Publicité 1

lundi 4 septembre 2017

L'Île d'Orléans en 5 arrêts gourmands....

Chaque année, vers la fin de l’été, vient le temps de mon pèlerinage annuel à l’Île d’Orléans. Ce n’est pas que j’habite très loin de l’Île, mais voyez-vous, j’aime bien diversifier mes déplacements. Le Québec est si beau et si grand qu’il me tient plutôt occupée toutefois, l’Île d’Orléans demeure un de mes classiques, année après année. D’ailleurs, l’automne est une magnifique saison pour la visiter, j’ai donc pensé que cette courte liste de 5 arrêts gourmands saurait vous inspirer! Pour ceux et celles qui se diront que j’ai oublié plusieurs adresses, sachez que ce n’est pas un oubli. C’est simplement que j’ai préféré profiter de chaque endroit plutôt que de faire une course contre la montre et faire le plus d’endroits possible. Le plus beau de l’histoire, c’est qu’il me reste encore plusieurs adresses à ma liste pour de futures visites sur cette île historique.


La Roulotte du Coin à Sainte-Famille fut mon premier arrêt. Je voulais y aller depuis longtemps, car j’avais entendu parler des fameuses frites cuites dans le gras de canard! Cette cantine pas comme les autres se targuent d’utiliser des ingrédients locaux, c’est-à-dire de la ferme même, c’est donc dire que le concept du champ à la table y est très bien établi. Autrement dit, tant le canard que les patates qui composent votre poutine proviennent des terres où loge la roulotte gourmande. C’est également à cette adresse que l’on produit le fameux Ail Noir de l’Île que vous pouvez vous procurer sur place. Pour ma part, je me suis régalée avec une poutine à l’effiloché de canard et pour me désaltérer, d’une limonade maison à la menthe et au miel tandis que mon amie S. s’offrait la poutine au foie gras... Avec son menu original et savoureux, l’endroit est devenu un incontournable sur l’Île et il faut arriver tôt pour saluer le chien Confite, la mascotte de l’endroit, mais surtout pour s’assurer une place sur les tables à pique-nique. 



Vous pourriez prendre votre dessert à la Roulotte du coin et je suis certaine que vous ne le regretteriez pas. Vous pourriez également vous diriger du côté sud de l’Île et vous rendre aux Saveurs de l’Isle d’Orléans, une belle grange toute rénovée située à St-François. Sur place, on y concocte des gelées, des moutardes ou encore des coulis maison. Je vous propose d’y acheter une tarte au sucre maison qui goûte le ciel et d’aller juste un peu plus loin au quai de St-Jean pour la déguster et profiter de la vue sur Beaumont sur la Rive-Sud de Québec. Si vous êtes plus sage, l’option d’acheter seulement une pointe de tarte est également possible.



Vous continuez votre périple en vous dirigeant vers St-Laurent. Juste avant d’arriver à la route des Pères, sur votre droite se trouve un énorme poulailler tout de blanc et de rouge vêtu. Une fois à l’intérieur, vous découvrirez non pas des poules, mais plutôt la caverne d’Alibaba! Ici le beau est à l’honneur et cet arrêt pourrait donner un peu difficile sur votre portefeuille. « Shabby Chic » est le terme donné à ce type de décoration qui allie la douceur, les textures élimées, le floral, l’antique recoloré et le bois. Si vous connaissez les boutiques Anthropologie, vous aurez une bonne idée de ce à quoi 3 Poules à l’Île ressemble. Pour tout vous dire, j’étais comme une enfant dans un magasin de bonbons et il était hors de question que j’en ressorte les mains vides. Je suis finalement ressortie avec un couvert en émail blanc que je pourrai utiliser pour mes photos. Au départ, trois femmes étaient à la tête de ce petit commerce et l’endroit est réellement un ancien poulailler transformé en boutique sympathique! Le nom choisi est donc génial et le concept l’est tout autant. 



L’Île offre des paysages magnifiques et pour les amoureux de la photo, des arrêts ponctuels s’imposent. Bref, j’adore ce genre d’arrêt impromptu et encore plus lorsqu’il s’agit d’un magnifique champ de blé aux nuances dorées, et ce même lors d’un détour obligé dans un rang dû à un chantier routier. Mine de rien, l’après-midi était bien entamé et l’heure de l’apéro approchait. Nous avons donc pris le chemin Royal jusqu’à Ste-Pétronille pour nous rendre au vignoble du même nom. J’ai profité de l’occasion pour m’acheter une bouteille de Voile de la mariée et un verre de Bouquet d’Orléans, un rosé tout doux que j’ai savouré en regardant les vignes. 



Même si cela signifiait de recommencer un tour de l’Île, un passage chez Cassis Monna et Filles était un passage obligatoire. De la rue, l’établissement ressemble à une grange tout comme bien d’autres adresses de l’île, mais, c’est une fois arrivé à l’arrière que l’on découvre toute l’ampleur du tableau. Au rez-de-chaussée se trouve la boutique où l’on peut trouver tous les délicieux produits élaborés autour du cassis. La porte de grange s’ouvre sur une terrasse couverte où l’on y trouve des sofas joliment décorés et qui nous invitent à la détente et pour y siroter un cocktail. Au 1er étage, le décor tout droit sorti d’un tableau Pinterest nous enchante. Que ce soit le divan de velours vert vintage, la table réfectoire, les chaises de rotin ou encore la tapisserie florale rétro en noir et blanc, tout y est pour que vous tombiez sous le charme de l’endroit. Évidemment, la crème glacée au cassis est délicieuse, mais je me suis dit qu’un coucher de soleil avec un kir à la main devait être des plus agréable! Bref, une autre visite s’impose d’ici la fin de l’automne!



Profitez donc des beaux jours pour visiter votre région et jouer aux touristes et de sortir de notre petit train-train quotidien. C’est fou ce qu’à peine une heure de route peu faire au moral!

Aucun commentaire: