Publicité 1

dimanche 23 août 2015

L'été 2015 en 5 temps...

Cette année, mes vacances ont été bien remplies! Ce fût un deux semaines intenses où j'ai parcouru plus de 10 000km et où j'en ai eu plein les yeux et plein l'estomac! Plus de 500 photos ont été prises lors de ces vacances, le pourquoi le billet a été si long à écrire! Il est également plus long qu'à l'habitude (voir, vraiment plus long) mais à la fin, vous aurez une très bonne idée de ces merveilleux moments! Jugez par vous-même...

Los Cabos San Lucas, Mexique...
Le tout a débuté sur des chapeaux de roues avec un départ vers le Mexique. Un court séjour à Los Cabos pour le mariage d'une amie est devenu assez rapidement tout ce que l'on peut s'imaginer à quoi un voyage de rêve peut ressembler! Le Resort at Pedregal sait comment nous en mettre plein la vue. En effet, en plus d'offrir la vue sur la mer, toutes les chambres possèdent un balcon avec fauteuils et une petite piscine privée, ce qui me permettait de faire une petite baignade avant d'aller dormir tout en me remémorer les bons souvenirs de ma journée. Ce n'est pas tout, puisque tous les jours, à 16h, une guacamole fraîche et deux coronita sont distribuées à chacune des chambres, une attention parfaite pour prendre l'apéro tout en se refaisant une beauté pour les festivités de la soirée. Côté restauration, nous n'étions pas à plaindre avec le déjeuner où l'on pouvait faire faire son jus frais sur mesure ou encore manger un œuf rancheros aux parfums de coriandre qui était à se rouler par terre. Côté tacos, on y allait d'une cuisine fusion mexicaine-asiatique avec des crevettes marinées au gingembre et citronelle. Les petits pains vapeur à l'effiloché de porc valaient également leur pesant d'or. J'y ai également manger le meilleur « Surf'n'Turf » à vie avec une pièce de bœuf, qui, avec sa auce chimichurri, goûtait le ciel. Côté "mer" les palourdes géantes, le thon, le mahi-mahi et les crevettes géantes cuits sur le grill faiaient le bonheur de nos papilles! Je ne peux passer sous silence la savoureuse pieuvre grillée d'une tendreté exceptionnelle dont je rêve encore à ce jour! J'y ai également vu des couchers de soleil à couper le souffle! Et ce n'était d'un périple fou car, deux jours plus tard, soit le lundi, nous disions aurevoir au Mexique pour prendre la direction, direction Tennessee.





Nashville, Tennessee...
Nous avons donc quitté le bleu de la mer pour se diriger vers le vert de la terre. Un 24h intense sur un ranch où j'ai pu me prélasser au soleil et faire de l'équitation! Côté bouffe, nous avions Jack White, un styliste culinaire habitué des plateaux Hollywoodien. Lui et sa brigade nous ont servi une jambalaya, un barbecue typique du Tennessee, un gâteau au carotte à se taper le cul par terre (Oui, oui! C'était à ce point!), un brunch à faire rougir bien des restaurants avec des petits pains au maïs frais sortis du four (nous avions même une station juste pour les smoothies avec tout ce que vous pouvez imaginer de fruits, noix, laits, grains et encore plus!!!) et les petites pizzas faites sur mesure. Mais le clou de ce trop court séjour fût certainement la sortie en VTT où nous avons croisé un chevreuil pour finalement se retrouver au sommet d'une montagne et où, magie-magie, le traiteur nous attendait avec quelques grignotines et un cocktail à base d'alcool local, le Moonshine. Puis comme par hasard (hum! Pas vraiment!), quelques poufs nous attendaient là, tout bêtement disposés sur un immense tapis. Une fois installés, nous avons pu regarder un autre magnifique coucher de soleil tout en écoutant une belle histoire d'amour, éclairés par les flambeaux et les mouches à feu qui envahissaient le pré environnant! Vivre un rêve...c'est un peu, beaucoup, ça! Et ce n'était pas fini!




Osheaga, Chuck Hughes et Elastoplast...
Aussitôt arrivée à Québec que je reprenais la route pour me rendre jusqu'à Montréal afin de participer à une soirée bien particulière. Nous étions 60 chanceux à découvrir les cuisines VIP du festival de musique Osheaga, dirigées d'une main de maître par le sympathique Chuck Hughes. Il nous a fait faire le tour du proprio en nous expliquant chacune des stations. Cette année, les artistes et les employés avaient droit à une station pizza avec de vrais fours à pizza! Une station fumoir dédiée aux carnivores offrait un bel éventail de choix de viandes. Une station crue où on pouvait y manger des huîtres, des pétoncles directement dans leur coquille et du tartare qui serait une des seule du genre en Amérique du Nord pour ce genre d'événement. Une station italienne avec un macaroni au fromage de fou! Un comptoir Déli où on y retrouvait le populaire poulet frit (approuvé par le groupe Outkast qui a demandé en "take-out" lors d'une édition précédente!) , burgers, sandwich smokes meat, poutine et même un grilled cheese à 12 étages!!! Une station végétarienne avec des légumes, des salades et une fontaine de fromage à nachos! Une station à desserts où j'ai mangé plus que ma part de beignets et une tarte au sucre dont tout le monde parlait sur le site. Enfin, pour débuté la journée ou pour donner un petit boost dans la journée, une station à jus et smoothies nous accueillait. J'ai beaucoup aimé l'idée du jardin interactif où les gens pouvaient aller cueillir les herbes et légumes pour mettre sur leur pizza ou dans leur salade! Le chef se donnait également un point d'honneur de permettre aux artistes de mettre la main à la pâte et d'aller pétrir leur pâte à pizza ou encore ouvrir leurs huîtres, comme les membres des Black Keys. Bref, nous n'avons manqué de rien ni même de bandages pour nos petits bobos car je suis repartie avec une petite valise bien remplie! En fait, le mariage Chuck Hughes et Elastoplast va de soi, vu les 2000 repas qui sont servis par jour il y a fort à parier qu'il y a plusieurs blessures qui se font.
**************************************************
Merci à l'agence National et Elastoplast de m'avoir permis de vivre l'arrière scène du célèbre Festival Osheaga de Montréal.




Croisière AML et le Fleuve St-Laurent...
Puis, je n'ai pas pu m'empêcher de jouer à la touriste dans ma ville en allant faire une petite croisière sur le Fleuve St-Laurent sur le Louis-Jolliet le temps d'un souper. Une belle soirée accompagnée de mon amie Tatiana à admirer le paysage de l'île d'Orléans, en passant par Québec et ce, jusqu'aux ponts. La soirée s’annonçait fraîche, nous avons donc pris tout notre temps pour profiter de cette escapade gourmande à l'intérieur et papoter, question de reprendre le temps perdu. Dans l'assiette, nous avons eu droit à un 5 services qui a débuté par une rillettes de canard. Le tout suivi d'une salade de betteraves, crumble de chèvre, noix et vinaigrette. Très frais et de saison mais personnellement, j'aurais pris un peu moins de verdure pour avoir un peu plus de betteraves et de vinaigrette. Une gaspacho de concombre et mousseline à la menthe amenait de la fraîcheur à tout ce repas. Pendant que Tatiana optait pour le saumon en croûte d'épices (dont la cuisson était parfaite mais où l'on cherchait la croûte d'épices), moi j'y allait d'un plat automnal de mise avec la météo avec la joue de bœuf braisée. Joie dans mon cœur d'apercevoir quelques chanterelles dans nos assiettes, champignon dont la saison battait son plein à ce moment. Puis enfin le dessert, un spéculos au pommes confites de l'Île d'Orléans et érable. Le dessert était très bon mais j'aurais préféré y voir des petits fruits de saison à l'honneur comme les fraises ou les framboises. Le tout s'est terminé sur une magnifique vue sur la ville de Québec, MA ville! Pour cette soirée, j'ai eu droit à L'Escapade Gourmande 5 services et pour connaître les détails des différents forfaits qui vous sont offerts, visiter le site des Croisières AML en cliquant ici.
**************************************************
Merci à l'agence Pointcom ainsi qu'à Croisière AML pour cette belle soirée.



Le Panache mobile de l'Île...
Puis, il y a eu cette journée où je n'avais pas vraiment le goût de penser que le travail allait bientôt me remettre dans un horaire de fou. J'ai donc fait du déni, pris ma voiture et me suis diriger à l'Île d'Orléans au Vignoble Ste-Pétronille pour goûter à la table du premier Panache Mobile. L'instant de quelques heures j'étais encore touriste dans ma ville puisque  les plaques "Je me souviens" étaient plutôt rares dans le stationnement et que j'étais minoritaire francophone. Là, j'en ai profité pour découvrir le rosé du vignoble, soit le Bouquet afin d'accompagner ma soupe froide au petits pois et menthe ainsi la fameuse guédille au homard. J'ai bien failli me laisser tenter par le brownie façon Panache fortement suggéré par mon serveur mais ayant un peu trop abusé de la mayo à la truffe dans laquelle j'avais gaiement trempé mes frites, j'ai plutôt préféré garder le brownie pour une prochaine visite. J'ai donc laissé M. Thym avec de nouveaux clients pour aller me balader dans le vignoble qui offre une magnifique vue sur le pont de l'Île ainsi que sur la chute Montmorency! Pour le retour, j'en ai profiter pour prendre une bouteille de Voile de la Mariée, un excellent vin blanc, made in Québec qui m'a permis de poursuivre mes vacances pendant le weekend!
**************************************************
Un merci tout spécial à Mme Ingrid Lemm de L'Auberge St-Antoine qui m'a permis de découvrir ce si bel endroit, car non, je n'y avais pas encore mis les pieds, honte à moi!






















Aucun commentaire: