Publicité 1

vendredi 28 octobre 2011

Copenhague et un peu de tout...

À Copenhague, il y a 3 choses dont vous ne pouvez passer à côté. Il y a l’eau qui y est omniprésente, les vélos qui sont par milliers dans les rues et les pâtisseries. Et oui, des pâtisseries il y en a pratiquement à tous les coins de rue. C’est tellement vrai qu’il se peut que vous entriez dans une jolie boutique de vêtements griffés et que dans un coin, vous y trouverez un comptoir où on y sert des jus de fruis frais et des pâtisseries ainsi que quelques tables pour y flâner en y écoutant du vieux jazz.


Bon, il y a les traditionnelles Danoises que l’on mange au petit déjeuner dans le buffet de l’hôtel…même si je me dis que ce n’est pas un vrai petit déjeuner…vous essayerez voir de ne pas manger des Danoises au Danemark, tout un défi de résister à mettre la dent sur cette pâte feuilletée au beurre tellement savoureuse…je vous le dis, ce n’est pas gagné d’avance, croyez-moi!


Alors, il était naturel que pour l’heure du lunch nous nous laissions tenter par une de ces vitrines où abondaient toutes les pâtisseries que vous pourriez vous imaginer. C’était comme si nous avions eu des messages subliminaux pendant toute un avant-midi. En fait, la ville serait une vraie torture pour les « bibittes à sucre » que je connais!


Mon choix c’est arrêté sur une foccacia moelleuse et goûteuse à souhait puis un dessert qui consistait en une tartelette remplie de pistache et d’une gelée que je n’ai pu identifier. Si vous tenez à savoir le nom de ma pâtisserie, et bien là voilà et je vous laisse la joie d’essayer de prononcer le mot: Nøddemazarin.


Et voici un une image que vous risquez de voir souvent à Copenhague : des vélos devant une vitrine…serait-ce là une des raisons pour lesquelles les Danois et Danoises ont l’air si en santé??? (Ah! Ah! Ah! il y a de fortes chances!!!).


Et ça, un marchands qui vend des noix et des fruits séchés sur la rue...et je vous épargne l'odeur de noix pralinés et chaudes qui cuisaient sur le feu...Arrrggg!!! Tout est fait pour que l'on mange sans arrêt dans cette ville!!!!!


Bon et puis j’ai quand même eu 30 minutes pour faire ma touriste…bah, plus une raison de me changer les idées et d’aller respirer l’air frais!!!


Mais la vraie raison était que je voulais aller voir un personnage qui avait fait travailler mon imaginaire étant petite fille. À ma troisième visite, il était plus que temps que j’aille me présenter à La Petite Sirène…l’originale, la vraie!!! (Un rêve de petite fille enfin réalisé!!!!)


Moi qui avais si mal aux pieds, je me suis trouvée un petit peu "nunuche" de ne pas avoir profité des vélos que l’hôtel offrait gratuitement à sa clientèle!!! De un, ça aurait été l’expérience « Copenhaguoise » à son meilleure. De deux, mes pieds auraient beaucoup moins souffert. Et de trois, j’aurais pu profiter encore plus longtemps de cette magnifique vue que j’avais de ma chambre.

Aucun commentaire: