Publicité 1

dimanche 15 mai 2011

L'histoire d'une canette goulue...

C’est samedi et vous avez plus le goût de passer du temps avec votre visite (ou d’apprécier la présence de votre hôte…dans mon cas). Qu’à cela ne tienne, vous avez toujours l’option de commander du poulet ou de sortir une pizza de votre congélateur…mais si c’est le cas, il y a de forte chance que ce blogue ne vous intéresse pas.

Si, tout comme moi, vous aimez avoir de la bonne nourriture sur votre table, il existe une troisième option en la Canette marinée prête à rôtir qui nous vient tout droit du Canard Goulu de Saint-Apollinaire.

Ingrédients simple et sans agent de conservation comme vous pouvez en témoigner.


Et la préparation simple comme dans un, deux, trois!


Les seuls vrais efforts que vous aurez à fournir seront de la sortir de son sac, de la déposer dans la rôtissoire, de bien la glacer selon les instructions et de la surveiller pendant les 3 heures de cuisson.


C’est justement pendant ces 3 heures que vous allez siroter quelques verres d’une bonne bière de microbrasserie du Québec, parler, parler et parler puis réfléchir à ce que vous servirez en accompagnement et tout ça en grignotant quelques craquelins tartinés de foie gras ou encore de pâté de canard au porto, toujours du Canard Goulu (et oui…j’ai vraiment exagéré dans le canard…mais c’est si bon!!!!)! Ah et puis vous n’avez aucune idée comme l’odeur qui se dégagera du four vous titillera les narines et les papilles!!!!

Et comme vous voudrez demeurez dans la simplicité, pour l’accompagnement, vous choisirez de faire revenir quelques cubes de magret de canard fumé et d’y ajouter des haricots que vous aurez fait blanchir et d’y craquer un peu de poivre noir.
 

Voici à peu près à quoi pourrait ressembler votre assiette du samedi soir. Pas mal hein?!?


Adresse :
Le Canard Goulu
Pour les points de vente, cliquez ici

Sinon, il ne faut pas ignorer le restaurant à l’adresse suivante :
Restaurant Le Canard Goulu
1281, avenue Maguire
Québec (Québec)
Téléphone: 418.687.5116

Aucun commentaire: