Publicité 1

jeudi 29 novembre 2012

Le Comptoir, là où l'on peut bien manger et bien boire...


Dans la vie, il y a des gens en qui nous n'avons aucune confiance lorsque vient le temps de choisir un restaurant (hélas, je suis certaine que vous en connaissez)…et d’autres en qui l’on peut avoir une confiance aveugle en ce qui concerne le choix de l'endroit où vous irez vous restaurer. Mon amie Diem, elle, appartient à cette dernière catégorie.

Pas que je sois difficile, puisqu’en fait je suis plutôt du genre à m’adapter peu importe l’endroit où je me trouve…sauf que lorsque je vais au restaurant, j'aime avoir l'impression d'avoir payé la juste valeur de mon repas. Diem, pense comme moi, j'aime beaucoup son sens critique et en plus nous avons les mêmes goûts (j’en connais une qui va être fière!!!).

Mais de Diem, je vous ai déjà parlé plusieurs fois, dont une fois dans un billet concernant le Lustucru, ici, et une autre fois lorsque je vous ai parlé d'un de mes coup de cœur, le Van Horn dont vous pouvez lire ou relire le billet juste .

C’est pourquoi, lorsqu’elle s’est mise à me vanter les mérites du restaurant Le Comptoir il y a quelques mois et que plus récemment, lorsqu’elle a su que j’allais la visiter, elle a réitéré sur le fait que « Ô combien c’était bon! » (mais aussi parce que j’en avais entendu parlé par bien d’autres personnes, même si j’habite à 200km de là), il était hors de question que je manque l'occasion!   



C’est donc assises au bar (parce que Diem et moi on aime aussi les mêmes endroits pour s’asseoir dans les restos) que nous avons commandé à boire et à manger tout en observant la chorégraphie qui se déroulait dans la cuisine et en faisant fi des petits groupes de « hipsters » qui envahissaient la place…(désolée pour le commentaire mais ce soir-là, nous étions minoritaires).

Tout en nous mettant à jour dans nos potins et nos vies, nos premiers plats à partager sont arrivés. Une douce salade d’asperges, chanterelles marinées parsemée de magret de canard fumé et d’une soupe froide d’oignon nous a ouvert l’appétit.


Coup de cœur pour le Maquereaux poché au beurre noisette, oignon rouge et sa salade légère de concombre et pomme, lime et crème fraîche.


Pendant que le premier service était tout en douceur côté goût, le deuxième service, quant à lui, était un peu plus assaisonné.

Comme il nous fallait un peu de légumes, nous avons opté pour le chou-fleur grillé, purée d’anchois, roquette, oignon cuit doucement et pain frit. Carnivores assumés s’abstenir car vous serez déçus mais pour ceux et celles qui aiment les légumes, je trouvais que c’était une belle façon de les présenter et ça m’a donné des idées.



Ensuite nous sommes allées avec l’incontournable pieuvre braisée au vin blanc tendre à souhait, sur une tartelette de pomme de terre, crème fraîche et oignon rôti.


À la lecture de mon menu, je comprends bien que la thématique ici était l’oignon puisque celui-ci revient dans chacun de nos plats mais sous différentes formes…ou peut-être était-ce simplement une coïncidence...

Mais là ne s’est pas terminé notre repas! Que nenni! Il fallait bien se laisser tenter par un dessert ou un autre! Pour suivre dans le même ordre d’idées, nous avons opté pour un autre plat à partager soit celui avec l’ananas cuit sous-vide, la mousse de chocolat blanc roulé dans la noix de coco grillée, de petits cubes de gelée au fruit de la passion et d'une nougatine de noisette parsemée de menthe. Belle façon de conclure le repas, surtout avec un thé de chez Camélia Sinensis. Je dois vous avouer, que malgré qu'elle ressemblait à un vugaire Jell-o, de la gelée au fruit de la passion, Diantre que c'était bon!


S’il n’y avait pas autant de restaurants à Montréal ou si j’habitais la métropole, il est fort à parier que l’endroit deviendrait un de mes repères favoris mais ce n'est pas le cas. Alors il ne me reste plus qu'à vous suggérer l'endroit et que vous reveniez m'en parler puisqu'à ma prochaine visite je risque fort de choisir une autre adresse pour satisfaire ma curiosité.


Adresse :
Le Comptoir- Charcuteries et Vins
4807, boul. Saint-Laurent
Montréal
Tél. : 514.844.8467
*Réservation fortement recommandée.

2 commentaires:

Mademoiselle B a dit…

Oh la la de la pieuvre! Je pense que la seule fois où j'en ai mangée, c'était dans des sushis et j'avais trouvé ça extrêmement caoutchouteux.

J'ai lu dans le nom du resto qu'il y a beaucoup de charcuterie. Moi qui ne mange pas de viande, est-ce que l'offre de poissons est assez abondante?

Miss Papila a dit…

@Mademoiselle B, c'est vrai que la de la pieuvre, lorsque la cuisson n'est pas bien maîtrisée, peut avoir une texture caoutchouteuse mais lorsqu'elle est bien cuite, c'est vraiment bon.

Pour ce qui est du menu, il y a une belle sélection de plats sans viande, voir la tarte de homard, la salade de betteraves rôties ou encore le saumon mariné pour ne nommer que ceux là donc il n'y a aucun problème pour ceux qui ne sont pas carnivores. :)