Publicité 1

jeudi 6 janvier 2011

Du canard en bouchées...

Je dois commencer par vous souhaiter la Bonne Année…avec un peu de retard mais bon, les vacances, elles n’étaient pas que pour vous hein?!? Et que dois-je vous souhaiter pour cette année 2011??? Je commencerai par la santé et si vous l’avez, et bien le reste suivra!!! Ou plutôt à vous souhaiter une année facile dans tous ces angles (comme nous l’a souhaité une de mes tantes!).

Et malgré cette nouvelle année, je dois faire un petit retour dans le passé pour vous présenter mon sujet. Le repas de Noël. Encore cette année, il n’y avait pas de dinde sur la table. Nous voulions un concept plus “réveillon” traditionnel, ce qui consiste en un buffet.

Le beau-frère a fait sa demande spéciale de sandwichs aux œufs et de « tites » saucisses au bacon (classique mais ce sont quand même les premières assiettes qui se vident hein?!).

Il y avait plusieurs bouchées et des salades. Mes mentions spéciales iront pour les salades de ma tante Jojo!!!! (Jocelyne de son vrai nom!). Il y en avait une au chou-fleur et une autre à l’orzo (Miamm!). Je vais luis soutirer les recettes et les partager avec vous d’ici quelques semaines mais d’ici là, j’ai déjà quelques sujets en banque!

Mis à part les fudges, il fallait bien que je mette la main à la pâte, question que ma mère puisse garder les yeux ouverts jusqu’à minuit! (En fait, c’était l’une des raisons pour laquelle nous avons décidé de faire un buffet!)

Je voulais innover sans trop perdre de temps et voici l’idée qui m’est venue et qui m’est apparue comment étant un choix rapide à faire et bon au goût (surtout qu’elle contient du canard!!!)

Gyozas au canard confit
Plus ou moins 30 gyozas


30 (environ) de pâtes à Gyoza (le nombre depend de la quantité de confit que vous aurez)
1 cuisse de canard confite
1 oignon vert ciselé

- Faire fondre le gras de la cuisse et le récupérer. Bien le nettoyer car vous pouvez garder ce gras pour faire d’autres recettes succulentes (Comme de petites pommes de terre rissolées ou encore des shitakes sautés!!!!!).
- Déssosser la cuisse et réserver la chaire dans un bol.
- Encore une fois, rien ne se perdra de cette cuisse car vous pouvez utiliser les os pour en faire un excellent bouillon!!! (Si vous êtes aussi zélés que moi, vous le ferez!).
- Effilocher la viande.
- Déposer quelques ronds de pâte sur une surface plate.
- Avec un pinceau et un peu d’eau, humecter les contours de chaque rond.


- Déposer un peu de canard et quelques morceaux d’oignons vert puis refermer la pâte en la pliant en deux pour lui donner une forme de demi lune.
- S’assurer que l’ouverture soit bien refermer.


- Faire chauffer un peu d’huile (ou de gras de canard) dans une poêle.

- Déposer les gyozas dans la poêle et les faire colorer un peu de chaque côté.
- À la fin, verser ¼ tasse d’eau dans la poêle afin de terminer la cuisson.
- Déposer dans un plat et servir avec une sauce dans laquelle chacun des convives fera trempette.

Pour la sauce, il y a plusieurs options. Je ne vous dirai pas ma recette puisque celle-ci était beaucoup trop salée!!! (surdose de sodium assurée, surtout que le canard est lui aussi très salé!). Nos invités ont plutôt trouvé un plan B en la sauce que ma mère avait fait pour ses boulettes de porc et veau (qui étaient très bonnes aussi!!!). Une petite sauce un peu sucré et piquante, est donc venue adoucir le goût du canard et ce fût le mariage parfait!

Et la sauce venait du cahier Recettes de Noël du Coup Pouce Hiver 2010, page 96 (Voir la recette de Boulettes de porc et de veau à l’orientale, pour ceux qui ont le magazine en main).

Sauce piquante au Sésame

Coup de Pouce Spécial de Noël- Hiver 2010

1/3 de tasse de bouillon de poulet réduit en sodium (ahhhh!!! C’était pour ça que c’était moins salé!)
1/3 de tasse de sauce hoisin
2 cuillères à thé de sambal oelek
1 ½ cuillère à thé d’huile de sésame

- Dans une petite casserole, porter à ébullition le bouillon à feu moyen-vif.
- Retirer la casserole du feu.
- À l’aide d’un fouet, ajouter la sauce hoisin, le sambal oelek et l’huile de sésame.
- Laisser revenir à la température ambiante avant de servir.

Aucun commentaire: