Publicité 1

dimanche 24 novembre 2019

Portland, Oregon — Partie 1

Ça m’aura pris beauuuucoup de temps à faire le ménage des 1500 photos que j’ai prises lors de mon voyage en Oregon au début de l’été dernier. Vous devinerez donc que ça fait tout aussi longtemps que j’ai hâte de partager avec vous ce superbe voyage en solo que je me suis offert! En fait, hâte n’est pas vraiment le mot, je dirais plus que je suis super excitée. J’espère simplement que mes photos et mes expériences feront en sorte que vous ajouterez l'Oregon, Portland et ses environs dans votre bucketlist.


Tout d’abord, pourquoi ai-je choisi Portland en Oregon? C’est probablement la question que je me suis fait poser le plus souvent. C’est tout simple, je cherchais une destination où je pourrais combiner le grand air, la bonne nourriture et le bon vin. Aussi, parce que je partais seule pour la première fois et je voulais une destination où je pourrais me débrouiller facilement pour communiquer et aussi un endroit sécuritaire pour une femme seule. J’ai fait quelques recherches et Portland est arrivé... et plusieurs autres villes que je garde pour les prochaines années. 

En tout et pour tout, mon voyage se sera étalé sur 8 jours. J’ai donc décidé de séparer mon voyage en trois parties et vivre la ville de trois façons différentes. C’est aussi de cette façon que je vous présenterai mes articles. Soit Portland centre-ville, Roadtrip dans la Willamette Valley & Cannon Beach et retour sur Portland et les quartiers artistiques.

TRANSPORT
Portland possède un service de transport en commun très bien organisé. Que ce soit en autobus ou bien avec le MAX (le tramway) vous pouvez vous déplacer toute la journée pour 5$ US par jour. Saluer votre chauffeur d’autobus à l’entrée et à la sortie est aussi une règle de politesse non écrite, mais que tous les usagés pratiquent. En fait, j’ai rarement vu des chauffeurs d’autobus aussi gentils et serviables qu’à Portland (pour ne pas dire jamais!).

HÉBERGEMENT
Pour ce voyage, j’ai préféré utiliser AirBnb. Je trouvais que c’était plus pratique d’avoir un petit appartement complet où je pourrais me faire à manger et où je pourrais vivre au rythme des locaux. En fait, le choix a été très difficile à faire puisqu’ils sont tous plus beaux les uns que les autres. Le souci du détail y est et les prix très abordables. Comme je ne connaissais pas du tout la ville ni personne pour me guider, j’ai choisi mon premier Airbnb dans le quartier de Northeast Portland, pas très loin de l’aéroport. Un peu éloigné du centre-ville, mais facilement accessible en 20 minutes en transport en commun. 


Mon petit appartement était construit dans un garage adjacent à une maison. J’avais l’impression de vivre dans une mini maison avec la chambre à coucher située sur la mezzanine accessible par une échelle. Une déco soignée, une salle de bain avec un puit de lumière et un confort parfait. Bref, tout ce à  quoi je m’attendais y était. Le quartier était très tranquille, mais on y trouvait restaurants et supermarchés à tout au plus 15 minutes de marches. 


J’ai adoré déambuler sur les trottoirs envahis de fleurs et d’arbustes (et même de poulaillers!!!). J’y ai aussi découvert de magnifiques parcs où les gens allaient pique-niquer avec leurs petits barbecues à la fin de la journée. Il n'en demeure pas moins que la banlieue est une excellente façon de connaître et comprendre une ville.



WASHINGTON PARK
Ce parc est absolument magnifique avec sa multitude de sentiers. Il est hyper facile de s’y rendre en prenant le MAX Blue Line ou encore le MAX Red Line. De là, vous pouvez vous promener entre les différentes installations du parc avec les navettes gratuites. Il est facile d’y passer une journée entière alors assurez-vous de porter des chaussures bien confortables. En fait, Washington Park c’est un peu comme le Mont-Royal sur lequel on y retrouve un zoo, deux jardins botaniques et des musées sans compter les sentiers pédestres. Personnellement, j’ai pris le MAX pour me rendre jusqu’au zoo et au Jardin japonais pour ensuite redescendre vers la ville à pied pour y découvrir les superbes sentiers et les maisons de rêves.

Adresse : 
Washington Park
4033 SW Canyon Rd, Portland, Oregon



OREGON ZOO
J’ai eu la « très bonne » idée de me rendre au zoo le dimanche d’un long weekend. Nul besoin de vous cacher que l’endroit était bondé de petites familles, et ce, pour le plus grand plaisir des enfants! J’ai été fascinée par la beauté des girafes Desi et Buttercup et vraiment impressionnée par Rose-Tu une éléphante née au zoo de l’Oregon. Mon rêve serait d’un jour pouvoir voir ces animaux d’encore plus près. Lors de ma visite, la forêt des singes était en construction et elle s’annonce pour être spectaculaire. Cela faisait bien longtemps que j’étais allée au zoo et je dois dire que l’instant de quelques heures je suis retombée en enfance. De plus, le zoo est très impliqué auprès de la protection de certaines espèces et de la recherche. Vous n'avez qu'à visiter leur site internet pour en connaître leur position.

Adresse : 
Oregon Zoo
4001 SW Canyon Rd, Portland, Oregon



PORTLAND JAPANESE GARDEN
Après la cacophonie du zoo, je suis allée me ressourcer au jardin japonais. Malgré la longue file d’attente pour y entrer, une fois sur le site on avait l’impression d’être que seulement quelques personnes. La beauté de l’endroit imposait le calme et la contemplation. Il faut savoir que la culture asiatique, dont la culture japonaise, est très présente à Portland. Une des raisons étant la situation géographique de la ville sur la côte ouest. Pour ma part, le Jardin japonais a été un coup de coeur et est définitivement un incontournable de la ville. Tout juste en face du Jardin japonais se trouve le Jardin de roses. L’endroit m’a été fortement recommandé, mais j’étais un peu tôt dans la saison et les fleurs situées en plus haute altitude n’étaient pas totalement ouvertes contrairement à celles du centre-ville.

Adresse: 
Portland Japanese Garden
611 SW Kingston Ave, Portland, Oregon



PORTLAND, CITY OF ROSES
Parlant de rose, je dois vous dire que cette magnifique fleur est devenue l'emblème de la ville et même son surnom. Il y a également un festival en son honneur qui se déroule au mois de mai. L’origine de ce surnom date de 1889, année où la Rose Society a été fondée et où 32km de rosiers ont été planté dans la ville. Il n’est donc pas rare de vous promener dans les rues et de vous retrouver entouré de roses qui bordent les trottoirs. Que dire de leur doux parfum qui vous suit tout au long de votre promenade.



LAN SU CHINESE GARDEN
D’une fleur à l’autre, je vous transporte dans un petit havre de paix situé en plein centre-ville. Entouré d’immeubles, vous trouverez le Jardin chinois de Lan Su construit dans la plus pure tradition chinoise par des artisans provenant de Suzhou en Chine. L’endroit est empreint d’une beauté tranquille et se targue d’être le jardin chinois le plus authentique en dehors de la Chine. J’ai adoré m’installer à une fenêtre de la maison de thé en y dégustant un thé Pu’erh, quelques dumplings et un œuf mariné. Le moment fut encore plus magique lorsqu’un violoniste est venu me bercer de sa douce musique. Le moment était tout simplement parfait et à ce moment, j'étais bien loin de me douter que 3 mois plus tard je serais en Chine pour vrai!

Adresse : 
Lan Su Chinese Garden
239 NW Everett St, Portland, Oregon



TACO PEDALER
À force de vous promener dans la ville, vous découvrirez bien assez rapidement que la bouffe de rue y est omniprésente. Il n’est pas rare de croiser des terrains en bordure des rues qui sont envahis de petits camions où on y sert de la nourriture hyper alléchante. C’est même vrai en banlieue. C’est ainsi que j’ai découvert Taco Pedaler, qui, d’un simple petit chariot qui se promenait dans la ville est devenu un charmant micro restaurant mexicain.. Au menu, tacos savoureux faits de produits locaux et bières en fût produits localement également. Fraîchement sortie de l'avion, les tacos de porc et poisson ainsi qu’une bière de blé à l’orange sanguine ont vite fait de remettre mon estomac sur pied. C’était le plan parfait pour une journée entière passée dans les avions et aéroports ainsi qu’un accueil sous la pluie. Une bonne nuit de sommeil m’attendait juste après, question de reprendre les heures de sommeil perdues dans cette journée de voyage.

Adresse: 
Tacos Pedaler (Northeast Portland)
1511, 5427 NE 42nd Ave, Portland, Oregon



CULMINATION BREWING
Près de mon premier Airbnb se trouvait un petit marché où on y trouvait plusieurs importations européennes, dont des fromages et des vins. Sur place, il y avait un petit comptoir où on y servait des huîtres en 5 à 7. Un soir, sur le retour, je décide de m’arrêter question de prendre l’apéro avec quelques huîtres locales. Malheureusement, ils avaient tout vendu. Je me trouvais dans un quartier plutôt résidentiel sans trop de commerces autour donc je me suis mise à réfléchir. Portland est une mine d’or en ce qui concerne les microbrasseries, je me suis donc dit qu’il y en aurait certainement une dans les environs. J’ai donc fait une recherche rapide sur les meilleures microbrasseries de la ville et oh! bonheur!!! Il y en avait une à seulement 100 mètres de l’endroit où j’étais. J’ai donc parcouru la distance en moins de temps qu’il n’en a fallu pour le taper sur mon téléphone. Je suis donc arrivée dans un stationnement d’un petit édifice industriel où se trouvait Culmination Brewing. Plusieurs lignes de bières brassées sur place et dans les environs aux noms plus farfelus les uns que les autres étaient disponibles en plein mardi après-midi. J’ai donc opté pour des versions dégustations. La première qui a attiré mon attention est la Accidental Selfie, une IPA avec Sauvignon blanc donc la pelure de raisin apportait l’acidité à cette bière on ne peut plus locale. J’y suis allée avec une Hazy IPA, une bière trouble au nom de Clouds are Genius. La dernière, la Turquoise Mountain Sunrise de Ruse Brewery, bière à base de levure « brett » et à l’ananas, un parfum à peine perceptible, mais très agréable. Voilà une belle découverte à un moment où je ne m’y attendais pas.

Adresse:
Culmination Brewing
2117 NE Oregon St, Portland, Oregon



BAMBOO SUSHI
J’ai découvert cette adresse via Instagram. Les plats avaient l’air si délicieux que je n’avais pas le choix d’aller voir ce qu’ils avaient à offrir. Ce qui rend l’endroit encore plus intéressant est la provenance des poissons et des fruits de mer qui sont issus de pêche durable avec certification à l’appui. C’est également le premier restaurant au monde à connaître l’état de son empreinte carbone que vous pouvez également suivre sur leur site internet. Tranquillement assise au bar, j’ai pu observer le travail rigoureux du sushi man et admirer ses assiettes de roses faites de saumon. Tant qu’à être dans un endroit où le poisson est respecté, aussi bien m’offrir quelques nigiris question de savoureux le produit à son meilleur. C’est donc des pétoncles de la Nouvelle-Écosse passés au chalumeau (oui! oui! des pétoncles canadiens!!!) et du saumon Ora King de la Nouvelle-Zélande que j’ai savouré bouchée par bouchée! Je n’ai pas pu résister aux edamames lime et chili ni à la spécialité de la maison, le Green Machine, un maki avec un long haricot frit, garni d’avocat, d’un extra de saumon coho et d’un aïoli à la coriandre et piment doux... Avez-vous vraiment besoin que je vous en dise plus? En fait, une photo vaut mille mots n’est-ce pas?

Adresse:
Bamboo Sushi (Plusieurs succursales à Portland et aux États-Unis)



AFURI RAMEN
Une autre raison qui fait grandir la culture japonaise à Portland est la qualité de l’eau. En effet, c’est à cause de celle-ci qu’Afuri Ramen est venu à Portland pour y ouvrir sa première succursale hors Japon. Depuis, on retrouve des Afuri Ramen en Californie, à Sigapour, à Lisbonne et bientôt à Vancouver. Afuri m’a permis de poursuivre ma quête du meilleur ramen. J’ai comme l’impression que le meilleur se trouve au Japon, mais d’ici à ce que j’y aille, je peux dire qu’Afuri se défend plutôt bien. Ma soupe ramen préférée jusqu’à maintenant est faite d’un bouillon à base de porc, le Tonkotsu. Cette fois-ci c’est le Tonkotsu Shio et l’huile à l’ail noir qui faisaient partie de sa liste des ingrédients qui a attiré mon attention. Je me suis délectée jusqu’à la dernière cuillerée! J’ai également pu y observer un système qui aide énormément à la productivité du restaurant! La commande est prise via une tablette dès l’entrée dans l’établissement. Par la suite, vous payé et on vous donne un numéro et puis vous allez ensuite vous asseoir à une table. Ensuite, le service se fait à la table. Peut-être est-ce un service un peu moins personnalisé, mais c’est super efficace, car seulement 3 serveurs suffisent à s’occuper d’une salle d’environ une centaine de places. Peut-être est-ce une idée sur laquelle il faudrait réfléchir pour pallier au manque de main-d’oeuvre dans certains établissements au Québec.

Adresse:
Afuri Ramen: 50 SW 3rd Ave, Portland, Oregon



VOODOO DOUGHNUT
Si vous marchez dans la rue et que vous apercevez une file d’attente, il y a fort à parier qu’au bout de cette ligne se trouvent des beignes! En effet, peu importe l’heure de la journée, il y a des files interminables et s’il n’y a personne c’est certainement parce qu’ils ont épuisé leur stock et que les présentoirs sont vides. Voodoo Doughnut ne fait pas exception à la règle et il se trouve juste à côté du Afuri Ramen. Il n’est donc pas rare de voir une boîte traîner sur les tables du Afuri, comme le démontre la photo! Personnellement, je n’ai pas eu la patience d’attendre pour un beigne, mais je dois dire que vu l’engouement, j’aurais peut-être dû travailler ma patience surtout que je viens de découvrir qu’ils ont des cannolis!!! (Est-ce que le cannoli sera la nouvelle « hit » pâtisserie de 2020???!!!)  Une autre adresse qui m’a été très fortement recommandée est Blue Star Donuts. Malheureusement, je n’ai pas plus eu l’occasion de goûter à leurs beignes, car toujours fermés à cause de la marchandise qui s’était envolée. La beauté c’est qu’il y a un Blue Star Donuts à l’aéroport juste avant de passer la sécurité alors gardé le en tête! 

Adresse :
Voodoo Doughnut (2 succursales à Portland et d’autres ailleurs aux États-Unis)



Il était maintenant temps de me rendre vers la deuxième partie de mon voyage! Soit un petit séjour dans les vignobles de Willamette Valley suivi d’un « road trip » vers le Pacifique. Il vous faudra donc rester à l’affût pour connaître le reste de mon récit de voyage!!!

************************

Merci à l’office de tourisme de la ville de Portland de m’avoir offert la « City Pass », ce qui m’a permis de visiter le zoo, le Jardin japonais, le World Forestery Center et le Lan Su Chinese Garden gratuitement. Un merci tout spécial à Madame Barbara du « Visitor Center » pour ses précieux conseils, son sourire contagieux et son amour inconditionnel pour sa ville!

Aucun commentaire: