Publicité 1

mercredi 30 novembre 2011

L'artichaut...ou encore ne pas se fier à la première impression...

Il y a de ces ingrédients qui nous sont moins connus et dont on ne sait pas trop comment les apprêter ou encore quoi en faire. C’est ce qui m’est arrivée il y a quelques années en essayant de préparer un artichaut sans en connaître les préparatifs de base et ainsi me retrouver à ne pas trop savoir quoi manger dans l’artichaut, à me piquer les doigts et la langue ou encore avoir trop du foin dans la bouche (Bon...j'essaie juste de vous donner une image...j'ai quand même su m'arrêter quand c'était le temps!). À cette époque, je pensais que cette plante n’était pas pour moi et qu'il y avait des défis bien plus intéressants à relever!

Puis, l’an dernier, lors d’un voyage à Stockholm, j’ai eu l’occasion de goûter à nouveau à un artichaut mais cette fois-ci, il était farci d’une crème de champignons et ceci, dans un restaurant typique suédois. (Si vous êtes curieux, voici le lien du billet) Euh…bizarre, me direz-vous, que l’artichaut farci fasse parti d’un menu traditionnel suédois…je vous seconde dans votre pensée, surtout qu’à ce jour, je n’ai toujours pas élucidé le mystère…(bien quoi, au Québec, on sait pourquoi le maïs fait parti de notre alimentation!!!). Alors, si quelqu’un trouve la réponse à la question, ne vous gêné surtout pas d’aller la mettre dans les commentaires plus bas!!!

De retour de Stockholm, je voulais apprendre à cuisiner l’artichaut, mais cette fois, de la bonne manière. Il a plutôt été facile de trouver tout ce que je cherchais sur la toile du net, car maintenant, vous pouvez trouver tout plein de vidéos sur « comment apprendre à faire » et ce, sur n’importe quel sujet! J’ai donc trouvé les vidéos sur la préparation et la cuisson des artichauts. C’est là que j’ai appris que pour éviter de se piquer les doigts, il fallait couper la pointe des feuilles ainsi que vider le centre de ses feuilles violacées et des petits poils…Alors, voici les préparatifs en étapes


- Prendre un chaudron profond et assez grand pour contenir le nombre d’artichauts que vous avez.
- Remplir le chaudron et porter à ébullition.
- Couper la base de l’artichaut et l’humecter de jus de citron pour éviter l’oxydation.
- Couper la pointe des feuilles et humecter également avec le jus de citron.
- Avec vos doigts, détendre les feuilles doucement pour pouvoir aller vider le cœur.
- Avec l’aide d’une cuillère, évider le cœur des feuilles violacées et du foin.


- Lorsque le cœur est vidé, y mettre du jus de citron pour encore une fois empêcher l’oxydation.
- Enlever les premières feuilles de la base extérieure.
- Plonger les artichauts dans l’eau et faire cuire de 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le fond des artichauts soit tendre lorsque vous y piquez une fourchette.
- Égoutter et servir.

Et avec quoi servir votre artichaut? Malheureusement, je n’ai pas encore trouver LA recette de crème de champignons idéale pour reproduire l’assiette mangée à Stockholm, mais en l'attendant, vous pouvez le servir à la provençale, soit accompagné d'une dijonnaise. La méthode est toute simple…et désolée si je n’ai pas les quantités, c’est une recette que je fais toujours de manière intuitive…

Vous aurez donc besoin:
D’huile d’olive
Vinaigre de vin blanc
Moutarde de Dijon
Un soupçon de sirop d’érable
Herbes de Provences
Poivre frais du moulin

- Mélanger les ingrédients à l’aide d’un fouet.
- Servir l’artichaut entier.
- Chaque personne détache les feuilles une à une de la base pour les tremper dans la vinaigrette pour terminer avec le fond d'artichaut.
- La partie comestible est la chair à la base des feuilles que vous devez enlever avec vos dents.
- Vous pouvez servir l’artichaut en entrée ou sous forme de tapas…


Crédit photo: Miss Papila

Aucun commentaire: