Publicité 1

dimanche 17 avril 2011

Potluck avec les cousins...

Samedi c’était soirée Potluck avec les cousins! Il y a quelques années, nous avions commencé la tradition de s’inviter tour à tour et de se recevoir sur le thème d’un pays. De cette façon, nous avons pu goûter à des mets espagnols, indiens, mexicains et j’en passe.

Toutefois, la vie étant ce qu’elle est, des enfants se sont rajoutés et il était devenu plus long pour les hôtes de préparer le souper, surtout que nous avons passé le cap des 10 convives! Alors, question que nous ne passions pas la journée derrière les fourneaux (et aussi pour partager les coûts) nous avons décidé de changer un peu notre formule, donc chaque adulte est devenu responsable d’apporter une partie du repas selon son inspiration (le but étant de n’imposer aucun ingrédients à personne).

Et je crois bien que ce soit la formule idéale pour pouvoir passer une belle soirée en bonne compagnie tout en ayant pu profiter de la journée.

Et voici de quoi avait l’air notre Potluck de samedi dernier :

Michel se chargeait de l’apéro et des trucs à grignoter pendant qu’une partie du repas se préparait. Terrines et fromages ont fait le bonheur des tout-petits!


De mémoire, il y avait un Migneron de Charlevoix, un Pied-De-Vent des Iles-de-la-Madeleine et un Brie (Oups! Pas nom pour ce dernier). Pour ce qui est des terrines nous avions le choix entre une au bison et une autre au canard et porto du Canard Goulu.

Puis l’heure du repas est venue et c’était à mon tour de préparer l’entrée. Je savais que nous allions rouler en sortant de table, j’ai donc décidé d’y aller léger et en couleur en préparant une salade de betteraves rouges. J’ai trouvé la base de ma recette dans le premier livre de À la di Stasio et je l'ai agrémenté de ma touche personnelle. La recette allant comme suit :

Salade de betteraves braisées
4 portions
Source : Livre À la di Stasio p.34


4 betteraves moyennes crues, pelées et coupées en dés*
½ tasse d’eau
¼ tasse d’échalote française en fines tranches
Sel
1 c. à soupe ou plus de vinaigre de Xérès ou autre vinaigre de vin
2 c. à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre du moulin

*Ne faites pas comme moi et porter des gants pour couper vos betteraves, sinon vous risquez de passer la soirée avec de belles mains tachées de rouge (ça a au moins le mérite d’être la preuve que vous avez fait vous même vos betteraves!)!!!

- Dans une casserole, cuire les betteraves avec l’eau, l’échalote française et le sel environ 15 minutes à couvert.
- Égoutter les betteraves en réservant l’eau de cuisson.
- Dans le jus de cuisson, ajouter en fouettant le vinaigre, l’huile d’olive, le sel et le poivre.
- Enrober les betteraves de cette vinaigrette.

Mon apport perso…
Dans la recette original, ont suggérait de servir la salade avec une garniture de verdure.

Vous pouvez toujours y aller et suivre cette idée. Toutefois, pour apporter une autre saveur à la salade, j’ai découvert un mélange de pousses qui se mari très bien avec la betterave. Ce dernier est composé de pousses de roquette, chou rouge et de betterave. Lorsque je l’ai trouvé sur les tablettes de mon Jardin Mobile, j’ai tout de suite pensé que ça serait un accord parfait.

Pour rehausser le goût, je me suis également inspiré d’une salade de betteraves que j’avais mangées au restaurant La Salle à Manger (voir le billet ici). Je me suis donc mise sur la mission de trouver du Manchego…Toutefois, j’ai dû trouver une autre option lorsque la personne derrière le comptoir m’a dit : « Man-quoi??? », si vous aviez vu le regard de soulagement lorsque je lui ai demandé du parmesan! À sa défense, je dois dire que ce n’est pas un fromage qui soit très en demande pour le moment…ni très connu…je suis donc partie avec mon morceau parmesan reggiano pour en faire des copeaux à parsemer sur mes jolies betteraves rouges.
La finition? Une simple pincée de fleur de sel grecque de la compagnie La Belle Excuse (ici).


Je ne peux malheureusement pas vous dire que j’ai fait l’unanimité chez les enfants…ouf, des betteraves, il ne faudrait quand même pas trop leur en demander!

Geneviève, quant à elle, à encore décidé de nous épater (c’est elle qui est derrière les fameux jarrets d’agneaux juste !!!!). Cette fois, elle à décider de nous faire des Crabe Cakes à la façon de Marie-Fleur St-Pierre. Alors là je dois lui donner le mérite d’avoir fait cuire ses 10 crabes et de tous les avoir décortiqués!!! Juste, ça, on peut dire que c’est quelques heures de travail. Elle a accompagné le tout d’une sauce Romanesco, de frites de patates douces (Yummmiieee!) ainsi que d’une salade verte toute simple. Ok, là, pour ce qui est des crabe cakes, mon seul regret est de ne pas avoir pigé dans le surplus de production pour m’en faire un deuxième repas aujourd’hui!!!! Geneviève, ton travail n’aura pas été vain, c’est vraiment très très bon (surtout qu’elle a eu plus de succès avec les marmots…ok, les « croquettes de poisson » s’accompagnaient de ketchup mais bon, ils les ont quand même mangé!).


Mais pensez-vous que nous avions terminé??? Nahhhh!

Il restait Vicky et son dessert…celui que qui me ferait monter à genoux toutes les marches de l’Oratoire St-Joseph de Montréal….Ahum!!! Un Tiramisu maison!!!! Ai-je vraiment besoin de vous rajouter des mots après cette photo????


Sauf si le dessert ne venait pas seul mais accompagné d’une tulipe aux amandes et de gelatos au choix…sur la photo vous aurez des saveurs de fruits (les couleurs donnant de plus belles photos)…mon choix, Ferrero rocher et érable…


Es-t-il nécessaire de vous dire que j’ai quitté la maison, non pas en marchant mais en roulant!

Aucun commentaire: