Publicité 1

dimanche 4 mai 2014

Un souper pour Goûtez Lotbinière...

Dernièrement, j'ai eu l'occasion d'assister à un souper-conférence organisé par Goûter Lotbinière qui avait lieu au Club de Golf  Lotbinière à St-Gilles. Le sujet de la soirée était le relation entre chefs et artisans et pour en parler nous avions nul autre que M. Jean Soulard ainsi que Nicolas Turcotte et Rhéa Loranger de l'Élevage dePigeonneaux Turlo de St-Gervais de Bellechasse.

Ce fût une belle soirée où j'ai pu déguster des plats concoctés à partir de produit de la région tout en écoutant plusieurs anecdotes sur le Château Frontenac dont les histoires de la naissance du jardin sur le toit ou encore des ruches et des poules Chantecler. C'était aussi le récit d'un homme qui aimait son métier et qui, depuis un peu plus d'un an, avait quitté non pas 20 années de loyaux services au mythique Château Frontenac mais plutôt 45 ans de carrière.

Tartare de boeuf de la Ferme Highland

M. Soulard nous a également parlé des relations privilégiées qu'il avait avec les artisans et de l'importance de respecter le travail de ces derniers. Il nous a expliqué que le Château avait grandit en même temps que ces ceux-ci. Les années d'expérience ont aidé à améliorer la qualité des produits ainsi que permis d'augmenter l'offre. Toutefois, les chefs se devaient de respecter l'artisan et ne pas l'intoxiquer afin de garder le côté artisanal du produit. C'était également le rôle de l'artisan de connaître et mettre ses limites pour offrir un produit unique et de qualité.

Crème de champignons sauvages et Fromage Bergeron

À la question d'une personne dans l'assistance qui demandait ce qu'il manquait comme produit dans la province, M. Soulard a répondu que nous étions chanceux car nous vivions dans un région où la qualité des produist était au rendez-vous mais qu'il y avait, en effet, peut-être un manque du côté de la pêche en ce qui concerne la traçabilité des produits. En effet, le seul organisme que je connais dans ce domaine est celui de la traçabilité du homard de la Gaspésie et des Îles de la Madeleine...sinon, savons-nous vraiment d'où vient notre saumon que nous servons sur nos tables ?? Enfin, l'idée est lancée !

Cuisse de canard laquée du Canard Goulu et lentilles vertes façon cassoulet

La présentation de Nicolas et Rhéa était toute aussi intéressante car elle était celle de jeunes entrepreneurs visionnaires qui n'ont pas eu froid aux yeux. Leur discours allait dans le même sens que celui de M. Soulard en ce qui concerne l'importance de la relation qu'ils ont avec les chefs. Il est donc primordial de garder l'oreille tendue et d'être ouvert aux défis lancés par les chefs. C'est d'ailleurs à une demande du chef Daniel Vézina que Nicolas et Rhéa ont ajouté l'élevage de porcelet à celui celui de pigeonneaux. En effet, après plusieurs demande du chef, Nicolas avait dit à celui-ci que s'il lui trouvait un certain nombre de clients, il se lancerait dans l'aventure. Peut-être avait-il parlé trop vite car 2 semaines plus tard, il recevait un coup de fil de Daniel Vézina lui disant qu'il avait un carnet de commande pour lui. C'est de cette façon qu'est apparu sur les grandes tables du Québec, le porcelet de l'élevage Turlo.

Lors de cette soirée, j'ai également eu la chance d'être assise avec les conférenciers ainsi qu'avec quelques chefs de la région de Lotbnière. Ma liste d'adresse à visiter s'est donc allongée considérablement en y ajoutant le Domaine de l'Oie Toquée (St-Agapit), la Maison Blanche et Zéphirin (St-Narcisse-de-Beaurivage), la Crêperie Chez Swann (St-Antoine-de-Tilly) en plus de Café du Vire-Crêpes (St-Nicolas).

*********************************************************
Merci à Jean Lyonnais du Club de Golf de Lotbinière, membre de Goûtez Lotbinière et ami de la famille avec qui nous avons toujours beaucoup de plaisir à discuter bonne bouffe de m'avoir invité à ce souper-conférence. Chapeau à toi de travailler aussi fort pour faire connaître les produits de cette région et de les mettre en valeur sur le menu du restaurant du golf.








Aucun commentaire: