Publicité 1

dimanche 4 juillet 2010

Opa!!!!

Étant donné le succès monstre de la pizza Veronica, j’avais pensé partager avec vous la recette d’une autre pizza. Toutefois, vu la canicule qui s’annonce, je doute que vous ayez le goût de vous mettre aux fourneaux et d’endurer encore plus de chaleur (pour ma part, je n’en ai aucune envie et c’est pourquoi mon menu risque de ressembler à beaucoup de salades!!!).


Mais qui dit canicule, dit aussi pays de la Méditerranée…bon, ok, le temps gris de la journée de dimanche n’est pas de mise, mais la chaleur et l’humidité l’est…et qui dit Méditerranée, dit aussi la Grèce…vous savez ce pays où le ciel et la mer sont du même bleu, où les maisons sont d’une blancheur immaculée, ce pays qui m’intrigue et qui m'attire de par son histoire et sa culture et dont la seule phrase que j’arrive à retenir en est une que j’ai apprise pour un exposé oral en secondaire V parce que j’avais été accueilli dans une famille d’origine grecque et que nous devions parler de notre expérience…je suis certaine que je peux vous impressionner en vous disant : « Yassou, simera ya tha milisso ya to programma spotastone… » Vlan, je vous impressionne non?!? (à noter que l’orthographe est de mémoire, puisque j’ai terminé le secondaire il y a belle lurette!) Par contre, si quelqu’un qui comprend le grec me lit, je lui permet de pouffer de rire car la traduction va comme suit : « Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler des programmes échanges… » (et c’est là que je perds toute crédibilité à vos yeux et que je constate que j’ai une mémoire incroyable pour l’inutile, puisque quand et pour qu'elle raison pourrai-je utiliser cette phrase de nouveau??? Mis à part pour gagner un pari en disant que je peux dire une phrase en grec, je ne vois pas du tout?!?)

Mais si je vous parle de la Grèce ce n’est pas pour vous dire que c’est le pays qui est dans mon top 10 de ma « to do list »…(même si je viens de le faire, nah!) Non, c’est plutôt pour vous parler d’un nouveau restaurant à Québec où l’on peut boire et manger de la cuisine authentique…car la Grèce ce n’est pas seulement la nourriture, c'est aussi le pays de Bacchus tout de même…!

Donc, c’est en plein samedi de canicule que mon hologramme Rachel décide de me faire une surprise et de réserver à La Taverna…ce qui est tout un exploit en soit, étant donné la petitesse de l’endroit et sa popularité!

Nous arrivons…plutôt tranquille…mais mon expérience me dit de ne pas me fier à l’ambiance, plutôt aux commentaires que j’avais entendu. Une gentille serveuse nous accueille et nous présente notre table. J’ai faim…!

Nous faisons notre choix et notre hôte nous propose un vin blanc fruité, un Samena muscat…mais attention, il n’a de muscat que le nom…le vin était fruité mais pas sucré ni liquoreux…excellente proposition, dois-je dire (En plus de nous faire découvrir un cvin autre que le Rapsani qu’on ne cesse de voir à la télévision!).

La Taverna - Le vin
Nous choisissons le spectaculaire saganaki…spectaculaire car le plat arrive en flamme! J’adore (pour ceux qui me lise depuis le début, vous vous rapellerez que j’en ai déjà fait un mais avec le Do-Ré-Mi, au lieu du Kéfalotyri traditionnel, voir dans la rubrique de fromage)…on apprécie et c’est un excellent départ.

La Taverna - Saganaki
Malgré le fait que l’on nous ait vanté l’agneau, nous avons décidé de partager l’Assiette Poséidon…de la terre nous sommes passé à la mer…c’est donc à de la pieuvre grillée absolument sublime que nous avons pu goûter, ainsi qu’aux calmars grillés (enfin présenté autrement que frits!!!), des crevettes géantes et un poisson blanc (qui était de la morue, je crois) enrobé d’une panure…coup de coeur sur toute la ligne! Seul bémol, il n’y avait que 3 crevettes et 3 morceaux de morue. Le plat étant décrit comme une assiette pour 2, il aurait été plus convenu de voir 4 morceaux de chaque…mais je crois que ça peut se corriger assez facilement…Nous étions satisfaites de notre choix.

La Taverna - Assiette Poséidon pour 2

Nous ne devions pas prendre de dessert…question de faire attention…ce qui est une réflexion purement féminine…mais notre fort côté féminin n’a aussi pas pu résister à la tentation lorsque notre serveuse c’est mise à nous dire comment elle, elle mangeait son baklava en l’accompagnant du yogourt crétois…(bah crétois…c’est pas le nom d’un régime ça??? C’est probablement le mot qui a fait passer la balance de non à oui!)…mais pourquoi vous en écrire aussi long sur le baklava, ce dessert que la grande majorité de vous tous connaissez…et bien, il faut vraiment manger cette pâtisserie fait maison, nappé d’un miel aromatisé au thym…servi chaud et accompagné de ce yogourt également aux arômes de miel…finalement, la meilleure comparaison que je puisse vous donner c’es de vous imaginer le carré au pomme de votre mère sortant du four avec une grosse boule de crème glacée à la vanille… je vous jure, ça m’a fait le même effet, le même réconfort…(sauf que là, votre mère vient de la Grèce..!)! Ce qui rend le baklava de la Taverna si spécial c’est qu’il soit justement servi chaud et qu’il soit fait maison!!!
La Taverna - Baklava et yogourt crétois

Bah, je ne me sens aucunement coupable de l’avoir pris…le plaisir l’a emporté sur le remord…ou plutôt jusqu’à ce que je fasse mon jogging demain (ishhh!).

L’aventure n’était pas terminée et Bacchus n’avait pas dit son dernier mot! Deux petit verres sont apparus sur notre table rempli d’un liquide limpide appelé Skinos…juste pour la bouteille on aime la boisson quoique je ne saurai vous décrire exactement ce qu’elle goûte…mis à part les herbes…en fait le Skinos est une liqueur de Mastiha, qui, elle est la sève d’un arbuste nommé arbre à mastique (pour plus d’informations, cliquer sur le lien plus bas, j'ai fait mes devoirs!). À boire en apéro ou en digestif, chose que j’ai bien aimé tout en sachant que je ne pourrai en abuser…hum!

La Taverna - Skinos
Bacchus en question étant lui même derrière les fourneaux, nous n’avons donc pas pu la chance de le remercier ni de le féliciter pour nous avoir fait connaître cette belle cuisine savoureuse. Qu’elle idée géniale d’y aller dans une type de cuisine qui n’existe pas à Québec et qui, enfin, n’est pas sursaturé d’ail…car, si ail il y avait dans notre repas, il y était de façon subtile et modéré…en quantité suffisante pour souligner la saveur des aliments plutôt que de la masquer, ceci étant dit, je parle des plats que nous avons manger, j’ai aucune idée pour les autres…en espérant que vous essayerez!

Adresse :
La Taverna
821, rue Scott
Québec, Qc
418-977-9933
http://www.restolataverna.com/
(Je vous suggère fortement de réserver, sinon vous pourriez être déçu…)

Et pour le plus curieux, voici les infos pour le Skinos
http://www.vodka-and-co.com/skinos-liqueur-de-mastiha-945

*Vin blanc Samena et Skinos disponibles à la SAQ

Aucun commentaire: