Publicité 1

mardi 23 avril 2013

FoodCamp Québec, l'édition 2013...


Le 13 avril dernier avait lieu la deuxième édition du FoodCamp Québec au Château Laurier! Et quelle journée! Mais pour ceux qui ne connaissent pas, un FoodCamp, c'est quoi?

En gros, c'est la rencontre de 300 foodies. C'est 7 chefs et 2 mixologues qui nous partagent, tour à tour, des trucs, des recettes ainsi que des produits qu'ils chouchoutent. C'est 3300 bouchées distribuées tout au long de la journée afin de goûter au talent des chefs. C'est aussi un mini salon où l'on peut parler directement avec des producteurs et commerçants qui nous font découvrir leurs produits!



Pour l'édition 2013, en plus des pâtisseries offertes par le Fournil du Trait-Carré et le café offert par Café Barista pour le petit déjeuner, c'est la Laiterie Charlevoix qui s'est occupée de la pause de l'après-midi et Pineau des Charentes qui a offert le cocktail de fermeture.



C'est une journée qui débute avec Stéphane Modat, le tout nouveau Chef du Fairmont le ChâteauFrontenac qui nous présente une sphère de lait Devon, chocolat Dulcey Valrhona et thé Earl Grey de chez Camélia Sinensis. Le chef Modat nous a également présenté la nouvelle équipe du Château Frontenac fraîchement débarquée de l'avion.



Ensuite, a suivi la conférence de deux chefs qui se sont fait connaître via l'Émission Les Chefs. Arnaud Marchand du restaurant Chez Boulay et Dominic Jacques nouvellement nommé chef au restaurant Le 48 (Scoop de la journée!), nous ont présenté 2 méthodes de cuisson pour le poulet Exceldor. Encore une fois cette année, j'ai l'impression que beaucoup de poulet se sont vendus pendant la semaine qui a suivi.



Puis est arrivé le coloré David Forbes du restaurant Les Labours situé au magnifique Hôtel La Ferme de Baie St-Paul. Visiblement nerveux lorsqu'il est monté sur scène, David a su donner une excellente conférence digne d'un « one man show »! Il nous a encouragé, en tant que foodies, à être curieux et à oser acheter chez les producteurs locaux. C'est ainsi qu'il nous a vendu son fameux bœuf Pierre servi en mini burger d'effiloché ainsi qu'en tartare.


Le Chef Martin Juneau du restaurant Pastaga à Montréal, nous a fait découvrir la peau de porc frite. Ambitieux, direz-vous? Peut-être mais le FoodCamp étant fréquenté par 300 curieux, le risque était mince. Et à en juger par les « Mmmmm » que j'ai entendu dans la salle, je crois que l'on pouvait dire mission accomplie. En fait, le contraste de la fraîcheur du thon et du croustillant de porc donnait un contraste de textures que l'on a pu apprécier.



Ensuite, c'est avec plaisir que nous avons accueilli la sympathique pâtissière Stéphanie Labelle de la Pâtisserie Rhubarbe de Montréal. Cette dernière a su se faire plusieurs fans dans la salle avec sa bouchée au chocolat Dulcey de Valrhona et compote de banane!!! Sans oublier le moelleux au chocolat et à la crème d'argousier. Les pâtisseries sont des œuvres d'art à elles seules!



Puis, Louis Turmel et Sam Dalcourt, les 2 mixologues invités, nous ont présenté 2 cocktails à base de Pineau des Charentes. Moi qui conserve une bouteille de cette boisson en permanence à la maison, je crois bien que je vais oser reproduire ces recettes lorsqu'elles seront disponibles.



La journée de conférence s'est conclue avec la prestation attendue du chef Danny St-Pierre du restaurant Auguste. Après le cours 101 sur le poulet de l'an dernier, cette année, Danny a décidé de s'amuser avec certaines parties oubliées du veau de grain. Ils nous a, pour la plupart, fait sortir de notre zone de confort en nous faisant manger de la langue, un tartare de cœur ainsi qu'un ravioli de cervelle. Et oui, je peux finalement faire un crochet sur ma liste de choses à goûter à côté de la ligne : cervelle! Chapeau à Catherine-Lune Rollet, qui, à la demande du chef, a accepté d'assister ce dernier juste avant qu'il ne monte sur scène.



Bref, au cours de cette journée j'aurai goûté pour la première fois à de la peau de porc et de la cervelle de veau de grain. J'aurai aussi retenu 5 points forts:

     1.   L'utilisation quasi unanime de l'huile de tournesol qui sera un de mes achats!
     2.   La cuisson des légumes dans un mélange moitié eau, moitié vinaigre utilisé par plusieurs chefs.
     3.   Le Chocolat Dulcey de Valrhona qui se retrouve dans mon sac cadeau, quel bonheur!!!
     4.   Une conscientisation à l'utilisation de l'animal en entier afin de diminuer le gaspillage.
     5.   Aller m'acheter différentes saveurs de Bitter!

Je voulais également profiter de mon billet pour remercier les commanditaires qui ont été d'une générosité incroyable! Plusieurs idées de recettes me viennent en têtes lorsque je regarde mes épices et ma vanille de chez Mad Épices, mes cartes cadeaux de chez Délecta et Exceldor. Je testerai certainement plusieurs recettes du livre de la canneberge de Nutra-Fruit! Tout ça en demeurant zen en buvant mon thé de chez Camélia Sinensis. Pour ne nommer que ceux-là!



Un gros bravo à l'équipe du FoodCamp , Francis Laplante, Sylvie Isabelle, Stéphanie Léveillé et Isabelle Genest! Pouvez-vous croire qu'ils ne sont que 4 derrière cet événement et que tout le travail est bénévole, exactement le genre de personnes passionnées que j'aime!!!? Il ne faut surtout pas oublier les bénévoles qui sont présents le jour même afin de s'assurer que nous ayons tout ce dont nous avons besoin dont, entre autre, les 3300 bouchées!

1 commentaire:

Francis Laplante a dit…

Merci pour cet excellent résumé :)