Publicité 1

mardi 23 août 2016

Découvrir la Baie de Beauport...

J’ai beau me promener un peu partout dans le monde, reste que lorsque je reviens chez moi, je trouve que la ville de Québec demeure la plus belle. Bien entendu, nous rêvons tous de nous lever le matin et d’avoir une vue quotidienne sur les petites villas blanches en flanc de montagne de l’île Santorini qui surplombe une mer Méditerranée au bleu légendaire ou encore d’un appartement à Tokyo avec une fenêtre donnant sur le Mont Fuji, mais, entre vous et moi, une vue ce n’est pas tout, car il faut penser que le quotidien ressemble à autre chose. À Québec, aller travailler peut prendre 20 minutes, l’hiver on peut aller skier en 15 minutes et l’été on peut profiter du fleuve St-Laurent en bateau à partir de plusieurs marinas situées un peu partout dans la ville. Puis il y a la plage, celle de la Baie de Beauport qui se trouve à 5 minutes du Centre-Ville.



mercredi 10 août 2016

Une soirée VIP au FEQ signée le George V...

Juillet dernier fut un gros mois pour moi. J’ai eu tellement de boulot à accomplir au bureau que j’ai dû mettre l’écriture de côté pour quelques jours. Par contre, j’ai eu plusieurs occasions pour mettre mon cerveau sur pause, sauf qu’à chaque fois, ces soirées faisaient revivre les fourmis dans mes doigts (j’avais très hâte de me remettre à l’écriture!). Ce fut le cas pendant le Festival d’Été de Québec où j’ai eu l’occasion d’être invitée VIP à la table corporative du George V du Château Laurier, traiteur officiel à la tente du Casino de Charlevoix. La soirée s’annonçait d’être tout sauf banale, car de Lumineers était au rendez-vous.


mercredi 27 juillet 2016

La fois où j'ai été juge pour un concours culinaire...

En juin dernier j’ai vécu une toute nouvelle expérience en tant que Miss Papila. J’ai été invitée comme juge lors de l’«Iron Chef» des employés des restaurants Bâton Rouge. Pour tout vous dire, je n’avais aucune idée de ce dans quoi je m’étais embarquée jusqu’à ce que je me pointe le bout du nez au tout nouveau Bâton Rouge de la Place Ste-Foy.

Déjà en arrivant en haut des escaliers j’ai été prise par surprise, car l’endroit était bondé de monde. On m’avait bien dit que l’événement était plus gros que ce qu’il était censé être, mais j’étais loin de me douter que c’était à ce point. L’ouverture officielle dans les nouveaux locaux avait attiré bien des curieux et avec raison, car la nouvelle déco en valait le détour. Je me suis donc dirigée à la table des juges et c’est cocktail d’accueil à la main que l’on m’a expliqué que les 3 finalistes avaient été sélectionnés parmi 31 participants, soit 1 par succursale. Ces derniers devaient cuisiner un plat avec du poulet ainsi qu’avec des ingrédients déjà disponible au restaurant en plus d’un autre ingrédient de leur choix.

samedi 23 juillet 2016

Une salade de mangue aux saveurs du Vietnam...

Ce weekend, ma recette est derrière une belle histoire d’amitié. Cette amitié a débuté il y a plus de vingt ans. Toutefois, suite à un déménagement à Montréal, la vie a fait en sorte que nous nous sommes perdues de vue. Voyez-vous, à cette époque, la technologie était loin d’être ce qu’elle est maintenant,même que les courriels en étaient à leurs premiers balbutiements et je ne parle même pas des cellulaires qui eux étaient pratiquement inexistants. Bref, demeurer en contact était tout de même un peu plus compliqué dans les années 90. Toujours est-il que pendant toutes ces années, je me suis toujours demandé ce que mon amie M. était devenue. C’était d’autant plus vrai le jour de mon anniversaire, car nous avions l’habitude de fêter ensemble puisque nous n’avions que deux jours de différence. Puis il y a quelques mois, j’ai reçu un beau message de cette amie, cette dernière m’avait retrouvé via les réseaux sociaux. Bon, je vous entends me dire que je n’ai pas été débrouillarde sur le coup et que j’aurais dû cesser de me poser des questions et de faire mes recherches moi aussi. C’est vrai, vous avez raison sauf que j’ignorais son nom de famille. Mais avant que vous ne disiez quoi que ce soit, je dois vous expliquer que mon amie est Vietnamienne et que nous n’allions pas à la même école, bref, je n’ai jamais eu à savoir son nom de famille. Depuis, nous avons rattrapé le temps perdu et c’est un bonheur d’avoir cette amie à nouveau dans ma vie.

dimanche 10 juillet 2016

Côtelette de veau Vivo en croûte de parmesan...

Il y a quelques semaines, je recevais une glacière remplie de beaux produits signés Veau Vivo. Je connaissais déjà leur délicieux bacon que j’avais utilisé pour faire mes fameuses pâtes à la carbonara (voir la recette ici) et j’étais bien curieuse de déguster la viande dans son plus simple appareil. Comme j’avais beaucoup de veau à cuisiner, j’ai pu le tester sous différentes formes. J’ai d’abord fait griller sur le barbecue la côtelette de longe de veau à la façon d’un t-bone avec un «rub» d’épices boréales. Un succès ! Puis, j’ai coupé le filet de veau en médaillons pour ensuite les servir avec une sauce au fond de veau et des morilles, je ne vous dis pas le bonheur ressenti par mes papilles! Enfin, j’ai pensé que la côtelette style hôtel serait délicieuse en croûte de parmesan et quelques tomates confites. Oh, j’aurais bien pu partager toutes ces recettes avec vous, mais quelques fois dans la vie, il faut faire des choix et ainsi garder certaines recettes secrètes afin de pouvoir charmer certains estomacs (je ne peux tout de même pas tout vous dévoiler!).