et est un micro restaurant situé dans un quartier résidentiel et est donc principalement fréquenté par les locaux, bref, une adresse comme je les adore ! Un menu inspiré des saveurs locales à l’image de Portland et une belle carte des vins. Comme nous étions plus près de l’heure du déjeuner que du lunch, je me suis régalé d’une belle tartine garnie de ricotta fraîche, de fraises et d’herbes fraîches. La tartine était servie avec un filet d’huile, mais aurait pu être tout aussi délicieuse avec un filet de miel. Un petit latté décoré d’un cœur est venu compléter ce petit lunch sur le pouce dégusté sur la terrasse directement sur le trottoir. La beauté de Coquine c’est qu’il se trouve juste en bas des escaliers du Mont Hood donc il est très facile de débuter ou terminer votre promenade avec un bon repas.

Adresse :
COQUINE
6839, SE Belmont St, Portland, Oregon
SiteWeb 



Puis, le soir venu, c’est vers South East Division Street et Richmond street que l’action se transporte.

SE Division Street est un petit bijou pour tout foodie qui se respecte. C’est comme si sur un espace de 500 m chaque porte offrait une nouvelle trouvaille alimentaire. Au haut de ma liste se trouvait le Bollywood Theater un restaurant indien de style « street food ». L’endroit était hyper vivant et plein à craquer même s’il était tôt pour le souper. Petites familles, couples, personnes de tout âge s’y côtoient sur fond de films bollywoodiens qui jouent en boucle dans les téléviseurs. Un coin épicerie est aménagé dans une des entrées et sur un chariot on y retrouve la gamme des épices utilisées en cuisine. Les petits pots ouverts permettaient de sentir les épices et de choisir lesquels acheter par la suite. Côté cocktail, je me suis laissée séduire par le All India Permit, un cocktail à l’image de l’Inde avec sa couleur orange à base de tequila, lime, sirop simple au sambar masala (mélange d’épices) et sel au piment chili qui apportait juste assez de piquant pour balancer avec la fraîcheur du liquide. La soirée était parfaite pour déguster mon repas sur la terrasse en sirotant mon verre et en observant les passants (un plaisir coupable !). Un délicieux plat de paneer makhani, un fromage frais fait maison servi dans une sauce crémeuse à base de tomates et noix de cajou au cari, le tout servi d’un délicieux riz au safran. Le plat était délicieux, mais manquait un peu de croquant, ce que les pakoras, des croquettes de légumes, venaient corriger ! Encore une fois, je réitère mon souhait, soit qu’un jour à Québec, il y est un restaurant de cuisine indienne où des plats aussi colorés que savoureux seraient servis dans un décor inspirant !

Adresse :
BOLLYWOOD THEATER
3010 SE Division St, Portland, Oregon



Plusieurs personnes m’avaient recommandé Pok Pok, un restaurant de cuisine thaïlandaise et de l’Asie du sud-est. L’endroit était bondé et même si j’étais seule… j’ai eu droit à un soupir qui en disait long sur le fait que je n’avais pas de réservation… pourtant l’endroit n’était pas complet et beaucoup plus grand que ce qu’il laissait présager lorsque nous étions à l’extérieur. Finalement, je crois que j’ai eu droit à la place la plus au fond possible… heureusement j’étais assise à un bar. Même si la température était agréable à l’extérieur, à l’intérieur c’était « muy caliente » !!! J’ai eu beaucoup d’empathie pour les gens qui travaillaient en cuisines surtout qu’on était juste au début du mois de juin. Une fois assise au bar, j’avais besoin de me rafraîchir avec un Pok Pok Gin & Tonic qui, on va se le dire, goûtait ni plus ni moins qu’un classique Gin & Tonic. Puis j’ai demandé au serveur la spécialité qui s’est avérée être les ailes de poulet vietnamiennes à la sauce au poisson. J’avais bien fait d’attendre avant de commander un autre plat, car lorsque j’ai vu l’assiette j’ai vite constaté que mon repas ne serait constitué que d’ailes. Il n’y en avait que six, mais elles étaient gigantesques ! J’aurais bien aimé l’option de la demi-portion. Dommage, car j’aurais aimé goûter à leur plat de choux de Bruxelles sautés à la sauce au poisson fumé et au piment oiseau (comme à Province Town !!!) ou encore à la salade d’aubergines fumées et grillées ! Même si je n’ai pas eu droit à un service très sympa, je donnerais une seconde chance à l’endroit, ne serait-ce que pour goûter à ces plats !

Adresse :
POK POK
3226 SE Division St, Portland, Oregon



Pour les dents sucrées, deux arrêts s’imposent sur Division Street. Pour l’une ou l’autre des adresses, il faut s’attendre à faire la file alors armez-vous de patience ! La première est le Blue Star Donuts ! Et oui, encore des beignes, mais ma recherche m’a permis de découvrir que c’était les meilleurs de la ville ! J’aurais aimé confirmer les dires, mais je me suis plutôt confronté à une boutique fermée puisqu’à 15h les comptoirs étaient vidés !

Toutefois, ma deuxième adresse je peux dire que je rêve encore à leur crème glacée ! J’ai découvert Salt & Straw via Instagram et je m’étais juré d’aller l’essayer, car je suis une fan finie de crème glacée ! J’ai dû attendre un bon 30 minutes avant d’atteindre le comptoir, ce qui m’a donné le temps nécessaire pour faire un choix ! Difficile quand on te propose des saveurs qui semblent toutes aussi délicieuses les unes que les autres en plus d’être originales ! Pensez à miel et lavande, poire et fromage bleu ou encore à de l’huile d’olive Arbequina Durant (une huile « made in » Oregon) ! J’ai finalement opté pour la saveur de caramel salé composé de gros rubans de caramel juste assez salé pour venir réveiller les papilles !!! Tant qu’à y être, je me suis gâtée avec une deuxième boule à la fraise, au caramel de balsamique et poivre !!! Honnêtement, je n’ai pas de mot pour décrire ce que j’ai mangé sinon que je goûtais ce que l’Oregon produisait de meilleur, et ce, dans un simple petit bol ! Salt & Straw est en fait une des raisons pour laquelle vous devez aller visiter Portland… (et j’exagère à peine !)

Adresses :
Blue Star Donuts
3325 SE Division St Suite 1, Portland, Oregon

Salt & Straw
3345 SE Division St, Portland, Oregon
*4 adresses dans la ville de Portland
Psssst !!! Ils offrent même un service de livraison partout aux États-Unis si jamais vous prévoyez faire un petit voyage au sud de la frontière !!!

D’autres petits endroits ont attiré mon attention sur Southeast Division Street. Il y a ce petit restaurant italien dans un food truck qui avait installé des tables et des lumières, ce qui rendait l’endroit tout à fait charmant ! Puis il y avait le Ava Geene’s, une autre table italienne qui malheureusement ouvrait le jour de mon départ suite à des rénovations. Pour tout vous dire, c’est le 500 mètres le plus gourmand que j’ai eu la chance de fréquenter mis à part la Boqueria à Barcelone !




SOUVENIRS
Côté souvenirs à rapporter, il y en a plusieurs ! Bien entendu, de bonnes bouteilles de pinot noir ou de rosé sont des incontournables. Mais il y a également l’huile d’olive et les noisettes qui sont des produits typiques de l’Oregon. Pour la plupart des produits, vous pouvez les trouver directement à l’aéroport quoiqu’il faille faire attention, puisque pour le même produit il peut y avoir plusieurs dollars de différence selon les boutiques. J’ai découvert que les boutiques du terminal qui offrait des vols locaux avaient des prix plus compétitifs que le terminal des vols internationaux.

Sinon, mon coup de cœur va Made Here, une boutique de produits locaux pas comme les autres, axées sur le design et la qualité. Je m’y suis procuré une bitters au pamplemousse signé The Bitter Housewife et je suis tombée en amour avec les sacs de café illustrés par des artistes locaux ! Il y avait également une belle collection de verres dont le fond formait la cime des monts et volcans qui entoure la ville.


Finalement, c’est en me dirigeant vers l’aéroport avec TJ, le plus sympathique des chauffeurs Uber, que finalement le Mont Hood a décidé de me dire bonjour ! L’attente en aura valu la peine et pour nous ce n’était qu’un au revoir ! Car, oui… j’y retournerai, car ma liste de choses que je n’ai pas eu le temps de faire est plutôt longue !



Je vous reviens très bientôt avec un autre article sur mes produits coup de cœur découvert dans les épiceries de Portland et de ces environs ! Je n’ai pas que mangé dans les restaurants… j’ai aussi visité plusieurs supermarchés les plus inspirants les uns que les autres ! Mais je garde le tout pour une prochaine chronique du genre « Ce qu’ils ont que nous n’avons pas » !



Aucun commentaire: