Publicité 1

dimanche 24 mai 2015

Soirée Destination Gourmande, deuxième édition...

Pour une deuxième année, j'étais conviée à la soirée Destination Gourmande au profit de la Fondation Mérici collégial privé. L'institution a comme mission, entre autre, de former la relève des restaurateurs de demain en leur donnant une formation axée sur la gestion de restaurants et d'hôtels.



Dès le début de la soirée, nous avons fait connaissance avec une grande dame du métier, Madame Diane Tremblay, chef du feu restaurant Le Privilège à Chicoutimi, un restaurant 4 diamants pendant plusieurs années. Mme Tremblay a également reçu un le titre de Meilleur livre de recettes de femme Chef au monde pour son livre Un Privilège à votre table. Pour des raisons personnelles, le restaurant a, depuis 2013, fermé ses portes mais Mme Tremblay tenait à partager ses connaissances et ses expériences avec la relève. Aujourd'hui, elle est responsable de l'École de tourisme, d'hôtellerie et de restauration de Mérici collégial privé. Pour l'occasion, elle était notre guide et nous avons pu découvrir l'énergie communicatrice de cette dame. Honnêtement, je ne fût point surprise d'apprendre qu'à prime abord elle se destinait à un tout autre métier que chef, soit celui d'éducateur physique! Donc, c'est avec enthousiasme qu'elle nous a fait visiter les coulisses de l'école dont la classe de sommellerie ainsi que les cuisines.



Pour cette deuxième édition, Charlevoix était à l'honneur dans nos assiettes! Cette région, étant déjà renommée pour sa gastronomie, la soirée promettait d'être délicieuse! C'est ainsi que nous allions avoir un aperçu de la cuisine de terroir des chefs Danye Simard (restaurant Chez Bouquet de l'Auberge La Muse), Mario Chabot (Auberge les 3 canards), Sylvain Dervieux (Restaurant Les Labours de l'Hôtel La Ferme), Tony Mailloux (Chocolaterie Cinthia) et Patrick Turcot (Hôtel Fairmont Richelieu et président de la Table Agro-Touristique de Charlevoix).

Après un cocktail sympathique, où on nous a servi des macarons sucrés-salés, des petits cornets de tartare ainsi que des mini bagels au saumon, nous avons pris place à notre table. Une mise en bouche de pétoncle est venue réveiller nos papilles.



Le service au table était effectué par les étudiants en sommellerie qui, je dois dire, auraient mérité un pourboire! C'est dans ce genre d'événement que l'on se rend compte de toute l'importance du métier de serveur. Je dois dire que c'était un plaisir de voir la flamme dans les yeux de ces étudiants qui s'occupaient de nous avec un soucis du détail afin que nous passions une belle soirée.

Puis les choses sérieuses ont débutées avec un velouté Parmentier des éboulements et son chorizo des Viandes Biologiques. Le secret de ce bol, était d'aller jusqu'au fond afin d'y découvrir la réserve de chorizo qui venait relever le velouté.



Un quatuor composé de pintade fumée de la Volière Baie-St-Paul sur pain d'épices et gelée d'Omerto (un vin de tomate de Charlevoix!! Oui! Oui! et c'est bon en plus! ), d'un tartare d’omble chevalier de la Pisciculture de Charlevoix aux saveurs asiatiques, du jambon de Damien et Tomme d’Elles réserve, vinaigrette pesto et daikon et enfin d'un navarin d’agneau de Baie-St-Paul aux arômes de curry, croûton épicé à la fleur de sel et au piment d’Espelette. Tout était délicieux mais j'ai un excellent souvenir de la pintade fumée et du navarrin d'agneau!



Au quatrième service, une tatin de canard confit de la Ferme Basque à l'orange et son salpicon de poivrons doux au vinaigre balsamique (un mélange de légumes, de fruits, de viande ou poisson), un morceaux de flanc de porc grillé sur salsa de chorizo des Viandes Biologiques de Charlevoix et ananas et sauce à la Dominus Vobiscum Double, un foie d’émeu à dégusté avec son consommé d’oignons caramélisés puis un mini burger de bœuf de la Ferme L’Oiseau Bleu en croûte de romarin, aïoli à la moutarde et gourgane sur une brioche au thym n'ont fait que me donner encore plus le goût d'aller profiter des belles tables un de ce beau coin de pays!


Pour le dessert, M. Mailloux y est allé tout en douceur et légèreté en nous offrant une magnifique assiette colorée composée d'une mousse au chocolat et Ciel de Charlevoix et sirop de petites poires des Vergers Pedneault ainsi qu'une gelée délicatement parfumée au cidre Glacier des Vergers Pedneault de l’Ile aux Coudres.


Cette soirée est toujours animée et comporte son lot de prix. Un encan silencieux permet de revenir à la maison avec de magnifiques achats et tous les participants espéraient gagner le moitié moitié qui consistait, encore une fois cette année, à une soirée chef à domicile avec Étienne Ouellet, un ancien étudiant de Mérici qui roule sa bosse avec succès. Plusieurs, sont repartis tristes et bredouilles de ne pas avoir gagné cette soirée (et je m'inclue dans le lot).

Je n'ai peut-être rien gagné mais je suis tout de même repartie avec un beau cadeau sous le bras, soit le livre de recette de Mme Tremblay qu'elle nous a gentiment offert à moi et mes comparses blogueurs en prenant le temps d'écrire une dédicace à chacune de nous. C'est vous dire le bonheur que j'ai eu à feuilleté se livre très inspirant et très avant-gardiste!

Encore une fois, j'ai passé une belle soirée à partager avec des gens du métier ainsi qu'avec mes collègues blogueurs qui sont tout autant passionnée que je le suis.

************************************


Merci à François Giroux de National pour l'invitation ainsi qu'à Mme Diane Tremblay d'avoir été notre guide de la soirée.

Aucun commentaire: