Publicité 1

samedi 27 mai 2017

De Singapour à Chandler en Gaspésie...

Je ne sais pas pour vous, mais chez nous tant qu’à faire cuire du homard on se dit qu’il est aussi bien en faire un ou deux de plus! On en profite pour se régaler avec les homards fraîchement cuits et ainsi faire durer le plaisir jusqu’au lendemain en cuisinant un bon petit plat. 


Cette année, le Homard Gaspésien récidive en m’envoyant 4 beaux homards pêchés par M. David Henri Huard que j’ai pu retracer grâce au médaillon fixé à la pince de la bête. Ce petit médaillon est bien plus qu’une petite décoration. C’est aussi un gage de qualité, d’une pêche durable certifiée qui est étroitement surveillée en plus de nous permettre d’en savoir un peu plus sur la personne qui pêche notre festin.


Ceci étant dit, la livraison est tombée pile-poil sur une envie folle de manger des nouilles Singapour. Pour moi, ce fut un signe, comme si les astres s’étaient soudainement alignés. Le fameux homard saurait très bien remplacer les crevettes traditionnellement utilisées dans cette recette.

NOUILLES SINGAPOUR AU HOMARD GASPÉSIEN
4 personnes



2 HOMARDS CUITS ET DÉCORTIQUÉS
100GR (1/4 DE LIVRE) DE VERMICELLES DE RIZ NON CUITS
125ML (1/2 TASSE) D’OIGNON COUPÉ EN FINES LANIÈRES
125ML (1/2 TASSE) D’OIGNON VERT ÉMINCÉ (LE VERT SEULEMENT)*
1/2 POIVRON VERT COUPÉ EN FINES LANIÈRES
1/2 POIVRON ROUGE COUPÉ EN FINES LANIÈRES
75ML (1 PEU PLUS DE 1/4 DE TASSE) D’EAU
45ML (3 C. À SOUPE) DE POUDRE DE CARI JAUNE
30ML (2 C. À SOUPE) DE SAUCE SOYA
30ML (2 C. À SOUPE) D’HUILE DE CANOLA
15ML (1 C. À SOUPE) DE VINAIGRE DE RIZ
15ML (1 C. À SOUPE) DE GINGEMBRE FRAIS RÂPÉ
10ML (2 C. À THÉ) DE CURCUMA EN POUDRE
10ML (2 C. À THÉ) DE MIEL
2,5ML (1/2 C. À THÉ) D’HUILE DE SÉSAME GRILLÉ
2 ŒUFS
1 GOUSSE D’AIL EN PURÉE
FLOCONS DE PIMENT FORT (AU GOÛT)

*Émincer le blanc des oignons vert et l’ajouter à l’oignon en lanières afin de ne rien gaspiller.


  • Faire tremper les vermicelles de riz dans l’eau selon les instructions sur l’emballage. Égoutter et mettre de côté.
  • Hacher grossièrement la chair de homard en gardant les pinces intactes.
  • Dans un bol, mélanger l’eau, la poudre de cari, le curcuma, le vinaigre de riz, le miel et les flocons de piment.
  • Dans une poêle, faire chauffer la moitié de l’huile et faire cuire les œufs brouillés. Mettre de côté.
  • Faire chauffer la deuxième moitié de l’huile et y ajouter les poivrons, l’oignon, l’ail et le gingembre. Faire revenir jusqu’à ce que les légumes ramollissent, mais gardent du croquant.
  • Ajouter la sauce et laisser réchauffer jusqu’à ce qu’elle frémisse.
  • À ce moment, ajouter les nouilles, la chair de homard (mais pas les pinces), les œufs brouillés et l’huile de sésame. Bien mélanger afin que tous les ingrédients soient bien enrobés de la sauce.
  • Servir et garnir chaque bol d’une pince de homard et d’oignon vert.

***********************************
Merci à Mme Marie Morneau ainsi qu’au Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie pour les délicieux homards.

Aucun commentaire: