Publicité 1

samedi 11 avril 2015

Se sucrer le bec à l'Érablière les Portes de fer...

Enfin! L'une des période de l'année que je préfère est enfin arrivée! La neige qui fond, les rayons du soleil qui nous réchauffent le bout du nez, plus besoin de mettre de chapeau et les érables qui se mettent à couler!!!

Vous me voyez venir? 

Le printemps est arrivé et avec le printemps, le temps des sucres! Pour tout vous dire, si l'érable était considéré comme une drogue, je serais une junkie. Chez moi, le sirop se consomme au litre et non pas à la canne. Mais bon, je ne suis pas là pour vous parler de ma consommation de sirop d'érable!



Je préfère plutôt vous parler d'une cabane à sucre que j'ai découvert il y a quelques mois en surfant sur le web. En fait, je suis plutôt difficile côté bouffe de cabane car je n'aime pas les quiches à base de gélatine et je ne suis pas fan du tout des endroits où il y a trop de monde. D'un autre côté, réserver à la Cabane du Pied de Cochon, c'est plutôt compliqué. Donc je me suis mise à la recherche d'une cabane sympathique où je pourrais vraiment en avoir pour mon argent et qui aurait du cachet!!! Devinez quoi, j'ai trouvé l'endroit idéal via le blog d'Une parisienne s'émerveille.

L'Érablière des Portes de Fer se situe à 2 heures pile-poil de Québec (si l'on part des ponts!). L'érablière se trouve tout juste au pied du Mont St-Hilaire en Montérégie et elle entourée de vergers. Il nous faut marcher quelques minutes dans un sentier bordé de bouleaux pour arriver à la cabane autour de laquelle on apperçoit une forêt d'érables sur lesquels on y retrouve des chaudières. Encore aujourd'hui, l'érablière récolte une bonne partie de son eau d'érable à l'ancienne méthode et c'est ce qui fait le charme de l'endroit.



En pénétrant à l'intérieur de la cabane, c'est par l'estomac qu'on nous charme avec les effluves qui nous viennent de la cuisine ouverte pour nous chatouiller les narines. Deux grandes tables réfectoires prennent place dont une donne sur des portes françaises et nous offre ainsi une vue sur l'érablière tout au long du repas.



Seulement 24 personnes par tablée est possible et seulement deux services par jour sont offert dont un le midi et un le soir. L'endroit est donc plutôt intime. Pour l'occasion, quelques uns de mes cousins de Montréal nous accompagnaient moi et mon frère. Puis la soupe aux pois est arrivée. C'est plutôt rare dans le cas de cette soupe mais plusieurs y sont allés d'un deuxième bol. Le fumet était hyper parfumé, plein de textures et très goûteux.



Après, on nous a servi un plateau de produits de la région dont les fromages dont Le Douanier et le Port-Royal de la Fromagerie Fritz Kaiser ainsi que des terrines de la région. Marylène, la cuisinière nous a expliqué qu'à chaque jour ce plateau était une surprise car son contenu changeait au gré des fantaisies des producteurs. Une belle façon de nous faire découvrir des produits locaux!



Puis il y a eu le jambon à l'os laqué à l'érable que l'on doit nous même trancher à la table, les pilons de poulet glacés à l'érable et enrobés de bacon, le fameux « chiar » qui se trouve à être un ragoût de pommes de terre et de carottes fait avec un peu de lard, les fameuse fèves au lard qui ,je crois bien, étaient faites avec du sucre d'érable et une salade verte aux pacanes pralinées à l'érable et à la vinaigrette acidulée qui venait équilibrer tout le sucre du repas ainsi qu'apporter un peu de fraîcheur.



Puis, il y a eu les desserts....comme les petits choux farcis à la crème d'érable, les guimauves maison à l'érable qui on fait le bonheur des petits comme des grands (en tout cas du mien)...un silence éloquent s'est installé à la table lorsque nous avons eu chacun notre pointe de tarte tatin garnie d'une glace à la vanille...tous, nous étions concentré à déguster notre tarte tandis que d'autres reluquaient avec envie les 2 pointes restantes en attendant le ok des autres.



La petite marche après le repas fût la bienvenue question de digérer toute cette bonne nourriture en attendant la traditionnelle partie de tire d'érable!



On aime l'érablière des Portes de fer pour l’accueil et son ambiance familiale qu'elle nous offre, une nourriture excellente et d'une qualité bien au delà de la majorité des cabanes à sucre commerciales et ce, à un prix raisonnable, soit 50$ taxes comprises (le prix est sujet à changement selon les années). On adore les 2 immenses tables réfectoires qui meublent la salle à manger et qui offre une vue sur la cuisine ouverte et sur l'érablière. On aime aussi car c'est un apportez votre vin donc on bois ce qu'on aime et un frigo est mis à notre disposition pour conserver nos consommation au frais. On adore pouvoir repartir avec les restes du repas car ça nous permet de faire durer le plaisir jusqu'au lendemain et faire des jaloux au bureau avec notre repas de cabane!

Et vous, avez-vous une cabane à sucre coup de coeur?



Adresse:
L'Érablière Les Portes de Fer
737, Chemin Rouillard
Mont St-Hilaire
Tél.: 450-467-3121
Site Web

Aucun commentaire: