Publicité 1

samedi 19 février 2011

Glou...comme dans Gloutonnerie...

Je sais que plusieurs d’entre vous ont bien hâte de lire mes aventures Madrilènes…mais Paris étant Paris, ce serait un scandale si je ne vous en parlais pas encore et encore, n’est-ce pas ?!

Mon dernier coup de cœur parisien est une suggestion de mon amie Diem (je l’sais que tu aimes ça quand je te cite, héhé!, d’autant plus que l'endroit vaut la mention!). Donc, forte d’une recommandation, je réserve chez Glou et part m’informer sur la toile du net de qui est derrière l’idée de cet endroit qui pourrait porter à boire (et glou !).


Belle surprise dans ma recherche lorsque j’ai lu que le patron, Julien Fouin, s’y connaissait plutôt bien en matière de bouffe puisque sur son CV on y retrouve « rédacteur en chef du magazine Régal » ainsi que « rédacteur de la chaîne cuisine TV »…bon, tout ça doit être plus évident et plus rassurant pour nos amis français puisque je ne connais ni M. Fouin, ni le magazine Régal ni la chaîne Cuisine…mais je trouvais le parcours intéressant et j’avais le sentiment que je serais entre bonnes mains…(et j’avoues que je voulais faire un peu ma savante en faisant du « name dropping » naaaah !).

L’endroit est petit et plutôt mignon au rez-de-chaussée. Quelques tables communes, hautes sur pattes, sont occupées par quelques convives. On nous dirige à l’étage qui était pratiquement vide mais qui s’est rempli en 30 minutes. L’ambiance est sobre, calme mais agréable…j’aime bien.


Mais la suite est encore plus intéressante…

Mes yeux ont été subitement attirés vers le thon blanc fumé de l’ïle d’Yeu et le Magret de canard, cœur de foie gras…ah euh….finalement, ma collègue et moi, optons pour l’assortiment de charcuteries, simple mais efficace et généreuse !


Le tout accompagné par un Coteaux du Languedoc, un Beauthorey, plus précisément. (Là s’arrête mes connaissances œnologiques sur la bouteille mais il était très bien ce vin !).


Vient ensuite le choix difficile du plat principal…heureusement ma collègue aime partager !!! Ce qui nous permet de goûter à plus de saveurs ! Diem m’avait parlé en bien de la Nage de Coquilles St-Jacques et somen en bouillon de dashi (des somens étant des nouilles japonaises…vive Google !!!) et j’avais lu beaucoup d’éloges sur le Burger 100% Aubrac haché à la commande (si vous voulez vous instruire sur la viande d’Aubrac, vous pouvez cliquer ici). Finalement, ce sera plutôt le Parmentier de Joue de bœuf avec une réduction qui c’est terminer sur une tranche de pain, tellement elle était savoureuse !


Et les Rigatones artisanales à la crème…mais attention, pas n’importe qu’elle crème…de la crème de truffe blanche…à première vue, le plat semble simple et banale et sans couleur…par contre la couleur apparaît aussitôt que vous avez une pâte en bouche et que vous vous fermez les yeux par pur bonheur !!! Ouais…c’est la seule façon que j’ai trouver pour expliquer ce plat parce qu’il ne ressemble à rien de ce que je connais au niveau goût…faut l’essayer pour comprendre !


Les plats vidés et presque propres (tellement les bouts de pain ont servi à récupérer tout ce qui était possible des sauces !!!!), nous avons failli nous laisser tenté par une assiette de fromages, mais ça aurait été exagéré étant donnée la portion de charcuteries que nous avions ingurgité.

Nous avons décidé d’être plus sage et de partager un fondant marron et chocolat ! C’est bien de donner une autre saveur à ces petits gâteaux coulants qui dominent tout les menus parisiens (ou presque !!!!) ! Les marrons, saveur si peu utilisée au Québec mais tellement exploitable !!!!


Bon allez, je dois faire un gâteau!  Prochain rendez-vous…je crois bien pouvoir vous raconter mon arrivée à Madrid…ça vous dit ?

Adresse :
Glou
101, rue Vieille-du-Temple
Paris
Tel : 01 42 74 44 32
http://www.glou-resto.com/
****Réservation fortement conseillée !!! L’endroit est petit donc, pas de réservation, peu de chance que vous aillez une table !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Pas loin de feu chez moi à Paris... j'aime ! ;-) Rachel xx

Vence a dit…

Vous pouvez trouver un autre article sur le restaurant Glou sur http://blog.paris3e.fr/post/2011/03/17/Glou-Restaurant-75003