Publicité 1

dimanche 16 décembre 2012

Pâté Chinois, vin rouge et parmesan...


Aujourd’hui, parlons d’un met typiquement québécois. Un met dont l’origine demeure un mystère encore à ce jour et qui a su intriguer le sociologue Jean-Pierre Lemasson à un point tel, qu’il lui a dédié un livre (voir aussi l’article de la Presse ici).

Puis, il y a eu l’émission « La Petite Vie » qui, quant à elle, a fait mémoriser la recette même aux plus jeunes…en effet, mis à part Thérèse, qui pourrait oublier la fameuse recette de Môman et son très célèbre steak-blé d’inde-patate?


Mais voilà que je vous fait une confidence…étant petite, je n’aimais vraiment pas le pâté chinois…trop de mélange, trop de saveurs…et  en plus il fallait le manger avec du ketchup (parce, avis à tous, je n'aime pas le ketchup non plus!)…ah misère!…que les soirs où ma mère nous présentait ce mélange brun, jaune et blanc étaient pénibles pour moi!


Mais voilà que j’ai appris qu’il ne fallait jamais dire « fontaine je ne boirai jamais de ton eau! »…puisque maintenant, je me prends à avoir le goût de manger ce met et de même avoir hâte de piquer ma première fourchette dans ce mélange, qui, finalement, peut très bien être savoureux. La beauté de ce plat est que la base soit très de base et que l’on puisse s’amuser avec les saveurs et les ingrédients!

Oh, j’ai bien essayé de remplacer le bœuf haché par un bon chili, ce qui est vraiment un hit! Ou encore de remplacer la pomme de terre régulière par de la patate sucrée mais il reste que ces mélanges peuvent en limiter les adeptes…alors pourquoi ne pas revenir à la base et lui donner un petit « humph »!? C’est cette petite "twist" que je vous propose aujourd’hui!

Pâté  Chinois eu vin rouge et parmesan


1 lb de bœuf ou veau haché maigre
3 pommes de terre Yukon Gold
1 céleri rave
1 ½ petit oignon jaune
½ tasse de vin rouge
½ tasse de lait
¼ tasse de beurre
1 tasse de parmesan frais râpé finement
284ml Maïs en grain
199ml Maïs en crème
1 cuillère à thé de beurre
2 à 3 cuillères à soupe de Bovril au bœuf
Paprika Hongrois
Persil séché
Sel et poivre du moulin
Huile d’olive

  • Couper l’oignon finement.
  • Faire chauffer la cuillère à thé de beurre dans une poêle et y faire fondre les oignons environ 2 minutes.
  • Ajouter la viande hachée et faire revenir jusqu’à ce qu’elle soit bien cuite.
  • Ajouter le vin rouge et laisser cuire jusqu’à évaporation totale.
  • Ajouter le Bovril au bœuf et le poivre, bien mélanger et réserver, goûter et ajuster l’assaisonnement à votre goût. Il ne doit plus y avoir aucun liquide.
  • Éplucher les pommes de terre et le céleri rave les couper grossièrement ainsi que le demi oignon.
  • Dans une casserole d’eau salée, faire cuire les pommes de terres, le céleri rave et l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Égouttez.
  • Dans une tasse à mesurer, faire réchauffer le lait et le beurre.
  • Faire préchauffer le four à 375ºF.
  • Écraser les pommes de terre, le céleri rave et l’oignon à l’aide d’un pile patates. Ajouter le mélange de lait et de beurre petit à petit jusqu’à ce que vous obteniez une purée lisse.
  • Ajouter le fromage parmesan, le sel et le poivre et bien mélanger. Réserver.
  • Dans un bol, mélanger le maïs en grain et celui en crème. Saler et poivrer.
  • Dans un plat de cuisson de 8 pouces ou encore dans de petites cocottes individuelles, ajouter le mélange de bœuf haché que vous aurez pressé légèrement.

  • Ajouter le mélange de maïs puis le mélange de pommes de terre.
  • Saupoudrer de paprika hongrois, de persil séché et de poivre.
  • Mettre au four et laisser cuire environ 30 minutes.
  • Pour un dessus plus croustillant, terminer la cuisson à « broil » quelques minutes tout en surveillant.
  • Laisser reposer environ 10 minutes et servir avec une salade de roquette, concombre, amandes grillées, copeaux de parmesan nappée d'une vinaigrette simple d’huile d’olive et balsamique blanc.


Aucun commentaire: