Publicité 1

dimanche 10 janvier 2016

Nashville, Tennessee- 1ère partie....

En novembre dernier, j'ai décidé de prendre une semaine de vacances. Mon choix s'était depuis longtemps arrêté sur Nashville. Oh que je vous entends déjà vous demander pourquoi!?? Ce qui ne me surprend pas du tout si j'en juge par les regards surpris que j'ai eu en dévoilant ma destination! Ma raison est, ma foi, toute simple puisque j'allais y visiter une bonne amie qui habite en banlieue de la capitale du Country mais aussi parce que cette ville a un petit je-ne-sais-quoi d’intrigant.

Dès mon arrivée à l'aéroport je fût accueillie par un petit « band » qui ajoutait une ambiance musicale des plus agréable. C'est donc accompagnée de ces quelques notes que je me suis rendue jusqu'au carrousel pour retrouver ma valise. Une fois le poids lourd récupéré et le nez à l'extérieur de l'aéroport, c'est le soleil, un peu de chaleur ainsi que mon amie qui m'attendaient! Il était près de 15h et je n'avais rien avalé depuis 9h le matin à cause de quelques petites mauvaises aventures entre mes vols, donc le premier arrêt avait pour but de me sustenter et ainsi me permettre de faire connaissance avec la nourriture locale. The Row Kitchen & Pub se situe dans le quartier de l'Université Vanderbilt. Bien que de jour l'établissement soit plutôt tranquille, le soir il se transforme en salle de spectacle et ce n'est pas l'ambiance qui manque (comme à peu près tous les restos de la ville


Question de se refaire l'estomac, nous avons partagé une assiette de « poppers » composés de piments jalapeño farcis de fromage, enroulés de bacon, enrobés de panure, donc frits, puis servis avec une sauce à l'érable et au bourbon. Voilà ce qui s'appelle commencer en force...et parlant de force, le goût des piments était assez intense pour que la gorgée de Black Abbey Chapter House, une bière locale de type belge, soit nécessaire!  Comme plat principal, mon amie a opté pour le “Nashville Hot fried Chicken“ dans sa version “hot”...disons que son cocktail “Ring of fire” composé de vodka, Pimm's, limonade et tabasco n'a pas fait long feu. Bref, lorsqu'il est écrit “Hot” sur le menu, méfiez-vous et gardez en tête que dans cette ville seules les papilles habituées survivent! De mon côté, je dois dire que j'étais un peu découragée lorsque j'ai vu arriver mon assiette principale qui consistait en une poitrine de poulet frit, de patates pilées, de pailles d'oignon frites (évidemment!) le tout recouvert d'une sauce campagnarde dans laquelle ma fourchette pouvait tenir debout toute seule...(disons que aussitôt que l'idée du nombre de calories que pouvait contenir cette simple assiette a effleuré mon esprit, je l'ai vite chassé pour ensuite me tourner vers le déni)! J'ai donc été bonne joueuse et je me suis attaquée à mon assiette comme une grande. Toutefois, c'est après seulement 5 bouchées que j'ai dû m'avouer vaincue. C'était très bon mais beaucoup trop lourd pour mon estomac qui n'avait rien ingéré depuis plusieurs heures. C'était toutefois excellent le lendemain matin pour le petit déjeuner mais sans la sauce (soyez sans crainte, même si j'étais aux États-Unis et que j'aurais pu prendre le droit, je n'ai pas été jusqu'à prendre un coca pour accompagner mon petit déjeuner!).



Question de faire passer tout ce gras, un peu d'exercices a été nécessaire. Heureusement pour moi, l'endroit où je demeurais était un petit coin de paradis pour qui veut se reposer et faire du sport. Nous avons donc profité de la belle journée pour aller faire une petite promenade dans les collines et la forêt. Là, j'ai eu droit à des paysages à couper le souffle! Nous nous sentions tout de même observé par quelques paires de yeux. Nous avons vite fait de découvrir qu'il s'agissait de dizaine de petits chevreuils curieux qui nous observaient de loin. Dans mes moments préférés il y a eu les promenades à cheval. J'ai toujours adoré les chevaux et comment ne pas tomber en amour devant ces beautés. Scotch fût mon cheval attitré et je dois dire que son nom était tout indiqué pour moi (voyez-vous, j'aime bien le scotch). Nous nous sommes très bien entendue toutes les deux et j'ai pu encore une fois profiter des magnifiques paysages en me prenant pour Veronica Lake dans le film Ramrod.


Puis, un soir nous sommes allés souper à Franklin, une ville située à environ 35km de Nashville. Le nom vous dit peut-être quelque chose et c'est normal car c'est à cet endroit qu'à eu lieu la Bataille de Franklin, vous savez cette fameuse bataille qui a eu lieu pendant la guerre de Sécession et où se confrontait le Nord et le Sud (Pensez à Patrick Swayze dans la célèbre série des années 80 du même nom ou encore à Scarlet O'hara dans Autant en emporte le vent!). Ceci étant dit, j'avais plutôt l'impression d'être dans un épisode de The Guilmore's Girls dans la petite rue commerciale où des duo musicaux jouaient de la musique de Noël sous les porches des commerces. Il ne manquait qu'une chorale dans le petit parc au bout de la rue et des gros flocons de neige. Nous nous dirigions au Red Pony, un établissement spécialisé dans la nourriture sudiste mais sophistiquée. 


Déjà à l'entrée, je savais que j'allais aimer. Malheureusement pour vous, mon cerveau était en vacances car ma caméra était restée sur mon lit au ranch. J'ai dû me débrouiller avec un Iphone mais je suis consciente que les images ne rendent pas justice aux plats, vous devrez donc vous fier à ma parole. Le serveur nous a expliqué qu'au Red Pony on se faisait un point d'honneur à offrir des produits locaux et que la carte se renouvelait au gré des saisons. Nous avons donc partagé plusieurs plats afin de découvrir le menu. Le tartare de bœuf était délicieux et servi avec une aïoli aux huîtres fumées sur un pain grillé et garni d'une bonne idée composée de « pickles » de céleri. Une côte levée de porc, dont la viande se coupait à la fourchette, croulait sous la verdure et faisait un heureux changement d'avec la friture trop souvent présente dans les plats locaux. Quant à la guacamole, j'aurais pu m'en nourrir exclusivement et je n'étais pas la seule car elle s'est envolée plus rapidement qu'elle n'est arrivée. J'ai beaucoup aimé les « crab cake » garnis de gros morceaux de homard! Le homard était également à l'honneur pour le plat de raviolis et pétoncles poêlés. Je ne dois surtout pas passer sous silence la corbeille de pains remplie des traditionnels « biscuits » (prononcer en anglais) qui étaient servi sous plusieurs formes, grosseurs et saveurs et accompagnés d'un beurre aux herbes absolument délicieux! Bref, je dirais que le Red Pony vaut bien le détour de quelques kilomètres.


Quelques promenades à cheval plus loin en plus de quelques heures à méditer dans la magnifique cuisine du ranch (par ce que oui, pour moi, cuisiner c'est tout comme méditer!) le tout accompagné de quelques bonnes nuits de repos bien méritées, nous avons décidé d'aller faire un petit tour de reconnaissance dans la capitale de la Musique Country. Nous avons donc mis le cap sur Nashville Music City! Mais vous devrez être patients car ça ne sera que dans mon prochain billet que je vous parlerais de quelques facettes musicales et gourmandes de cette ville!


Adresses: 

The Row Kitchen & Pub
110, Lyle Avenue
Nashville
Tel.: 615.321.1224

Red Pony
408, Main Street
Franklin
Tel.: 615.595.7669


3 commentaires:

Andréanne a dit…

Chouette ton article :) j'y avait été l'hivers passé, nous avions fait, Memphis, New-Orlean et Nashville ! J'ai bien aimé :) Niveau nourriture j'ai eu un énorme coup de coeur pour New-Orlean ! Je suis bien jalouse de ta balade à cheval haha :P Seul point négatif, nous avions eu une vague de froid aux trois endroits! Nous avons visité Nashville avec manteau d'hivers, tuque et mitaine haha! Il y a avait des messages à la radio qui disait de laisser couler l'eau la nuit dans les maisons pour pas que les tuyaux gèlent :P

Miss Papila a dit…

Merci Andréanne! Moi je te trouve chanceuse d'avoir pu faire New Orleans, Memphis et Nashville! Je suis allée à New Orleans il y a 15 ans, le paysage culinaire doit avoir énormément changé depuis! À l'époque j'étais allée dans un resto situé dans l'ancienne maison de la famille Degas. Pour ce qui est de la balade à cheval, je suis chanceuse car mon amie habite sur un ranch ;)

Mathieu a dit…

Un beau souper, wow! Et la balade à cheval, ça dû être tellement plaisant!