Publicité 1

samedi 17 octobre 2015

La bûche ou une version urbaine de la cabane à sucre...

J'adore les surprises! Surtout comme celles du genre de ce que le resto La Bûche nous réservait ce soir là. En effet, lorsque j'avais entendu parlé du concept je m'étais dis qu'étant donné sa situation sur la rue St-Louis et à cause de sa thématique de cabane à sucre, j'allais probablement avoir affaire à un autre resto du type attrape touriste. Oh que NON! J'avais tout faux puisque dès mon entrée j'ai trouvé l'endroit rafraîchissant et juste assez kitsch pour rappeler une cabane à sucre mais version 2015. J'ai beaucoup aimé le mélange des tables à pique-nique, des tables réfectoires et des œuvres d'art qui ornent tantôt les murs, tantôt les rampes d'escaliers. Coup de cœur pour la table ovale située en plein milieu des cuisines!



Mojito érablé à la main et quelques délicieuses bouchées de tartare de saumon et de tartare de cerf plus loin, j'ai vraiment eu envie de découvrir un peu plus ce que nous réservait le menu. J'ai donc pris place sur une table réfectoire en compagnie d'autres copains blogueurs. Et c'est à ce moment que les festivités ont débutées! D'abord un gros point fort que je tiens absolument à mentionner en ce qui concerne la carte des vins soit qu'on y retrouve une sélection quasi entièrement composée de vins canadiens.



Et maintenant, qu'est-ce qu'on y mange? D'emblée, avec votre repas, vient un bon gros bol d'oreilles de crisse qui sont tellement aériennes qu'elles tiennent beaucoup plus des chicharonnes que des flanc de porc sec dont vous avez l'habitude de manger. Faites toutefois attention car elles sont toutes aussi addictives qu'un bol de croustilles (j'avoue, les oreilles de crisse font partie de mes plaisirs coupables et force est de constater que je ne suis pas seule!). Puis, sont arrivés, tour à tour, des petits pots de marinades, un gravlax de saumon maison et son œuf fumé maison, des croquettes de pâté à viande (l'omission du « la » étant volontaire), des ailes de lapin (ben voyons, tout le monde sais que les lapins ont des ailes!!!), et une soupe au pois lisses réconfortante. En voulez-vous encore?



Heureusement, car ce n'était pas terminé et c'est sur des airs de rigodons joués par des musiciens que s'est poursuivi la parade des plats principaux dont celui formé d'un osso buco, de boulettes de viande et d'un effiloché tout de porc composé goûtant bon les saveurs d'un vrai ragoût de boulettes, le tout étant accompagné d'un morceau de pain brioché grillé. La tourtière c'est de la vraie tourtière avec des gros morceaux de viande et de la bonne pâte feuilletée et un vrai bon ketchup aux fruits. Le jambon sur l'os à la bière est quant à lui fumé 24h et laqué à l'érable...mon seul regret, n'avoir pris qu'une seule bouchée! La poutine est un classique québécois ici présentée avec une tranche, que dis-je, une tranche de flanc de porc fumé (vu l'épaisseur!!). Quant aux amateurs de pâté chinois vous serez comblés car celui de la Bûche a beau être présenté sous une forme déconstruite, il se défend très bien!



J'étais un peu déçu de n'avoir pas eu de fèves au lard et mon commentaire n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd puisque pas plus de 5 minutes plus tard, Yannick nous arrivait avec une assiette pleine de ce mets pas très sexy mais Ô combien savoureux. Je dois dire qu'elles ne m'ont pas déçues et qu'elle m'ont même donné le goût d'aller essayer les brunchs du weekend!



Nous n'avions plus faim mais l'assiette de pouding chômeur n'a pas survécue elle non plus. Personne ne s'est laissé prier pour prendre la dernière bouchée de ce dessert tout ce qu'il y a de plus québécois avec son gâteau blanc et son coulis de sucre et de sirop d'érable! On aurait pu croire que la soirée se serait terminée là mais la tradition à la Bûche veut que lorsqu'on vous remet la facture, on vous remet également une petite palette de bois en vous invitant à passer dans la salle d'à côté. Là, on y sert de la tire sur la neige...à l'année!!! J'avoue y être allée juste parce que je suis folle de la tire d'érable...donc oui, j'ai péché par gourmandise.



Et qu'est-ce que j'en pense vous croyez? Et bien j'en pense que du bien! J'en pense que je suis vraiment heureuse de voir enfin un resto offrant une nourriture québécoise où on y garde toute les saveurs mais où la présentation y est modernisée. En fait, j'aime et j'aime beaucoup! Assez pour y retourner moi-même, assez pour le proposer à des amis et assez pour vous en parler! En fait, je vous suggère d'aller essayer l'endroit, que vous soyez touriste ou pas. Bref, chapeau à Yannick et au chef Luc Ste-Croix pour avoir eu l'idée de ce concept. Un autre bravo au jeune chef de cuisine, Donovan qui, à 25 ans, a devant lui un avenir très prometteur.

À noter que la soirée à laquelle j'ai participé était une soirée organisée pour les médias. Nous étions plusieurs à se partager chacun des plats. Par contre, ces derniers ont été servi comme ils l'auraient été si vous les aviez commandé donc les photos sont représentatives donc aussi copieuses qu'elles en ont l'air. Le menu est donc idéal pour ceux et celles qui aiment partager et ainsi goûter à plus d'un plat.

P.S. En passant, il paraît que les toilettes en valent la visite! Je n'y suis pas allée mais j'en ai beaucoup entendu parlé!

Adresse :
Restaurant La Bûche
49, rue St-Louis
Québec, Qc
Tél. : 418.694.7272
Site Web

*********************************************

Merci à Tac Tik Marketing pour l'invitation ainsi qu'à l'équipe du restaurant La Bûche de nous avoir aussi bien reçu! Ce n'est que partie remise!


Aucun commentaire: