Publicité 1

dimanche 11 septembre 2016

Tarte aux pommes, bouquet de roses et sirop d'érable...

J’adore septembre! Je raffole de ces matins frais où l’on enfile un pull confortable pour aller se promener à l’extérieur et ces après-midi chauds où l’on profite des derniers rayons de soleil. Cette période de l’année est également synonyme d’une tradition québécoise, les pommes. Petits et grands, tous se font une joie de préparer un pique-nique pour ensuite aller grimper dans les arbres. Avec l’enthousiasme, il est difficile de s’arrêter à une dizaine de pommes et, la plupart du temps, on se retrouve avec beaucoup plus de pommes qu’il nous en faut.



dimanche 4 septembre 2016

Une pizza aux poireaux du Marché...

À Québec, s’il y a bien une adresse qui vient au haut de la liste des meilleures adresses de tout amateur de bonne bouffe qui se respecte, c’est bien le Marché du Vieux-Port! On y trouve de tout, et ce, surtout pendant les mois d’août et de septembre. C’est probablement le moment de l’année où le marché est le plus beau et le plus coloré. Quand j’entre au marché, l’endroit a sur moi le même effet qu’un magasin de bonbons sur un enfant. Je deviens les yeux brillants et je marche d’étal en étal tout en me retenant de tout acheter. Il allait donc de soi que j’accepte l’invitation du Marché à faire une petite collaboration qui se divisera en deux temps.




Pour mon premier défi, je devais mettre en valeur les poireaux, ce qui n’a pas été très difficile. Plusieurs idées me sont venues en tête, mais mon choix s’est arrêté sur une pizza, tout simplement parce que je suis folle de ce plat italien versatile. De plus, cette version peut tout aussi bien se servir à l’apéro accompagné d’un bon verre de vin que lors du brunch du weekend. J’ai voulu me payer un tout petit luxe en y ajoutant des champignons sauvages et c’est sous les conseils d’une gentille dame que je suis repartie avec des pieds-de-mouton. Vous trouverez le nom des commerçants où je me suis procuré les items de ma recette dans la liste d’ingrédients.

PIZZA AUX POIREAUX
2 pizzas de 9''




2 POIREAUX DES SERRES ROCH HÉBERT DE L’ÎLE D’ORLÉANS
2 BOULES DE MOZZARELLA FRAÎCHE DE CHEZ LA FROMAGÈRE
2 ŒUFS
1 BOULE DE PÂTE À PIZZA DU COMMERCE
796ML (1 BOÎTE DE CONSERVE) DE TOMATES SAN MARZANO
250GR (½ LIVRE) DE CHAMPIGNONS PIEDS-DE-MOUTON DU KIOSQUE CHAPEAU LES BOIS!
50ML (¼ TASSE) DE VIN BLANC SEC
10ML (2 C. À THÉ) DE BEURRE
2,5ML (½ C. À THÉ) DE FLEUR D’AIL
QUELQUES FEUILLES DE BASILIC FRAIS DES SERRES ROCH HÉBERT DE L’ÎLE D’ORLÉANS
POIVRE DU MOULIN
SEL

  • Placer la grille au centre du four et préchauffer à 450°F.
  • Verser les tomates dans un mélangeur et réduire en purée.
  • Nettoyer les poireaux et couper le blanc en rondelles. Séparer les rondelles.
  • Dans une poêle antiadhésive, faire fondre la moitié du beurre et y faire revenir les rondelles de poireaux. Les rondelles ne doivent pas brunir, elles doivent seulement être attendries. Réserver dans un bol.
  • Séparer la boule de pâte en deux. Enfariner un plan de travail. À l’aide d’un rouleau à pâte, abaisser la pâte à pizza en formant un ovale.
  • Recouvrir une plaque à biscuits d’un papier parchemin et y déposer la pâte.
  • Répéter les étapes pour la deuxième moitié de pâte.
  • Égoutter la mozzarella et la couper en rondelles.
  • Étendre la sauce tomate sur les pâtes puis garnir de rondelles de mozzarella. Mettre le reste de la sauce dans un contenant hermétique que vous pourrez mettre au congélateur pour de futures pizzas.
  • Saler et poivrer puis répartir la moitié du vin sur chacune des pizzas.


  • Mettre au four pendant environ 15 minutes.
  • Pendant ce temps, couper les champignons en rondelles et faire fondre le reste du beurre dans la même poêle qui servit à faire cuire les poireaux.
  • Faire revenir les champignons. Ajouter le vin et la fleur d’ail et laisser réduire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquide. Réserver.
  • Après 15 minutes, retirer les pizzas du four. Garnir de champignons en laissant un espace au centre.
  • Casser un œuf dans un petit bol puis le verser au centre des champignons. Répéter pour la deuxième pizza et remettre au four pour 5 minutes. Le jaune doit demeurer coulant.
  • Au moment de servir, garnir de feuilles de basilic.



Si tout comme moi vous avez un surplus de poireaux, vous n’avez qu’à les nettoyer et les couper en rondelles puis les faire congeler sur une plaque à biscuits. Une fois que les rondelles seront gelées, mettez-les dans un sac de conservation. Vous aurez donc des poireaux sous la main pour vos prochaines pizzas ou quiches.



***********************************

Cet article a été rendu possible grâce à la collaboration du Marché du Vieux-Port de Québec.

mardi 30 août 2016

Une visite au Monastère des Augustines...

Peut-être avez vous déjà entendu parler du Monastère des Augustines peut-être pas. Toutefois, j’espère qu’après la lecture de mon billet vous aurez le goût d’aller visiter ce bel endroit qui date de 1639 et qui a tout récemment reçu plusieurs distinctions, dont le prix Thomas-Baillargé de l’Ordre des Architectes du Québec. De plus, le prestigieux magazine National Geographic a nommé le Monastère comme étant la meilleure expérience touristique de ressourcement au monde. Sa situation particulière, à l’intérieur des remparts et tout juste à côté de l’Hôtel-Dieu de Québec, fait de l’établissement un endroit facile d’accès tant pour les résidents de la ville que pour les touristes. Vous pouvez y aller pour un repas, pour une visite au musée, pour un après-midi, pour une nuit ou pourquoi pas pour quelques jours de plus. Peu importe le temps que vous y passerez, dites-vous que dès que vous y poserez les pieds, la frénésie qui vous envahissait avant de franchir le porche disparaîtra comme par magie (ou presque). Peut-être est-ce à cause de cette aura chargée d’histoire, des gens qui parle tout bas tout autour ou encore à cause du parfum ambiant, je ne saurais dire exactement, mais l’effet est réel et quasi instantané.



mardi 23 août 2016

Découvrir la Baie de Beauport...

J’ai beau me promener un peu partout dans le monde, reste que lorsque je reviens chez moi, je trouve que la ville de Québec demeure la plus belle. Bien entendu, nous rêvons tous de nous lever le matin et d’avoir une vue quotidienne sur les petites villas blanches en flanc de montagne de l’île Santorini qui surplombe une mer Méditerranée au bleu légendaire ou encore d’un appartement à Tokyo avec une fenêtre donnant sur le Mont Fuji, mais, entre vous et moi, une vue ce n’est pas tout, car il faut penser que le quotidien ressemble à autre chose. À Québec, aller travailler peut prendre 20 minutes, l’hiver on peut aller skier en 15 minutes et l’été on peut profiter du fleuve St-Laurent en bateau à partir de plusieurs marinas situées un peu partout dans la ville. Puis il y a la plage, celle de la Baie de Beauport qui se trouve à 5 minutes du Centre-Ville.



mercredi 10 août 2016

Une soirée VIP au FEQ signée le George V...

Juillet dernier fut un gros mois pour moi. J’ai eu tellement de boulot à accomplir au bureau que j’ai dû mettre l’écriture de côté pour quelques jours. Par contre, j’ai eu plusieurs occasions pour mettre mon cerveau sur pause, sauf qu’à chaque fois, ces soirées faisaient revivre les fourmis dans mes doigts (j’avais très hâte de me remettre à l’écriture!). Ce fut le cas pendant le Festival d’Été de Québec où j’ai eu l’occasion d’être invitée VIP à la table corporative du George V du Château Laurier, traiteur officiel à la tente du Casino de Charlevoix. La soirée s’annonçait d’être tout sauf banale, car de Lumineers était au rendez-vous.