Publicité 1

mercredi 6 octobre 2010

Un Pélican à Stockholm...

Et maintenant transportons nous un peu, beaucoup, énormément plus au nord de Paris. Là où je suis minoritaire avec mes longs cheveux noirs (puis je ne vous parle pas de la grandeur !!!). Je vous parlerai donc de ma première visite à Stockholm…visite éclaire de 48h mais c’était juste assez pour me redonner le goût d’y retourner !

Stockholm étant un archipel de quatorze îles, vous ne serez pas surpris d’apprendre que le paysage en est que plus magnifique. L’eau et les bateaux constituent la majorité du panorama et je serais bien la dernière à m’en plaindre (J'adore les plans d'eau et je suis fascinée par les bateaux!!!) Avoir eu un peu plus de temps, il est évident que j’aurais fait une petite croisière pour encore mieux apprécier l’architecture particulière de cette ville.

Mais bon, j’étais en visite pour le travail…mais malgré tout le boulot que je devais accomplir, il fallait quand même me nourrir (oh ! Pauvre de moi!).

Quand je visite un pays ou une ville pour la première fois, j’aime bien manger la nourriture traditionnelle, parce que je suis curieuse et parce que c’est mon côté touriste…mais aussi parce que ça me permet de me sentir un peu plus près de ces gens et après de me lancer dans les spécialités.

Mes recherches n’ont pas été trop longues, en moins de 2 j’ai trouvé exactement l’endroit que je voulais. Alors, le Pelikan, me voici !!!

Restaurant qui existe depuis 1660 (une institution, j’adore!!!), qui a déménagé ses pénates un peu partout dans la ville en ne gardant que le nom et l’âme et en y ajustant le décor à la mode du temps (pour ne pas dire « au goût du jour », expression que je n’aime pas particulièrement…)

On aime parce qu’on n’a pas besoin de réserver et parce qu’on nous accueille avec un sourire courtois tout en nous proposant de passer du côté bar de l’établissement en attendant qu’une table se libère. J’opte pour une bière locale (dont je ne me souviens plus du tout du nom...en fait, je ne pourrais même pas vous l’écrire même si je m’en rappelais !).

J’ai à peine eu le temps de prendre quelques gorgées qu’on venait déjà nous chercher pour passer du côté salle à manger.

On aime la grande fenêtre de la façade qui doit laisser entrer beaucoup de lumière de jour et les plafonds hauts (de 6 à 7 mètres) qui attirent les chorales qui ne résiste ni à la bonne nourriture ni à la tentation de faire raisonner leur voix.
Pelikan- Salle à manger
Mon choix de plat, je me confesse, je l’avais déjà fait en regardant le menu via le web, c’est donc sans hésitation que j’ai commandé des Boulettes suédoises (Bah quoi ! Je suis au pays de Ikéa après tout !!!!).

Une bouchée de pain sous l’éclairage d’une chandelle question de patienter encore quelques minutes. Le pain, parlons en, puisqu’il n’est pas qu’un simple pain…il est assaisonné de cumin ou d’anis (ma mémoire gustative faisant défaut, mais que ce soit un ou l’autre c’était plutôt agréable en bouche!). Et c’est en mastiquant mon pain que je regardai d’un œil rieur la petite asiatique qui essayait tant bien que mal de manger la partie de porc qui prenait tout l’espace de son assiette, en fait, elle était aussi grosse que son avant bras (je parle de l’asiatique là!). Je ne vous dis pas les yeux qu’elle me faisait, qui étaient à mi chemin entre le découragement et la volonté/orgueil de tout vouloir manger (ce qu’elle n’a pas réussi d’ailleurs !).

Pelikan- Pain et craquelins

Pelikan- Sur la table
Mon assiette arrive, ouf !!! L’assiette de « Pelikan’s meatballs » est plus que généreuse (pas autant que celle de ma voisine, heureusement !!!). 4 énormes boulettes de viande, une sauce un peu crémeuse et un chutney de petits fruits constituaient l’assiette qui était aussi accompagnée d’un bol de pommes de terre en purée que je soupçonne fortement d’avoir été rehaussées de fromage !!! Patates, sauces et boulettes à Stockholm, demandez-moi donc si j’étais heureuse !!!

Pelikan- Pelikan's Meatballs
Mais mieux encore, c’est lorsque j’ai vu arriver le plat de ma collègue !!! Un artichaut farci à la crème de cèpes et au fromage !!! Ouuuh ! Mais je ne savais pas que l’artichaut était un plat traditionnel suédois ??? (Ils ont même une soupe à l’artichaut sur le menu !?!?!). Traditionnel ou pas, le dit artichaut était foutument bon et maintenant je dois apprendre à les apprêter (vive YouTube !!!) parce que je trouve conviviale de faire trempette feuille par feuille comme prémisse à un repas!

Pelikan- Artichaut farci à la crème de cèpes et au fromage
Pensez-vous que nous avions assez de place pour le dessert ? Même pas ! J’avais des boulettes pour nourrir un viking géant dans mon assiette, donc j’ai dû dire adieu aux « Pelikan’s Petit Four » quoique je lorgnais plus vers l’assiette de fromage écologiques de la ferme Eskesta et la marmelade de rhubarbe !!!! Pour une prochaine fois peut-être, du moins j’espère !


Adresse :
Pelikan
Blekingegatan 40
Stockholm, Suède
http://www.pelikan.se/

Aucun commentaire: