Publicité 1

samedi 20 juillet 2013

Sherbrooke, une bière et Auguste...

Faire une virée à Sherbrooke implique quelques passages obligés. Un vignoble, une bière et un bon resto.

Je dois avouer que pour ma petite escapade, j'avais espéré du beau temps mais il s'est avéré que Dame Nature en a décidé tout autrement en choisissant le moment où nous voulions aller visiter le vignoble du Cep d'Argent pour faire tomber un déluge. Notre dégustation de bulles étant tombée à l'eau, nous nous sommes donc rabattues sur une bonne bouteille de Chablis.


Pour l'apéro, nous avons décider d'aller déguster une bière de la Microbrasserie Siboire. Là, j'ai eu une pensée pour mon frère qui, je le devinais, aurait bien aimé être là. Le décor chaleureux fait de bois, de miroirs et de stainless est harmonieux. On aime les plafonds hauts, le gigantesque fan au plafond ainsi que la classique tête de chevreuil. Mais ce qu'on aime surtout c'est la bière et les sous-verres ludiques qui viennent avec. J'ai bien aimé ma bière blanche L'InsPirAtion au goût de prononcé de pamplemousse, très rafraîchissante et parfaite pour les journées de canicule.



Nous aurions bien aimé déguster une autre bière mais l'heure avançait, nous n'avions rien dans l'estomac et notre réservation chez Auguste nous attendait.

Ahhh... Auguste!!! Le fameux restaurant qui nous a fait connaître Sherbrooke sous le nom de #Sherbylove! Curieuse de comprendre l'engouement autour de ce restaurant ainsi que de connaître les créations du très coloré chef Danny St-Pierre et de sa brigade, le détour vers les Cantons de l'Est s'imposait.

Ne sachant pas comment allait se dérouler notre journée, nous voulions prendre une réservation un peu plus tard qu'à l'habitude. La personne au bout du fil m'a simplement informé qu'à partir de 21h, il y avait le menu Tôt ou Tard qui serait très avantageux pour nous puisqu'il offrait des tables d'hôte pour 20$. C'est donc à 21h que nous nous sommes présentées chez Auguste.

Maintenant, par quoi on commencer??? Toujours la même question. Il est tout de même important de mentionner que cette question doit toujours survenir un fois votre cocktail en main (bon...ok, j'ai triché, j'avais déjà une bière derrière la cravate!). Une belle carte de coquetels nous est présentée. Un beau mélange entre des cocktails plus modernes et d'autres empruntés à une autre époque tel que le French 75, un cocktail qui aurait tout aussi bien pu porter mon nom puisqu'il était composé que d'ingrédients que j'aime comme du gin, du champagne et du citron...



Mon amie n'ayant jamais goûté à la classique poutine inversée de Danny St-Pierre je n'ai eu d'autre choix que de l'initier à ce plat typique du Québec dans une version revisitée (gros sacrifice...ahum!). Cette dernière ne faisait pas partie de la table d'hôte mais elle valait bien son petit extra! Le plus merveilleux est que vous pouvez retrouver la recette sur le site du restaurant et ainsi la reproduire à la maison! (Un" hit" pour vos party, preuve à l'appui!).


De la fraîcheur était gagnante pour poursuivre le repas. La petite verte aux pépins de courge et de poires était d'une fraîcheur exceptionnelle selon mon amie. Pour ma part, je dois vous dire que je me suis empressée de reproduire ma petite cassolette de melon d'eau à la limette, feta et menthe dès mon retour à la maison.



Sur l'ardoise, beaucoup de vins québécois sont à l'honneur et le contraire pourrait quasiment être honteux puisque la route des vins des Cantons de l'Est n'est pas très loin. Notre choix s'est arrêté sur un des vins Carone...un Cabernet Severnyi Venice et si je prend le temps de vous l’épeler comme il le faut c'est que ce petit liquide foncé s'est avéré être un coup de cœur! C'est donc avec la magie des réseaux sociaux que j'ai su que l'on pouvait se procurer ce liquide précieux directement sur le site du vignoble Carone ainsi qu'au Marché Jean-Talon de Montréal!



Comme plat de résistance, mon amie s'est laissée tenter par le risotto truffé aux champignons et épinards. Crémeux à souhait et vraiment savoureux! De mon côté, j'ai choisi le foie de veau de lait poêlé et ses grelots fondants au bacon. Oui, je fais partie de ces personnes bizarres qui commandent du foie au restaurant parce que c'est quelque chose que j'aime, que je ne mange pas assez souvent et que je ne cuisine pas vraiment...en fait, même si je le cuisine bien, je trouve que la cuisson est toujours mieux réussie en restaurant. Je dois dire que je ne me suis pas fait prier pour terminer mon assiette.



Après tout ce salé un petit peu de sucré est toujours bienvenu. Pour ma part, je considérais avoir très bien mangé et un gros morceaux de dessert aurait été de trop mais chez Auguste, tout est bien pensé, seulement une petite gourmandise du moment nous est offerte avec le repas. De bons biscuits au chocolat et noix de coco, fondants et tendres à souhait était la conclusion idéale pour notre repas.



À noter que le menu change au gré des saisons et des produits offerts sur le marché donc il peut varié d'avec celui dont je vous parle plus haut mais il vous sera toujours servi avec la même constance et le même soucis de faire plaisir à vous papilles. 

Je n'aurai donc d'autre choix que d'y retourner en m'assurant que Dame Nature me permettra de visiter un vignoble, peut-être me reposer dans un spa ou encore pour trouver un bon plan pour le brunch car c'est le seul repas pour lequel nous n'avons pas trouvé d'adresse digne de ce nom! Alors, je fais un appel à tous!

Adresses:
Microbrasserie Siboire
80 du Dépôt, Sherbrooke, QC J1H 5G1
(819) 565-3636
Site web

Auguste Restaurant
82 Wellington Nord
Sherbrooke, Québec
Tél. : 819.565.9559

Vins Carone
Site web


2 commentaires:

Andréanne a dit…

Haaaaa je suis jalousee!! Haha! mais pour vrai ça l'avait vraiment l'air le fun ton escapade à Sherby! Depuis le temps que j'entends parlé du Auguste va vraiment falloir que j'y fasse un arrêt un jour :) Vraiment intéressant ton billet, ça nous donne une bonne idée du restaurant!

Miss Papila a dit…

Andréanne, l'Estrie est en effet une région qui vaut vraiment le détour! Tu dois absolument y aller!