Publicité 1

dimanche 15 mai 2011

Quand l'Affaire est Ketchup...

Comment vous décrire l’endroit visité jeudi dernier sinon qu’en le présentant par son nom? L’Affaire est Ketchup résume assez bien le petit (que dis-je…minuscule!) espace où l’on peut y retrouver une dizaine de tables, tout au plus, une cuisine à même la salle à manger et 3 mecs sympa qui vous offrent un service juste et sans prétention. Ici, pas de musique lounge, pas de techno...mais plutôt du Arcade Fire (comme dans mon salon!!! J'adore!)


Je pourrais aussi vous dire que je n’étais pas à ma première tentative pour leur rendre visite et qu'étant donné la petitesse des lieux, j’ai dû me reprendre et faire une réservation presque 2 semaines à l’avance…car l’endroit est la l'heureuse victime d’un succès qui s’est fait de bouches à oreilles…sans aucune publicité…du moins, à ma connaissance.

Jen entre la première avec moi. Odeur de bonne bouffe qui se dégage de l’arrière de la pièce…on nous dirige vers notre banquette. Immédiatement, un jeune homme vient à notre rencontre pour nous proposer l’apéro…mais surtout les Bulles du Bugey Cerdon…petit rose effervescent joyeux en bouche qui, à sa description, à su nous charmer…et en moins de 2, nos papilles étaient également conquises. (J'en veux, j'en cherche, est-ce que je peux en trouver à la SAQ??? Sinon quelqu'un sait où???).


Ysa et Rachel arrivent et nous accompagnent dans la dégustation de bulles.

Il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses, soit l’étude de l’ardoise. Pour moi, il y a toujours cette difficulté de faire un choix…et pourtant, cette fois, je fus la première à être fixée. La commande passée, il y restait le choix du vin. Encore une fois pas de carte. Vous retrouvez les blancs listés sur un des murs et pour ce qui est des rouges, vous devez faire votre choix parmi les bouteilles déposées sur les tablettes d’un vaisselier servant de présentoir.


Petit moment pour se mettre à jour dans nos potins et voilà que les entrées arrivent. L’estomac dans les talons, j’ai englouti les ris d’agneau en un rien de temps! Ils étaient un peu plus goûteux que des ris de veau mais très bons et très bien accompagnés de leurs artichauts…le plat a fait l’unanimité entre Rachel et moi, puisque nous avions décidé de se le partager. Pendant ce temps. Jen et Ysa se séparaient leur choix de têtes de violons. Je n’ai malheureusement pas goûté au plat, donc je ne peux vous dire qu’elle était la saveur de la sauce mais selon les dires, c’était un très bon choix!


Puis, arriva un temps d’attente…un peu long mais pardonnable. En fait, c’est juste pour vous dire que si vous êtes pressé, ce n’est peut-être pas l’endroit idéal. Par contre, si vous voulez rester assis autour d’une table et passer un bon moment, l’endroit est tout indiqué! Il ne faut pas oublié qu’ils ne sont que 3 et qu’ils font tout! Et quand je dis tout, ça veut dire l'hôte, le serveur, le sommelier, la cuisinier, la plongeur, le suiteur…et j’en passe!

Côté vin, j’aime beaucoup qu’on me propose différent choix. J’avais pris un poisson donc on m’a conseillé 2 options. Soit l’accord dans le goût ou d’y aller avec un peu de contraste. Mon plat principal étant constitué de poisson, j’y suis allée vers un l’accord afin de rehausser les saveurs en choissisant un limoux Terres amoureuses (excellent!!!) et pour Jen, se fut un Pouilly Fumé cuvée Genetin aux notes d'agrumes parfait pour ses pétoncles! Mais notre ami aura eu la mission de trouver un vin rouge qui saurait accompagner de l’agneau et des pétoncles…mission étant un mot faible! C’est pratiquement impossible mais il est quand même arrivé à un consensus. Vous comprendrez que je n’élaborerai pas sur ce vin, puisque de part et d’autre, il ne devait pas être en accord parfait.

À noter que pour les vins, vous avez le choix vous avez trois façon de les boire. Bon, il y a naturellement à la bouteille puis au verre mais vous pouvez également commander la bouteille et ne payer que pour ce que vous aurez bu...belle façon de faire connaître de petits bijoux! Quoique, si on a une bouteille devant nous, il est plutôt rare que les amateurs de bon vins en laisse dans la bouteille...

Ceci étant dit, le jarret d’agneau servi sur couscous d’Ysa arriva. Il avait l’air bien bon et bien tendre quoiqu’un peu gras selon l’avis. Toutefois, pour avoir cuisiné et mangé des jarrets d’agneau à plusieurs reprises, il est plutôt difficile d’en avoir sans gras, sinon la viande serait sèche.


Puis, les pétoncles de Jen et Rachel se pointèrent le bout du nez. J’ai eu un petit pincement au cœur lorsque j’ai apperçu les gigantesques pétoncles déposés sur une purée de panais!!! Le deuxième pincement a été encore plus douloureux lorsque l’une des deux m’a fait offrande d’un morceau du dit mollusque qui était parfaitement cuit, fondant dans la bouche avec ce petit goût de noisette que j’adore!!!!


Enfin, ce fut le tour de ma morue charbonnière fondant comme du beurre en bouche, servie sur un lit d’orgetto (risotto à base d’orge) et accompagnée de carottes rôties. L’odeur du plat était emballante et mon orgetto crémeux à souhait aura su attiser la jalousie de mes amies car elles en ont commandé un «side dish», ce qui aura eu comme résultat de faire sourire notre serveur.


J’aurais bien aimé que mon estomac accepte d’en prendre un peu plus et qu'il me permette de goûter aux desserts…mais là…j’avais plutôt besoin d’exercice et d’un peu d’air frais. Le bon côté de la chose c’est que je devrai y retourner (Yeah!!!).

Côté prix, vous ne viderez pas votre porte-feuille. Calculer entre 5$ à 10$ pour les entrées et si ma mémoire est bonne, le plat principal le plus dispendieux était de 26$ pour la Côte de sanglier…ce qui n’est pas banal et plutôt digne d’un repas pour l'Obélix qui sommeille en vous!

Adresse :
L’Affaire est Ketchup
46 Rue Saint-Joseph Est, Québec
Téléphone : 418 529-9020
www.laffaireestketchup.net/
*Très fortement recommandé de réserver!

2 commentaires:

Dominique a dit…

Tu peux uniquement le trouver en importation privé, et tu peux l'acheté au Moine Échanson sur la rue St-Jean...

http://www.lemoineechanson.com/vins-a-emporter-2

Miss Papila a dit…

Ahhh!!! Super!!!! Faudra que j'aille visiter mon moine préféré alors! Merci Dominique!