Publicité 1

mercredi 8 novembre 2017

Sur la Route: La Cache du Domaine...

En septembre dernier j’ai eu le plaisir d’aller visiter la région de Thetford Mines sur invitation de La Cache du Domaine. Relaxation et plaisirs gourmands seraient au rendez-vous et pour tout vous dire, cette invitation tombait juste au bon moment pour moi. Entre mon retour d’un voyage d’affaires en Europe et le mois de travail intense qui s’annonçait, joindre l’utile à l’agréable le temps d’un weekend était exactement ce dont j’avais besoin. 


Le temps de se mettre à jour dans nos potins, ma cousine G. et moi que nous étions déjà arrivées ! Dès notre entrée, nous avons été impressionnées par le vaste espace occupé par le lobby. Nous étions attendues pour un tour du propriétaire avec M. Louis-Marc Nadeau, le directeur général. Si l’établissement a ouvert ses portes en juillet 2016, ce dernier demeure en constante évolution. Au moment de ma visite, on pouvait apercevoir les fondations du futur centre des congrès. Éventuellement, un terrain de camping ainsi que des chalets locatifs s’ajouteront à l’offre d’hébergement.


Toutefois, ce qui démarque l’hôtel des autres endroits c’est son immense lac qui offre une vue magnifique plusieurs des chambres. Même si la région est déjà réputée pour son offre large en lacs, celui qui est devant l’hôtel a été construit à main d’hommes. Ce sont 78 000 chargements de camions qui auront été nécessaires pour obtenir ce lac aux reflets émeraude. Toutes les pierres qui ont été retirées ont ensuite été récupérées pour la reconstruction de la route 112 qui s’est effondrée en 2009. Quant à l’eau, elle provient de la nappe phréatique ce qui en fait une eau claire et limpide. Le bassin a tout d’abord été construit afin d’y pratiquer wakeboard et ski nautique et il a même été homologué pour les compétitions internationales dont certaines ont eu lieu l’été dernier. Sur le site, il est également possible de pratiquer le kayak, le SUP ou encore le pédalo. 


Après une petite bouffée d’air, nous sommes allées nous sustenter au bar la Wake. Le temps étant de notre côté, nous avons donc profité des derniers jours de la terrasse. Sur le menu, les produits locaux sont à l’honneur ce qui nous permet de connaître des producteurs de la région. En saison, même les champignons proviennent d’un cueilleur local. Afin de goûter à plus d’options, ma cousine et moi avons décidé de partager nos plats. Notre choix s’est donc arrêté sur le sandwich au smoked meat de la Ferme Janole et les frites panées à la bière. Ici on goûte vraiment la viande, rien à voir avec celle du commerce qui est vendu en petits sachets que l’on doit faire bouillir et que dire des frites hyper croustillantes et goûteuses! La salade tiède au confit de canard, aux pêches grillées et betteraves était quant à elle tout aussi savoureuse que généreuse! Pour tout vous dire, il n’y a pas beaucoup d’endroits où je mange de la salade comme repas, mais je vous recommanderais celle-ci volontiers. Nous ne devions pas nous rendre jusqu’au dessert, mais nous nous sommes laissées convaincre par notre sympathique serveuse. Je dois dire que nous nous sommes bien régalées avec le gâteau au fromage et framboise sur croûte d’oréo mais nous étions également heureuses de l’avoir partagé.



Après le dîner, nous étions attendues au Noah Spa. L’après-midi s’annonçait pour être parfaite, même le soleil était au rendez-vous! C’était ma première expérience dans un bassin eaunergique (je suis plutôt habituée au spa nordique). Le bassin général est rempli d’eau salée et est composé de 11 stations qui offrent des massages sur différentes parties du corps. Une immense zone de repos, un hammam à l’eucalyptus ainsi qu’un sauna sec viennent compléter le circuit intérieur. À l’extérieur, 3 spas chauds et un froid offrent une vue imprenable sur le lac et la nature qui l’entoure. Nous avons profité de cette petite pause énergisante pendant deux bonnes heures avant de retourner à notre chambre, bien détendues. 


La fameuse chambre... et bien elle comporte tous les petits plus que l’on rêve d’avoir lorsque l’on va à l’hôtel. Un lit confortable, du plancher de bois (parce que le tapis c’est complètement out en plus d’être des ramasse-poussières!!), un balcon, un haut-parleur bluetooth, une machine à café et un minibar avec des produits bien sélectionnés, tout y était ou presque. Même si le côté salle de bain est à aire ouverte avec la chambre, une peu d’intimité est possible grâce à un grand rideau qui se déploie sur presque toute la largeur de la chambre. Rassurez-vous, le coin toilette peut, quant à lui, être complètement isolé à l’aide d’une porte coulissante. J’ai eu un coup de cœur pour le meuble de la vanité moulé et pour le mur pivotant qui sur un côté offre une petite pensée positive et sur l’autre une télévision. Le temps de se doucher et de prendre l’apéro, l’heure du souper avait sonné.


Une belle banquette ronde nous était réservée. Et c’est avec un manhattan à la main que nous avons étudié attentivement le menu. Le choix d’une des entrées s’est fait d’elle même lorsque le serveur nous a apporté par erreur les plats d’une autre table. L’assiette de pétoncles poêlés au beurre d’estragon sur purée de bettaraves fumées sentait si bon et était si belle que la question ne s’est même pas posée. Comme deuxième plat, nous étions unanimes avec les ris de veau aux champignons de la région. Un pur délice! En repas principal, nous y sommes allées toutes les deux avec le Delmonico, la spécialité et la fierté de l’établissement qui fait vieillir la pièce de viande sur place. Un choix d’accompagnement et de sauces est offert. Pour ma part, j’ai craqué pour la purée de pommes de terre à la truffe et la sauce au poivre vert et au cognac! De beaux légumes sautés venaient compléter l’assiette qui était si copieuse que je n’ai pas pu la terminer. Il faut dire que le Delmonico fait 12 oz à lui seul... La bonne nouvelle est j’ai eu droit à un excellent lunch pour le lundi suivant! (Je déteste gaspiller et je n’ai aucun complexe à prendre mes restes pour emporter!).


Côté vin, nous nous sommes laissées guider par Tatiana Thorens, la gardienne de l’impressionnante cave à vin. Il faut dire qu’il était facile de lui faire confiance en sachant que celle-ci était tombée dans le tonneau de vin dès son plus jeune âge puisque son père était lui-même sommelier. Cette dernière nous a donc conseillé un Emilio Valerio 2013, un rouge espagnol aux arômes de fruits rouges, d’épices et de vinaigre balsamique, un match parfait avec le Delmonico. D’ailleurs, l’inventaire de la fameuse cave à vin est tout sauf ennuyeux! Avis aux amateurs de vins, des heures de plaisir vous attendent! Après tout ce salé, un petit peu de sucré allait faire du bien. La petite douceur est arrivée sous la forme d’un gâteau aux pistaches et au caramel salé tout en délicatesse qui avait été concocté par la pâtissière Rebecca. C’est sur cette belle note que c’est conclu notre copieux repas. Je ne sais pas si c’était à cause de l’après-midi au spa ou encore le souper gargantuesque, mais le lit confortable nous appelait de son lointain quatrième étage!


J’aurais bien aimé y être une semaine plus tôt, car avec la canicule tardive, il était encore possible de terminer la soirée sur aux abords d’un feu extérieur. Mais septembre étant ce qu’il est, nous avions bien plus le goût de demeurer à l’intérieur avec une belle doudou. Même chose pour le balcon, n’eût été la petite fraîche, j’y aurais bien pris un dernier verre en profitant du silence de la nature... Nul besoin de vous dire que nous avons dormi comme de vrais loirs. J’ai plutôt profitez du balcon au levez du soleil le lendemain matin pour prendre une photo du splendide lac. Le temps d’un café, nous nous sommes refait une beauté pour aller prendre le petit déjeuner et profiter de l’endroit jusqu’au dernier moment. Pour tout vous dire, nous n’avions pas vraiment le goût de quitter l’hôtel. 


En fait, la Cache du Domaine c’est comme avoir un tout inclus, mais à une fraction du prix et à seulement 1 h 15 de Québec. Il est donc facile d’y faire une petite escapade de quelques jours ou encore d’y aller pour un weekend. Si l’été les sports nautiques sont à l’honneur, l’hiver offre également son lot d’activités. Des raquettes sont disponibles sur place et des sentiers de motoneiges mènent directement sur le site de l’hôtel. C’est aussi le temps de saisir l’occasion et de visiter la belle région de Thetford qui regorge d’activités tant sportives que culturelles. Que dire de plus sinon que la Cache du Domaine est définitivement un endroit à mettre sur votre liste surtout si vous avez envie ou besoin de prendre une petite pause de la vie qui va si vite!

Adresse: 
La Cache du Domaine
755, 9e rue Sud
Thetford Mines, Québec
Tél.: 418.755.1335

***********************************
Merci à Imago pour l'invitation ainsi qu'à la Cache du Domaine et à toute son équipe pour l'accueil chaleureux!


Aucun commentaire: