Publicité 1

vendredi 16 décembre 2016

Picardie, de délices en gourmandises...

Il y a fort fort longtemps, j’ai fait une petite incursion dans le merveilleux monde de la restauration. Ma première expérience fut pour un traiteur bien connu dans la ville de Québec, Picardie Délices. C’était un 14 juillet et les plateaux de petits fours se vidaient à vue d’œil et le vin blanc coulait à flots. Il faisait une chaleur torride dans le Bois de Coulonge où l’on y fêtait la République française tout en y chantant la Marseillaise. 



Vingt ans plus tard, après quelques changements, une image modernisée, un décor actualisé et de nouveaux propriétaires, Picardie, Délices & Boulangerie a toujours pignon sur rue sur l’avenue Maguire (l'établissement a plus de 40 ans d'existance!). C’est donc avec fierté que les deux nouveaux propriétaires, Ginette Larochelle et Philippe Deslauriers nous ont conviés à leur table afin de nous parler de leurs projets pour la boutique ainsi que de leur bébé, le Der Gâteau.



On nous avait promis vin et petites bouchées. Nous avons donc un verre à la main que nous avons fait le tour du proprio tout en dégustant brochettes de saucissons, tataki de bœuf en croûte de café et tartare de saumon. La soirée s’annonçait toutefois plus festive qu’on nous l’avait laissé croire, car une série de plats se sont mis à défiler les uns après les autres et ainsi à remplir la table centrale! On se serait cru au réveillon de Noël avec les pissaladières, les pâtés de viandes des bois, légumes grillés, salade de pommes et de betteraves, gratin dauphinois et j’en passe! Malgré le festin, ce n’était qu’un bref aperçu de ce que l’on peut retrouver au comptoir des mets préparés. Je venais enfin de découvrir une adresse dans mon quartier où j’allais pouvoir me procurer de bons petits repas quand j’allais avoir envie de prendre congé de mes chaudrons.



Mais l’invitation était également un prétexte pour nous faire découvrir le Der Gateau, une pâtisserie d’origine allemande. Ce dernier est également connu sous le nom de Baumkuchen, qui signifie «gâteau arbre» qui lui vient de sa ressemblance aux stries d’un arbre ainsi que de sa forme allongée due à sa méthode de cuisson. 6 à 8 couches de gâteau cuisent lentement les unes après les autres. Après chaque trempage dans l’appareil à gâteau, la pâtissière doit patiemment sculpter chacune des couches avec un outil qui ressemble à un peigne, et ce pendant tout le temps de cuisson qui durera une heure. Ce sont 120 de ces délicieuses pâtisseries moelleuses qui sont produites chaque jour et celles-ci trouvent toutes preneurs! Si pour le temps des Fêtes vous cherchez une petite douceur originale à offrir pour remplacer la traditionnelle bouteille de vin (quoique c’est toujours agréable de recevoir du vin!), je crois bien avoir trouver la perle à rare! Pour le moment, vous trouverez les saveurs d’amandes-chocolat et ainsi que de Whisky Sortilège, mais un petit oiseau m’a dit que d’autres saveurs allaient voir le jour sous peu. Comme Picardie est le seul et unique producteur officiel du Québec, vous pouvez vous les procurer directement à la boutique sinon, jusqu’au 18 décembre, vous pouvez en trouver au Marché de Noël allemand de Québec.




Adresse:
Picardie, Délices et Boulangerie
1292, Avenue Maguire
Québec
Tél.: 418.687.9420

***********************************
Merci à Tac Tic Marketing pour l'invitation ainsi qu'à Picardie, Délices et Gourmandises pour l'accueil chaleureux!

Aucun commentaire: