Publicité 1

samedi 10 octobre 2015

Londres, Nopi, Yotam Ottolenghi...

La gastronomie anglaise ne fait pas l'unanimité et pourtant!. Si je vous disais que Londres fait partie de mes destinations favorites autant du côté mode que du côté gastronomie, me croyez-vous? En fait, pour moi, elle dépasse même Paris, c'est donc peu dire. Toutefois, je dois mettre un bémol car je n'ai pas eu l'occasion de déguster un bon repas typique anglais si ce n'est qu'un "fish and chips" et je dois dire nos versions québécoises de ce plat de poisson frit n'ont rien à envier à ce que j'ai mangé dans la capitale Anglaise. En fait, ce que j'aime de Londres c'est ses multiples visages. Vous voulez manger italien du coup vous vous retrouvez devant une pizza au champignons décadente. Vous voulez manger indien...c'est l'endroit de prédilection pour découvrir des saveurs qui vous étaient jusqu'alors inconnues. Vous voulez manger coréen, pas de problème car justement une chef étoilée vient d'ouvrir un restaurant qui ne sert que des soupes coréennes au bouillon ultra parfumé.

Mais Londres, c'est aussi la ville qui a fait connaître la cuisine savoureuse et rafraîchissante de Yotam Ottolenghi, le très réputé chef derrière le livre de recette mondialement connu, Plenty. Aussitôt que mes billets pour Londres ont été confirmé, je n'ai fait ni une ni deux et j'ai réservé à son restaurant, Nopi, qui se trouvait seulement à seulement quelques coins de rues de notre hôtel. Heureusement que j'ai pris cette réservation puisque une semaine avant mon arrivée, le chef faisait un pleine page dans The Guardian à cause de la sortie de son nouveau livre, Nopi, justement le restaurant où nous allions.



En attendant l'arrivée de nos derniers collègues, nous avons commandé quelques grignotines dont des noix épicées rôties et une planche de charcuterie. Bien que mon Dark'n'Stormy était excellent, j'avoue avoir ressentie un pointe de jalousie pour le cocktail de F. qui, si ma mémoire est bonne, était le Hendriks Punch soit un mélange d'Apérol, sirop de coriandre et genévrier, concombre, menthe, bitter et gin Hendricks (évidemment!). J'étais aussi assez jalouse des mélangeurs à coktail de couleur cuivre qui s'alignaient sur le bar. D'ailleurs la couleur cuivre était la couleur accent de l'établissement au murs de briques peints en blanc, bois naturel et les tables recouvertes de nappes immaculées.



Notre journée à déambuler dans les rues de Londres nous avait ouvert l'appétit et nous étions plus qu'heureux de voir des légumes sur le menu! Nous avons optez pour le concept des petits plats à partager, concept toujours sympathique pour qui n'arrive pas à se décider et pour qui aime goûter un peu à tout. La burrata aux pêches, graines de coriandre et vin de prune n'a eu besoin d'aucune discussion ni la côte levée de bœuf fumée, laquée à la bière accompagnée de raifort. La salade de chou-fleur, pousses vertes et nectarines enrobée d'une vinaigrette au gorgonzola était craquante et fraîche en bouche.



Un plat que j'aurais tant voulu aimé est le plat culte du restaurant soit le gâteau au fromage Valdeon, marinade de betteraves, amandes grillées et miel de thym. Le fromage Valdeon est un fromage bleu espagnol qui a de particulier qu'il est enveloppé dans des feuilles d'érable ou de châtaigner. La texture était merveilleuse voir sublime mais j'ai eu quelques difficultés avec le fromage. Je ne m'avoue toutefois pas vaincue! C'est d'ailleurs le plat qui a été préféré par la majorité de notre groupe.



En ce qui concerne les frites de polenta, je peux d'ore et déjà vous dire que je risque de m'essayer à les cuisiner! La petite salade de kale, pommes, navet et vinaigre de cidre nous a tous surpris avec ses belles textures et sa légèreté! Bon, je dois vous laisser savoir que nous nous sommes laissés tenter par un deuxième morceau de cette fameuse côte levée de bœuf à faire rêver vos papilles!!! Difficile d'expliquer mais la viande était à la fois un peu croustillante et tendre à l'intérieur et que dire des saveur du caramel créé par la bière...bref...c'est la meilleure façon que je peux vous l'expliquer. Vraiment, si j'avais une expression pour décrire la cuisine de M. Ottolenghi serait "jeu de textures".



Pour terminer, pendant que les autres prenaient leur café, je me suis sentie interpellée par le « strawberry mess » au sumac et à l'eau de rose! Le croquant de la meringue concassée, le sucré et l'acidité de la fraise et le très léger parfum de la rose formait un mariage léger et idéal pour terminer ce voyage. Encore une fois ici le jeu de texture était exécuté avec brio!



Et puis, je me suis faite un petit cadeau en me procurant le tout nouveau et magnifique livre de recettes, Nopi. Qui plus est il est dédicacé par le chef lui-même! Ne vous inquiétez pas, je me suis j'ai vérifié et les recettes des frites de polenta et du fameux gâteau au fromage s'y trouvent et je vous promet de les tester sous peu!

Adresse :
Nopi
21-22 Warwick Street (SoHo)
Londres, Royaume-Uni
Téléphone : +44 20 7494 9584
Underground : Picadilly Circus, Oxford Circus
*Réservation fortement recommandée



Aucun commentaire: