Publicité 1

samedi 27 juin 2015

Tacos à l'effiloché de canard confit...

Des fois, les idées de recettes viennent au moment où l'on s'y attend le moins comme cette fois où j'ai dû aller récupérer un colis UPS dans une petite épicerie latino de mon quartier dont j'ignorais l'existence. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que je me suis vite retrouvé à faire le tour du proprio plutôt que d'aller récupérer mon petit paquet (maintenant vous connaissez mes priorités!).

C'est donc en prenant un paquet de tortillas fraîches dans le frigo que m'est venue l'idée de la façon dont j'allais utiliser la belle boîte d'effiloché de canard confit que l'entreprise les Gibiers Canabec m'avait offert. Il y aurait donc des tacos au menu! Et si j'avais un petit conseil à vous donner, ce serait de prendre une deuxième boîte du fameux effiloché de canard, car vous risquez de voir la déception sur le visage de vos convives si vous leur dites qu'il ne vous en reste plus, parce que c'est vraiment très très bon!



De plus, j'ai accompagné le tout d'une belle bière québécoise, la Coup de Grisou des Brasseurs RJ, parce que le sarrasin qui la compose s'accorde très bien avec le canard et à cause de la coriandre qui se retrouve autant dans la liste des ingrédients de la bière que dans celle de ma recette. C'était donc un mariage qui allait de soi!


TACOS À L'EFFILOCHÉ DE CANARD
6 tacos (2 personnes)



6 TORTILLAS DE MAÏS*
250ML (1 TASSE) DE CHOU VERT
200GR (1 EMBALLAGE) D'EFFILOCHÉ DE CANARD CONFIT GIBIERS CANABEC
125ML (½ TASSE) DE CRÈME SURE
15ML (1 C. À SOUPE) DE PIMENT CHIPOTLE**
1 AVOCAT
2 LIMES
CORIANDRE FRAÎCHE
QUEUES D'OIGNONS VERTS CISELÉES

*J'aime bien utiliser des tortillas de maïs que je retrouve dans les épiceries latines, elles sont plus petites et également beaucoup plus savoureuses.

**Personnellement, j'utilise les piments chipotle en conserve de la marque La Costeña que l'on peut maintenant retrouver dans plusieurs supermarchés ainsi que dans les épiceries latines ou internationales.



  • Préchauffer le barbecue.
  • Hacher le chou finement et réserver.
  • Réduire le piment chipotle en purée à l'aide d'un mortier.
  • Dans un bol, mélanger la crème sure et la purée de piment chipotle. Mettre plus de piments chipotle si vous désirez avoir une tartinade plus piquante.

  • Nettoyer la coriandre, retirer les feuilles des tiges et réserver les feuilles.
  • Couper une lime en quartier.
  • Éplucher l'avocat et le couper en fines lanières puis asperger avec le jus de la deuxième lime. Réserver.
  • Déposer tous les condiments au milieu de la table.
  • Faire chauffer l'effiloché de canard confit selon les instructions sur l'emballage. Déposer le bol sur la table.
  • Déposer les tortillas sur le gril du barbecue et faire réchauffer. Faire cuire des 2 côtés. Déposer une tortilla dans chacune des assiettes et les garnir rapidement. 
  • Si vous n'avez pas de barbecue, vous pouvez faire réchauffer une poêle antiadhésive. Déposer une tortilla dans la poêle et la faire cuire des 2 côtés.. Déposer dans une assiette à pizza, recouvrir de papier d'aluminium et réserver au four.
  • Répéter les étapes avec le reste des tortillas.
  • Pour les tortillas supplémentaires, enveloppez-les de papier d'aluminium afin de garder la chaleur.
  • Déposer un peu d'effiloché de canard sur une tortilla, garnir de crème sure au chipotle, de tranches d'avocat, de chou, de coriandre fraîche, d'oignons verts puis arroser d'un trait de jus de lime.
  • Plier la tortilla en deux puis déguster.


********************************

Merci à Gibiers Canabec de m'avoir permis d'essayer leur effiloché de canard confit...vous en avez fait une adepte.

dimanche 21 juin 2015

L'heure du thé à la façon du Panache...

Tout dernièrement, j'étais conviée à l'heure du thé au Panache du Parc situé au Bois-de-Coulonge. L'idée de prendre le thé dans un parc avait tout pour me plaire et j'avais bien hâte de vivre l'expérience. Du même coup, j'allais jouer à la touriste puisque ce parc à beau être situé à 5 minutes de voiture de chez moi, je n'y avais pas mis les pieds depuis plus de 10 ans...ne me demandez pas pourquoi, car j'ai un peu honte de l'avouer. Le cadre est si enchanteur et a tout pour plaire, en fait je dirais que le Parc du Bois-de-Coulonge est le secret le mieux gardé de la ville!



J'ai passer une heure à déambuler dans les sentiers en me disant que c'était un plaisir tant pour les yeux que pour les narines (à moins de souffrir d'allergies!). Le jardins des lilas était tout de mauve vêtu et plusieurs petites familles pique-niquaient ici et là. L'allée des rhododendrons avait des allures de fête avec toutes ses couleurs et les bourdons (les plus gros qu'il m'a été donné de voir) se donnait à cœur joie en butinant de fleur rouge à fleur blanche. Les papillons, quant à eux, battaient des ailes joyeusement et virevoltaient autour des promeneurs.



J'aurais bien continué à marcher ainsi si ce n'est que mon estomac eu fait des siennes. 14h approchait et il était temps de me diriger vers la maison du gardien, à l'entrée même du Parc. La maison tient plus d'un tableau de Monet avec son jardin d'eau et son petit pont vert qui se fond dans la nature. Là, je suis accueillie par Mme Ingrid Lemm, de l'Auberge St-Antoine, ainsi que par un verre de rosé. Mme Lemm m'explique que l'heure du thé avait débuté à la fin de la saison passée pour se poursuivre à la saison hivernale sous la forme des thés à la mode présentés à l'Auberge même puis l'activité a repris du service en début juin dans son cadre bucolique.



Lorsque les autres convives sont arrivés, l'heure du thé a pu officiellement débuter avec une tour remplie de petites bouchées sucrées et salées. Sur les plateaux, on y retrouvait un trio de sandwichs, un scone et un trio de petits fours pour chacun des convives. Du petit pain qui sert à faire les sandwichs jusqu'au saumon fumé tout est fait maison par le chef Louis Pacquelin. Je dois dire que j'ai eu un gros coup de cœur pour le sandwich au concombre, crème fraîche et menthe...quoique celle aux œufs, mérite une mention.



Le chef pâtissier du Panache, Yves-Marie Rolland, a su séduire nos papilles avec le scone accompagné d'une crème de mascarpone et de confitures maison au choix. Une mini tarte au fromage a fait le bonheur de plusieurs et les macarons ont disparu plus vite qu'il n'en faut pour énumérer les saveurs offertes. À voir la vitesse à laquelle les desserts disparaissaient, je me suis dépêchée à prendre une des alléchantes mini éclaires à la pistache dans laquelle se trouvait une purée de framboise...vous en faut-il plus pour vous convaincre?



Coté liquide, nous avions le choix d'une belle sélection de thés en feuilles ou en sachets, chaud ou froid. J'ai opté pour la recommandation,soit le thé vert tropical, qui est arrivé avec une petite théière qui elle, était accompagnée d'un triple sablier. Ce dernier servant à calculer le temps d'infusion selon le thé que vous choisissez. Et le tout se déguste sur fond de trame sonore au accent de jazz, on aime.



Personnellement, j'ai assez aimé l'expérience pour récidiver le weekend suivant accompagnée d'un bon bouquin pour cette fois profiter de la belle terrasse. La prochaine fois, je risque de me laisser tenter par une des boîtes à lunch du Panache (et par leur succulente tarte au citron à la meringue parfaite) et d'aller pique-niquer sous un de ces magnifiques arbres.



À noter que l'heure du thé est offerte le vendredi, samedi et dimanche à compté de 14h et qu'il faut compter 19$ par personne. Toutefois, le Panache du Parc est ouvert tous les jours de 11h à 17h et ce, jusqu'au mois d'octobre et vous offre une belle sélection de sandwichs, de salades ainsi qu'un comptoir laitier où on y sert d'excellents gelatos.

************************

Un merci tout spécial à Mme Ingrid Lemm de L'Auberge St-Antoine ainsi qu'à BHLB pour l'invitation à prendre le thé ainsi que de nous avoir accueilli chaleureusement!

Adresse
Panache du Parc
Parc du Bois-de-Coulonge
1215, Grande-Allée Ouest
Québec, Qc

dimanche 14 juin 2015

Chic Choc, le rhum du Québec...

Tout récemment, je faisais l'inventaire de mon mini bar et j'ai dû me rendre à l'évidence que ce dernier était essentiellement composé de gin, de vodka et de plusieurs bouteilles de rhum. Du blanc, du ambré, du épicé et du moins épicé. Bref, fort est de constater que j'aime le rhum. Alors, lorsqu'on m'a proposé de goûter au premier rhum Québécois, il allait de soit que j'accepte l'invitation.



Alors, oui, au Québec, on fait aussi du rhum et c'est le Domaine Pinnacle, qui, avec sa Micro distillerie, en a élaboré la recette autour d'épices boréales. D'ailleurs, le nom du rhum, Chic Choc, provient des monts gaspésiens du même nom, endroit même où on y retrouve le poivre des dunes, la comptonie voyageuse ou le myrique baumier qui lui donne son goût particulier.

Et parlant du goût, je dirais que ce rhum du Québec est tout de même porté sur l'alcool quoiqu'on y perçoive en effet les effluves du myrique baumier. J'ai plutôt l'habitude de boire mon rhum nature et sans glaçon (ce qui fait sourciller bien des gens!). Par contre, en ce qui concerne le Chic Choc, j'ai plutôt tendance à être d'accord avec les informations de leur site web, et de le considérer comme le compagnon idéal pour mes cocktails.

C'est pourquoi, j'ai pensé tout de go au classique Cuba Libre. D'ailleurs, mes papilles ont bien aimé le mélange fait avec le 1642 Cola, une boisson bien de chez nous à base de sirop d'érable. Ainsi, on pourrait dire l'accord boréal parfait si ce n'était pas du quartier de lime!

Cuba Libre
45ml de rhum Chic Choc
180ml de 1642 Cola
2 quartiers de lime
glaçons



  • Remplir la moitié d'un verre highball de glaçons.
  • Presser le jus d'un quartier de lime.
  • Verser le rhum puis allonger avec le cola.
  • Mélanger à l'aide d'une cuillère.
  • Garnir d'un quartier de lime et servir.

Puis, je voulais faire différent. Je voulais essayer un autre cocktail et dans mes recherches, je suis tombée sur le Dark 'N' Stormy, un mélange de ginger beer et de rhum qui vient tout droit des Bermudes. Si vous ne trouvez pas de Ginger Beer, vous pouvez également utiliser un Ginger Ale artisanal ce qui sera plus goûteux. Mais attention, ce cocktail est assez fort et il n'est pas recommandé pour les papilles chochottes.

Dark 'N ' Stormy
120ml de Ginger Beer
60ml de rhum ChicChoc
Glaçons
quartier de lime


  • Remplir un verre highball de glaçons.
  • Verser le Ginger Beer.
  • Verser doucement le rhum sur le dos d'une cuillère afin qu'il ne se mélange pas avec le Ginger Beer.
  • Garnir d'un quartier de lime.



Mais pour les puristes qui ne voudraient pas altérer le goût de leur précieux liquide ambré, je connais sa compagne idéale : La glace à la vanille! De préférence, choisissez en une de première qualité dans laquelle on y aperçoit les petits grains de la gousse de vanille. Garnissez deux pizelles au caramel et faites en des sandwichs à la crème glacée. Vous verrez que ce dessert ne laissera personne indifférent et le goût de votre rhum sera bonifié!



Vous pouvez vous procurer le rhum Chic Choc en SAQ au coût de $34,00.

***********************************
Merci à Enterprise Canada de Toronto de m'avoir offert l'échantillon du rhum Chic Choc afin que je m'amuse en cuisine!

dimanche 7 juin 2015

Une soirée sous le signe de Gibiers Canabec signée Marjorie Maltais...

Dernièrement, j'étais invitée, ainsi en compagnie d'amis blogueurs, chez la chef Marjorie Maltais pour inaugurer sa toute nouvelle cuisine-atelier pour une soirée sous la signature des Gibiers Canabec. Encore une fois, nous avons eu droit à une belle soirée gourmande et un menu varié autour du lapin, de la pintade, du canard et du cerf sous toutes leurs formes.

Outre le fait de déjà savoir que les produits de Gibiers Canabec étaient de Québec, j'ai été agréablement surprise d'apprendre que l'aventure avait débuté dans les cuisines du légendaire restaurant la Tanière. En effet, M. Laurier Therrien, chef émérite et premier propriétaire de l'établissement a travaillé énormément à la valorisation du gibier et est l'idéateur du produit. Entre, vous et moi, pour ceux qui connaissent la réputation de La Tanière (autant d'avant et d'aujourd'hui), savent que c'est aussi bien de dire que le sceau de qualité vient d'emblée sur les produits Gibiers Canabec.

Dans la gamme de produits, vous y retrouverez toutes sortes de plats comme des mets prêts à manger, des cuisses de canard ou de pintade confites ou encore des fonds de sauce. Ce qui vous facilitera la vie lors de soirées improvisées ou encore celles où vous voulez bien manger sans cuisiner pendant des heures puisque le produits est disponible dans les supermachés IGA et Métro. De plus, sur la plupart des emballages vous y retrouverez des recettes faciles à exécuter et qui mettent le produit de la boîte en valeur. C'est d'ailleurs à ce moment que Marjorie Maltais fais son entrée puisque c'est elle qui est derrière toutes ces belles recettes dont cette magnifique salade de choux de bruxelles, gésiers de canard confits, pommes et pommes grenade. C'est donc avec un verre de vin à la main, dans sa son garage transformé en cuisine toute neuve (dont je suis complètement jalouse!!!!), que nous avons mangé d'abord avec les yeux la fameuse salade qui a provoqué bien des « Mmmmmm!!!» dans la salle. La beauté de la chose est que la fameuse recette de la salade se retouve sur la boîte d'emballage des gésiers. D'ailleurs, je vous confirme qu'il y a de fortes chances que cette salade se retrouve sur ma table très prochainement!



La soirée était organisée pour nous faire connaître des produits ou encore nous faire goûter à des produits qui ne sont pas encore sur le marché comme ces ailes de lapin BBQ qui ont bien fait jaser sur les réseaux sociaux. Entre vous et moi, on le sait bien que les lapins n'ont pas d'ailes (et Gibiers Canabec encore aussi, je vous rassure) sauf que le nom ludique donné au plat, moi je l'aime bien. Mais le plus important est que ces petites pattes de lapin sont d'une tendreté et d'une jutosité exemplaire. De plus, elles sont beaucoup moins grasses que les fameuses ailes de poulet, alors pourquoi s'en passer! Le seul bémole est que pour goûter aux fameuses ailes de lapin, il faudra attendre jusqu'à cet automne car le produit est encore en développement mais croyez-moi, l'attente vaut le coup!



Puis, toute une série de petits plats plus appétissants les uns que les autres ont défilé devant nos yeux. Des petites cassolettes de pintade au vin blanc, tomates séchées et olives noires nous ont fait voyager jusqu'en Provence. Puis, qui dit « lapin », dit « à la moutarde ». Un classique c'est un classique et quand c'est bien fait, on ne peut que l'adopter. Ici, Marjorie nous l'a présenté avec des juliennes de légumes d'automne.



La chef Marjorie nous a également fait un petit cours 101 de pintade en croûte de sel. Souvenir d'un plat espéré par les juges de l'émission Les Chefs...! Chers chefs, je peux vous dire que Marjorie maîtrise maintenant très bien la bête et j'ai beaucoup apprécié mon morceau de volaille bien juteux et bien salé! J'aurai bien l'occasion de vous reparler de cette recette car je l'ai reçu par courriel et je compte bien l'essayer dans notre four à pain en terre cuite que nous avons construit au chalet familiale l'an dernier.



Dans les plats mijotés, mon coup de cœur va au lapin en sauce au vin rouge et balsamique! J'ai adoré l'idée de Marjorie d'accompagner la viande avec les raviolis aux champignons! Pour ce qui est de la sauce, j'aurais pris, volontiers, un bout de pain pour en faire disparaître toutes les traces de mon bol! Il est d'ailleurs important de savoir que Gibiers Canabec donne une attention particulère à leurs sauces. Elles sont naturelles, hyper savoureuse et surtout, en quantité plus que suffisante lorsque vous acheter un produit mijoté.



Pour ce qui est de l'osso buco à la milanaise, l'appréciation semblait mitigé. De mon côté, je l'ai préféré, et de loin, à l'authentique plat que j'ai eu l'occasion de manger directement à Milan (et ce, dans un restaurant ayant la réputation de servir le meilleur osso buco de Milan). Certe, le cerf fait que la viande est un peu plus goûteuse et peut-être un peu plus sèche mais je trouve bien intéressant de servir cette viande en sauce. Mention d'honneur pour la fraîcheur et le goût de la gremoleta qui contenait du céleri!



Puis, je suis repartie heureuse avec une boîte d'effiloché de canard et de cuisses de pintades confites sous le bras. J'aurais l'occasion de vous parler de ce que j'ai cuisiner avec très bientôt!

Pour en savoir plus sur les Gibiers Canabec ainsi que pour connaître l'arrivée de nouveau produits, je vous conseille de visiter leur site web ou encore leur page Facebook!

***********************************************

Merci à Triade Marketing pour l'invitation ainsi qu'à Gibiers Canabec et Marjorie Maltais de nous avoir reçu.