Publicité 1

mercredi 10 août 2016

Une soirée VIP au FEQ signée le George V...

Juillet dernier fut un gros mois pour moi. J’ai eu tellement de boulot à accomplir au bureau que j’ai dû mettre l’écriture de côté pour quelques jours. Par contre, j’ai eu plusieurs occasions pour mettre mon cerveau sur pause, sauf qu’à chaque fois, ces soirées faisaient revivre les fourmis dans mes doigts (j’avais très hâte de me remettre à l’écriture!). Ce fut le cas pendant le Festival d’Été de Québec où j’ai eu l’occasion d’être invitée VIP à la table corporative du George V du Château Laurier, traiteur officiel à la tente du Casino de Charlevoix. La soirée s’annonçait d’être tout sauf banale, car de Lumineers était au rendez-vous.


Plus tôt en septembre dernier, j’avais eu l’occasion de voir la brigade du chef Heinrich Meesen à l’œuvre! Je ne vous dis pas l’effet qu’a eu sur les invités le mur d’eau garni de sushis ou encore la tour de crème brulée flambée dans la salle! Un véritable spectacle pour les yeux! J’avais également été impressionnée par la présentation des crudités sous forme de mini jardins dans lesquels nous devions aller cueillir nos mini carottes! Les enfants n’étaient pas en reste avec les burgers, poutines et poulets frits où encore une fois la présentation dans de petits paniers métalliques n’était pas laissée au hasard! Mais ici on parle d’un mariage... pas d’un événement qui s’étale sur 11 jours de festivités consécutifs!

En chiffres, c’est 9350 invités (soit 850 par soir). C’est aussi 530kg de légumes, 440kg de viandes, 770kg de féculents, 385L de sauces, 8800 boîtes chinoises et 110L de mayonnaise pour ne nommer que ces ingrédients. Mais ces 11 soirées ne sont pas que des chiffres, c’est aussi savoir se réinventer, car à chaque jour son menu ! Pas le choix puisque certaines personnes reviennent pour plusieurs soirées et que l’on veut leur offrir de la variété.

Nous avons dégusté l’apéro sur la musique de Lord Huron, une belle découverte en ce qui me concerne.


Afin de servir plus de 850 invités par soir, 3 tables froides et 2 tables chaudes aidaient à diluer le trafic. Les tables froides étaient composées de salades, de verrines et de terrines faites maison. Les tables chaudes offraient plats de poissons, de viandes, de pâtes, de riz et de légumes. J’ai dû faire face à une file lorsque j’ai voulu me procurer un sandwich de smoked meat. Une table de fromages d’ici faisait le bonheur de beaucoup de convives et je ne dois pas passer sous silence les populaires petites boîtes chinoises! La prestation de City and Colour était parfaite pour donner l’ambiance au repas!


Le coefficient de difficulté était assez élevé en ce qui concerne la prise des photos, car le plancher tremblait à chaque pas du personnel qui circulait tel un essaim d’abeilles autour de moi! J’ai tout de même réussi à prendre quelques photos des desserts, mais j’ai manqué mon coup en ce qui concerne les mini queues de castor et leur compote de banane au caramel! Comme il y avait foule à la table de la fondue au chocolat je me suis dirigée à la table glacée et ce soir-là on y servait un sorbet à la framboise et une glace au sortilège qui arrivait juste à point pour me laisser ensorceler par la musique de The Lumineers!


Cette magnifique s’est terminée et c’est avec un sac rempli de petites douceurs que je suis repartie vers ma voiture. Arrivée à la maison, j’ai sorti le contenu du fameux sac pour y découvrir une petite boîte de thé de Monsieur T, une belle tasse pour y préparer ledit thé, un petit pot de miel urbain provenant des ruches du toit de l’Hôtel Château Laurier ainsi qu’une bouteille de «Cold Brew» Maelstrom Cuvée Château Laurier avec laquelle j’ai concocté un «affogato». Un mélange de café froid et glace à la vanille, il n’y a pas mieux comme «boost» pour se remettre à l’écriture!



***********************************

Merci à Madame Aude Lafrance-Girard, directrice générale du Château Laurier ainsi qu'à Madame Johanne Caron, directrice Vente et Marketing pour cette belle soirée.

Aucun commentaire: