Publicité 1

dimanche 28 février 2016

Un peu de soleil mexicain dans le Nouvo St-Roch...

À Québec, il est plutôt rare qu'un restaurant considéré comme ethnique nous offre un environnement agréable autant pour les papilles que pour les yeux. Trop souvent, le décor est mis de côté et encore plus souvent, c'est la même histoire en ce qui concerne le service. D'ailleurs, il m'est arrivé de me faire jeter en dehors d'un restaurant asiatique par une vieille dame qui me criait "Allez-vous-en! "...Allez-vous-en! " simplement parce qu'elle ne voulait pas que nous attendions tranquillement devant la porte, le temps qu'une table se libère. Une autre fois, dans un restaurant indien, j'étais encore en train de prendre une bouchée de mon poulet au beurre trop sucré lorsque le serveur est arrivé pour me demander si j'avais terminé...il était 20h30 un vendredi soir et il devait probablement souffrir d'un problème de vision ou il été bien pressé de finir son chiffre. Côté déco, lorsqu'on prend la peine de s'y attarder , on y retrouve des murs ornés de cadres poussiéreux, des téléviseurs qui présentent du karaoké asiatique, des gravures mythiques un peu cheaps ou encore des tables et des chaises qui  chambranlent. Je suis loin de vouloir généraliser et je dirais même que depuis quelques années je vois un effort fait par une jeunesse qui s'installe et qui est fière de ses racines. Ces jeunes restaurateurs veulent non pas seulement travailler, mais aussi nous faire connaître les saveurs et les couleurs qui caractérisent si bien leur pays natal.

C'est pas mal ce que nous propose Ariane et Carolina du Tequila Lounge, un restaurant mexicain du nouveau St-Roch qui a ouvert ses portes à l'été 2015. C'est dans une ambiance industrielle aux murs de briques ornés de beaux graffitis mexicains et aux plafonds hauts que nous a accueillis Ariane, une des propriétaires. On aime particulièrement les grandes portes de garage de la façade qui permettra de profiter de l'extérieur, une fois la saison estivale arrivée. Pendant ce temps, Carolina, la deuxième propriétaire, s'affairait devant ses fourneaux pour nous offrir une cuisine authentique et savoureuse typique de son beau pays ensoleillé.


Dès mon arrivée, on me proposa un cocktail. J'y suis allée avec le Samba Naranja, un cocktail festif composé de rhum coco et de jus d'orange aussi coloré que délicieux. Ma voisine de table, Stéphanie, du blogue la P'tite Fourchette, se lançait dans l'aventure d'un mois de février sans alcool et l'idée n'a causé aucun problème ni aucun embarras puisque la plupart des cocktails sur la carte peuvent être fait sans alcool. Une fois que tous les invités eurent pris place, nous avons étudié le menu qui offre, pour débuter, une multitude d'entrées à partager ou non pour le prix de 5,95$. Comme nous voulions goûter à plus de plats possibles, l'option « à partager » fut acceptée à l'unanimité.


Le défilé des petits plats a donc pu débuter par le pozole, une soupe typique mexicaine composée de bouillon de poulet, de tomates, de coriandre, de maïs et de jus de lime. Ce genre de bouillon est parfait par temps froid et vous serez heureux d'apprendre qu'il est également offert en format repas. Par la suite, ce fut le tour des taquitos, des tortillas croustillantes farcies de bœuf suivi de près par les banderillas, ces fameux pogos mexicains à la saucisse, au fromage et aux piments jalapeños et accompagnés d'une mayonnaise au piment chipotle. Le guacamole, quant à lui, est la seule recette élaborée par Ariane. C'est lors d'un défi lancé à la mère de Carolina qui se vantait de faire le meilleur guacamole qu'Ariane, une Québécoise pure laine, fut consacrée grande gagnante par un jury composé à 100% de Mexicains de souche. Vous comprendrez donc que la question ne s'est pas posée lorsqu'il fut temps de décider la recette à suivre pour le menu. Sur un ton plus léger, un ceviche de tilapia ainsi qu'un cocktail de crevettes aux délicieux parfums d'agrumes sont venus rafraîchir nos papilles. Nous ne pouvions pas passer à côté du classique nacho chicos aux croustilles de maïs gratinées et servies avec un Pico de gallo ainsi que de la crème sure.


Pendant que les plats principaux se préparaient, Carlos est venu nous donner un petit cours 101 sur la tequila avec son grand sourire et sa bonne humeur contagieuse. En effet, Tequila Lounge n'a pas de Tequila que le nom puisque ce dernier offre une magnifique sélection de cet alcool fait à base d'agave. Je dois vous dire que Carlos est un amoureux de cet alcool mexicain et avec son sourire et sa bonne humeur contagieuse, il saura facilement vous convaincre de l'aimer aussi. Tout comme pour un scotch, Carlos est capable de vous décrire les subtilités ainsi que les parfums que vos papilles pourront découvrir à chaque gorgée, ce qui vous fera comprendre bien vite que l'on est à des années-lumière des fameuses tequilas bang bang qui vous ont tant donné de maux de tête. Tantôt la boisson sera un peu plus sucrée, tantôt elle sera un peu plus fumée, le pourquoi je l'ai comparé au scotch un peu plus tôt. Je vous conseille fortement de faire l'expérience de dégustation, vous verrez que c'est un monde à découvrir.


Puis, nous avons enfilé les enchiladas farcies au poulet, les camarones a la diabla, soit des crevettes à la sauce crémeuse aux arômes de piment chipotle. Nous avons découvert les tostadas croustillantes garnies de poulet en sauce tinga, sorte de mijoté, ainsi que de cactus. J'ai beaucoup aimé les enchiladas de mole, ce fameux poulet à la sauce au cacao et piments. Il y a également eu le méga, giga tacos Tequila Lounge garni de crevettes marinées et de poivrons sautés. Une mention spéciale est donnée à la bavette tendre qui a reposé dans une savoureuse marinade et qui est accompagnée de riz et de haricots noirs. Ce plat saura plaire aux plus carnivores d'entre vous. Tout le monde a mangé avec appétit et le sourire aux lèvres. La cuisine mexicaine apporte définitivement un peu de soleil dans nos vies et même si vous n'êtes pas amateur de musique sud-américaine, vous vous surprendrez à vous dandiner sur votre chaise au rythme des mélodies tout en prenant un autre totopos que vous aurez pris soin de garnir d'une bonne portion de guacamole. Comptez de 10,95 à 15,95$ par plats, ce qui en fait des plats très abordables, donc une autre belle raison d'aller visiter Ariane et Carolina.


Et puis il y a les desserts qui sont peu nombreux sur la carte. Seule, il m'aurait été difficile de faire un choix, mais comme nous étions plusieurs, nous avons eu le bonheur de tous les goûter. Pour ce qui aime le croustillant, il y a les bunuelos qui sont faits de pâtes frites et qui sont saupoudrées de cannelle et de sucre que vous tremperez ensuite dans une sauce au chocolat. Pour les plus raffinés, il y a le Pastel Tequila qui est un gâteau plus difficile à exécuter à cause des différentes textures entre le gâteau au chocolat et le flan napolitain. Au goût, ce dessert me fait penser à un carré Nanaimo, mais en plus moelleux, et c'est vraiment très bon. Pour le spectacle et une valeur sûre, il y a la banane à la tequila qui est flambée à la table et qui s'attirera toujours les Oh! Et les Ah! escomptés. Puis il y a les churros, ces fameux petits bâtonnets de pâte frite et qui sont croustillants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur que l'on prend plaisir à enrober de dulce de leche. Le repas ne pouvait pas mieux se terminer.




Adresse: 
Tequila Lounge
643, rue St-Joseph Est
Québec
Tél.: 418.263.6575

******************************

Cette expérience a été possible grâce à l'invitation de Ariane et Carolina. Merci à toute l'équipe du Tequila Lounge pour cette belle soirée.

Aucun commentaire: