Publicité 1

lundi 7 juin 2010

À Diem qui attendait impatiemment...

Habituellement, j’aime mieux essayer les restaurants qui sortent des sentiers battus avec ambiance plus “cosy” où le chef nous fait découvrir son univers de saveurs et où le propriétaire, quand à lui, nous fait découvrir ses goûts musicaux.
 
Par contre, lorsque c’est l’anniversaire de quelqu’un, il y a plus de chance que mes “Hologrammes** et moi, options pour l’ambiance au détriment de la qualité de nourriture. Toutefois, je crois bien que le Savini a su faire une place à ces 2 critères, quoique faut-il savoir quoi choisir dans le menu pour être vraiment satisfait! (Certaines personnes ont été déçues, ce que je ne dois pas passer sous silence).
 
Difficile d’avoir une place à ce resto qui a élu domicile sur la Grande-Allée plus tôt cette année. Même si vous vous présentez un mercredi soir gris et froid, qu’il est 20h30, pas de réservation et que vous voulez seulement prendre un verre, vous risquez de vous faire mettre sur une liste d’attente d’au moins 20 à 30 minutes…(c’est ce qui m’est arrivée pas plus tard que la semaine passée, mais je trouve a plus positif que négatif!).

Donc, Scène 1 Prise 2, le samedi d’après, nous avions une réservation pour 20 personnes…Hourra! (Faut dire, que la réservation avait été prise 1 mois d’avance!).

Vu une annulation, dans la journée on a rappelé l’initiateur du souper pour lui proposer un salon privé où l’on pouvait mettre notre propre musique. (Why not! faute d’être dans le feu de l’action on s’entendra parler!).

On entre dans le resto! (C’est le choc!) Il fait encore clair dehors mais on a l’impression d’entrer dans un gros party dès que l’on met les pieds dans la place. Musique ultra forte, bar central avec un plafond spectaculaire en jeu de bulles de verres mobiles…Wouahhh! Impressionant!!!!

Nous arrivons dans notre salon! C’est le temps des bises et des bonnes fêtes et malgré le fait que l’on étaient tous debout à se parler, on nous a offert l’apéro. Attention que l’on a apprécié, en plus que notre hôte se rappellait qui avait commandé quoi…on aime (surtout quand on pense que la majorité des endroits attendent que tout les convives soient assis avant de prendre ne serait-ce qu’une commande!!!!)

On nous passe les menus et on nous propose les explications sur ce dernier. En fait, on nous présente les spécialités de la maison…(on aime encore plus, quoi de pire qu’un serveur qui ne connait pas les spécialités du restaurant où il travaille, ça arrive!!!).
On nous conseille fortement le jarret d’agneau.

Pour ma part, j’opte pour les “Gigantoni al sugo d’agnello” (ouais, ouais, plus ça va mieux mon italien se porte!!!). En fait ce sont des pâtes géantes à l’agneau avec une sauce tomate romarin et vin blanc! Excellent!!!! Mais je dois dire que j’ai moi même également une recette à se “tapper le cul par terre” qui est très très très similaire et qui est fait avec justement un restant de jarret d’agneau braise…(Oups! Je viens probablement de percer le secret du chef!). Le verdict : savoureux et simple, rien d’épatant dans ce plat mais tout était à point et il y avait juste assez de viande, en fait, et je vous le recommande!

Savini - Gigantoni al sugo d’agnello

L’autre concept qu’on aime, c’est le bar à vin. De plus en plus d’endroits offrent ce type de service qu’on adore. Pourquoi? Parce qu’enfin, on peut prendre un vin qui s’accorde bien avec ce que l’on mange au lieu de faire un compromis avec nos amis et boire du blanc au lieu d’un rouge. Le Savini offre 2 formats soit 2,3 onces et 5 onces.

Savini

Donc, si ma mémoire est bonne, on me recommande un Dolcetto d’alba(dans le rouge off course!) pour accompagner mes pâtes. Vendu! Je me dois ici de vanter les mérite de notre serveur (Nicolas) qui a su différencier 2 vins seulement en inhalant les 2 liquides. Je ne sais pas pour vous mais moi, ça m’impressionne!

Ensuite est venu le temps de fêter la fêtée!

Un feu de Bengale et Ohlalalala!!!! MON DESSERT PRÉFÉRÉ!!!!!! Un tiramisu! Mais attention, pas du genre de celui dont tu peux en prendre seulement une bouchée et le garder pour toi! Oh que non! C’était plutôt du genre de celui que si tu ne le partage pas, tu passes pour la pire des goinfres! Mais je n’ai pas eu le temps de prendre une photo, désolée, mais j’ai au moins pu y goûter! La fêtée à bien voulue partager avec moi et j'ai eu droit à un petit peu de ciel, voilà ce que ça goûte, le ciel!

Minuit passe, certains nous quittes mais c’est là que l’on comprend pourquoi il aurait été mieux d’être dans l’ambiance plutôt que dans un salon. Nous sommes sortis de notre petit cocon calme et douillet pour se retrouver dans une ambiance délurée! Un choc! Mais petit à petit, la musique et l’euphorie des gens commençaient à nous gagner…j’ai pu comprendre l’engouement pour le Savini mais pour le vivre pleinement, je me suis promise d’y retourner en groupe plus restreint et d’être assise dans le feu de l’action!

**Hologramme(s) : nom masculin et féminin qui désigne toute personne participant à un « happening » avec Miss Papila.

Adresse :
Savini
680, Grande-Allée Est
Québec, Qc
(418) 418-647-4747


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis une hologramme!! Rachel

Sephira a dit…

yé maladement bon le tiramsu là=bas et énorme...c'est mon dessert préféré..voici pour ton italien "tiramisu" signifie "porter à moi"..quand tu veyx pour ce dessert. J'ai bien aimé ce resto aussi

Sephira a dit…

en fait je voulais dire : Tiramisù= "porte-moi" ...ce qui fait l'effet de ce dessert..non?