Publicité 1

dimanche 24 mars 2013

Tagliatelle à l'encre de seiche alle Vongole


Des pâtes noires...mais qu'est-ce qu'on peut bien faire avec ça??!!!

Rassurez-vous, vous n'êtes pas les seuls à vous poser la question! En effet, ce type de pâte est plutôt méconnue au Québec ce qui en diminue sa consommation. Toutefois, une fois que vous aurez franchi vos craintes, vous découvrirez que vous avez d'autres options que la pâte blanche traditionnelle qui s'offfent à vous, ainsi que de nouvelles saveurs. De plus, ces pâtes, une fois cuites, peuvent tellement avoir fière allure lorsque présentées dans un bol blanc! (Du moins, je trouve ça bien beau ce contraste de couleur dans mon assiette! Déformation professionnelle je suppose...)



Mais vous hésitez toujours à utiliser cette pâte couleur de l'ébène? Faisons donc tomber quelques tabous question de vous ouvrir les horizons!

Premier tabou : Le goût.
L'encre de seiche sert surtout à donner de la couleur et non de la saveur. Donc, il ne faut pas avoir peur de les utiliser. En fait, elles ont un goût subtile d'eau de mer, ce qui a pour effet de luis donner un petit goût salé ainsi que la possibilité d'un mariage parfait avec n'importe lequel fruit de mer.

Deuxième tabou : Avec quoi les utiliser???
Les fruits de mer son les meilleurs amis de cette pâte. Et inspirez vous de la bonne vieille tradition culinaire italienne. Pas besoin de mille et un ingrédients! Il s'agit d'opter pour la fraîcheur et d'adopter le principe du « less is more », ainsi vous profiterez de toutes les saveurs de votre plat.

Troisième tabou : La palourde
Je sais, aucun rapport avec la pâte comme tel mais la palourde fait, elle aussi, partie des aliments tabous. On la voie de plus en plus fréquemment dans les comptoirs de nos poissonniers et même dans les épiceries mais on ne sait jamais quoi faire avec. Voilà une belle occasion de vous faire découvrir un deuxième aliment! (Et c'est tellement meilleur que ce que l'on peut trouver en conserve!!!)

Convaincu? 
Peut-être que oui mais pour les plus sceptiques d'entre vous, je vous propose de commencer par faire la recette que vous trouverez plus bas. C'est elle que j'ai préparé pour initier mes goûteurs. Si ça peut vous aider, mon plat a reçu une mention d'honneur ainsi que le sceau d'approbation de mes deux goûteurs, en d'autres mots, j'aurai certainement une demande pour refaire ces pâtes très bientôt!


Tagliatelle à l'encre de seiche alle Vongole
4 portions



375gr de tagliatelles à l'encre de seiche non cuites
1 tasse de vin blanc
1 ¼ tasse de crème à cuisson 35%*
1 paquet d'oignons vert ciselés
60-80 palourdes
Poivre frais du moulin

*Vous trouvez la crème 35% trop riche? Pas de problème, vous pouvez toujours utiliser la 15% ou même la 5%, toutefois assurez-vous de toujours utiliser une crème de cuisson sinon vous aurez de mauvaises surprises.
  • Rincer les palourdes sous l'eau courante mais ne pas les laisser tremper.
  • Les égoutter et les mettre dans un grand chaudron.
  • Verser le vin et le ¾ des échalottes sur les palourdes, couvrir et amener à ébullition.
  • Laisser cuire à feu vif de 8 à 10 minutes tout en gardant le couvercle. Les palourdes sont cuites lorsque les coquilles sont ouvertes.
  • Pendant la cuisson des palourdes, remplir un chaudron d'eau pour les pâtes et porter à ébullition.
  • Lorsque les palourdes sont cuites, les retirer du chaudron à l'aide d'une cuillère à trous et les déposer dans un grand bol.
  • Garder le chaudron avec le bouillon de vin de côté.
  • Retirer les palourdes de leur coque et les déposer dans un bol. Jeter les coquilles qui sont toujours fermées car elles ne sont probablement plus bonnes à consommer.
  • Garder environ 5 palourdes dans leur coquille pour la décoration.
  • Pendant ce temps, vous devriez ajouter du sel à l'eau pour les pâtes et y mettre les tagliatelles. Faire cuire selon les instructions sur l'emballage.
  • Comme j'aime bien mes pâtes al dente, je les fait toujours cuire 1 minute de moins que ce qu'il est recommandé sur l'emballage.
  • Lorsque les pâtes sont cuites, les faire égoutter.
  • Pendant la cuisson de vos pâtes, faire réduire le bouillon à base de vin pendant environ 5 minutes.
  • Ajouter la crème et le poivre puis bien mélanger.
  • Ajouter les pâtes à la sauce et bien mélanger puis séparer dans chacunes des assiettes.
  • Mettre les palourdes retirées des coquilles dans la sauce que vous mélangerez et réchaufferez puis répartire la sauce sur les pâtes.
  • Décorer avec ce qui reste des coquilles et d'oignons vert pour donner un peu de texture.
  • Vous remarquerez que je n'ai pas ajouter de sel à ma recette. Personnellement, je trouve que les pâtes sont déjà assez salées et que les palourdes, avec leur eau de mer procure le sel nécessaire à la sauce pendant leur cuisson dans le vin mais rien ne vous empêche d'en rajouter.
*Afin de garder mes pâtes chaudes plus longtemps, j'aime bien mettre mes bols à pâtes au réchaud dans le four pendant que je cuisine.



2 commentaires:

Mademoiselle B a dit…

As-tu déjà goûté le riz noir? J'en ai acheté l'année passée à l'Expo Manger Santé et Vivre Vert de la marque Elan et il est vraiment bon. Tu sais, moi, la couleur des aliments ne me rebute pas du tout.

Miss Papila a dit…

@Mademoiselle B, moi non plus la couleur des aliments ne m'arrête pas mais des fois on associe la couleur à un goût alors ça peut arrêter certaine personnes.

Quand tu parle de riz noir, tu parle de riz sauvage ou vraiment un riz noir?