Publicité 1

dimanche 11 avril 2010

Un moment de pur bonheur!

Et si c’était ça le bonheur, un souper entre amis ou en famille où tout le monde mange en même temps pendant des heures en riant pour tout et pour rien, à refaire le monde et a apprécier tout ce qu’il y a sur la table et tout ce qui se boit!

C’est exactement ce que j’ai vécu le weekend dernier, un moment de pur bonheur!

Commencez votre repas par un 2 livres de bonnes crevettes fraîchement pêchées et cuites directement sur le crevettier…et non ce ne sont pas des crevettes de Matane, car pour ceux qui ne le savent toujours pas, il n’y a pas de crevettes à Matane, elles sont pêchées sur la Côte-Nord, région de plages sans fin au sable blanc…magnifique pour ceux qui n’y sont jamais allé! La tradition est de mettre les crevettes au centre de la table sur une feuille de papier journal, les convives s’assoient autour de la table et tout le monde pige sur la pile de crevettes. On les décortique et on prend une bonne gorgée de bière, blanche de préférence. Bon ce n'est pas chic, mais qui a parlé de souper chic? On vient les mains pleines d’œufs de crevettes et de sel mais « Oh My God! » que c’est bon! Chez nous c’est une tradition du printemps. Avant, mon oncle achetait les crevettes directement sur le quai de Sept-Îles et nous les envoyaient par bus, mais maintenant, elles viennent directement à nous au Marché du Vieux Port (à Québec!) Quelle joie!

Crevettes fraîches...pas de Matane

Mais le bonheur ne s’arrête pas là, oh que non! Tradition oblige, les crevettes sont toujours accompagnées de crabe! Naah-naah-nah-nah---naaaah! Demandez moi si je me suis bourrée la fraise…!!! Je ne crois même pas avoir à répondre à la question!

Et maintenant, comment on le mange ?…Ben nature voyons! Pas de beurre à l’ail…ce serait un scandale (si vous étiez avec moi) et vous gâcheriez le goût si fin, si délicat! Non non…voici comment faire :

Achetez votre crabe, séparez les sections (les pattes) d’avec le corps…Si vous êtes comme moi et risquez de verser une larme parce que vous écartelez un tout petit crabe vivant qui pourrait Sébastien, le beau petit crabe sympathique de la petite Sirène (ishhh je sais, j’ai beaucoup trop d’imagination!!!)…donc pour éviter tout ça, je laisse les autres (mon père, mon frère ou le poissonnier) faire le travail…Prendre la plus grosse marmite que vous avez, la remplir au quart d’eau et y mettre 3 grosses cuillères à soupe de sel de mer et faire bouillir. Lorsque l’eau boue, mettre les sections et porter encore une fois à ébullition. Lorsque l’eau boue une fois de plus, calculer 12 minutes et retirer les sections de crabes. Passer les sections à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Laisser reposer de 5 à 10 minutes et servir!
                                  
Sébastien- Le Crabe...

Ah oui, j’oubliais, le bonheur n’aurait pas été complet si on n’avait pas accompagné notre crabe de ceci :
Le Bonheur- Sauvignin blanc de l'Afrique du Sud

Et si on n’avait pas terminé le repas avec cela :

Le Bonheur- Thé noir de chez Fauchon Paris

P.S.1 Ne m’invitez jamais au restaurant lorsqu’il y a du crabe sur le menu…vous risqueriez d’avoir honte de moi…le seul endroit où je me permet d’en manger, c’est dans le confort de ma salle à manger et à l’abri des regards des autres, du moins, des gens que je ne connais pas…

P.S.2 Je me rends compte que je n'ai pas dit ce que l'on doit faire des corps de crabes...certains les font cuire car il y a des la chair (mais trop peu) pas nous...en fait j'ignore ce qu'on peut faire des corps, et vous, le savez vous?

P.S.3 Une autre raison pour faire ce repas à la maison, c'est le prix dérisoire...si je vous disais que pour 2 livres de crevettes et 6 crabes, la facture totale a été de 65$...Ce qui a permis de nourrir 5 personnes et de faire un bon club au crabe pour le dîner de mon frère! Pourquoi aller au resto...ah ouais...l'odeur qui reste dans la maison hahahaha!

Aucun commentaire: